J'aime l'EFT

L’EFT, un outil qui peut changer le monde (2)

On a vu dans un précédent article du même nom : « L’EFT, un outil qui peut changer le monde » une superbe utilisation de l’EFT après une catastrophe naturelle aux Philippines.

 

Tapping bout'choux, aux Philippines

Tapping bout’choux, aux Philippines

L’EFT a été utilisée dans d’autres interventions humanitaires, on va en voir quelques exemples.

Mais avant ce tour du monde de l’EFT, préparez-vous au décollage en emmenant quelques Kleenex, et surtout, surtout, en tapotant tout au long de ces vidéos. Festival d’émotions garanti : révolte, peur, indignation, tristesse, larmes de compassion, puis larmes de joie et d’émerveillement, devant les prodiges qui vont se dérouler devant vos yeux.

 

En Haïti :

– en Haïti, après le tremblement de terre, par l’association Energy Psy Sans Frontières (vidéo en français) :

 

 

 

Les vidéos suivantes sont en anglais, ou dans d’autres langues. Mais même sans qu’on comprenne les mots, les visages rayonnants parlent d’eux-mêmes, on en oublierait presque les terribles épreuves que ces personnes ont vécues.

 

 

Au Rwanda :

Au Rwanda, suite au génocide. (Lori Leyden, organisation « Project Light » ; en anglais, possibilité d’afficher des sous-titres en anglais) :

 

 

 

Au Tchad :

Les participants sont des survivants, qui ont été torturés sous la dictature d’Hissein Habré, surnommé le « Pinochet de l’Afrique ». L’association intervenante est « Peaceful Heart Network », avec Gunilla Hamne.

 

 

 

En Sierra Léone :

Toujours avec Peaceful Heart Network, un incroyable « tapping musical ». Là non plus, il n’est pas nécessaire de comprendre les paroles, pour se laisser prendre par leur enthousiasme retrouvé.

 

 

 

Au Mexique :

Encore une vidéo, tournée cette fois sur le continent américain. C’est le « Projet Oaxaca » (animé par Deborah Miller), qui redonne espoir et sourire aux enfants cancéreux.

 

 

 

Je m’attendais à ne mettre dans cet article que deux vidéos, celles qui concernaient Haïti et le Rwanda ; je ne connaissais qu’elles. En recherchant leurs références sur Youtube, j’ai eu la surprise d’en trouver beaucoup d’autres.

 

 

Au Sénégal (septembre 2015)

Je partage aussi ce lien vers un nouveau projet, incluant l’EFT et plusieurs autres techniques faciles à s’enseigner mutuellement : http://www.raiseforit.com/projects/sante-autonome-pour-les-enfants-de-la-rue-de-dakar#home. (on ne peut pas cliquer sur ce lien; faire un copier / coller pour le mettre dans la barre du haut).

 

Un extrait de l’article :

« Apprendre aux enfants des foyers ADE des gestes simples de santé autonome

L’association sénégalaise « Avenir de l’Enfant » (ADE) a contacté notre association d’ostéopathes et de thérapeutes énergétiques (baptisée « Solidarité Enfants du Monde ») pour transmettre aux enfants de la rue accueillis dans des foyers de la région de Dakar des gestes simples pour leur permettre de prendre soin de leur propre santé, mais aussi de celle de leur entourage.

Il s’agit de leur apprendre des techniques de base issues de la médecine chinoise, de l’ostéopathie, de massages réflexes, de l’E.F.T  pour réguler au quotidien leurs déséquilibres physiques et psychologiques. Ces techniques cherchent à restituer à l’individu ses capacités d’équilibre et d’auto-guérison et peuvent être facilement transmises pour assurer la pérennité de notre action.

Les enfants concernés ont entre 3 et 20 ans et les modalités d’apprentissage sont adaptées à leur âge.

L’intérêt est double : bien sûr, améliorer leur santé physique et émotionnelle, mais aussi développer le lien social, en leur donnant envie de pratiquer ces gestes sur d’autres enfants ou sur leur entourage. Nous croyons profondément que le fait d’être utile pour l’autre est générateur de sens pour ces enfants en recherche de repères.

Dans ce but, une mission en décembre 2015″  

EFT au Sénégal

 

Et si vous avez vu d’autres projets de ce genre, incluant ou non l’EFT, SVP, mentionnez-les dans les commentaires : vous allez peut-être éveiller des vocations. Merci d’avance pour tous ceux qui bénéficieront de projets aussi bénéfiques. 

 

 

Que d’espoir, dans toutes ces images !

Au-delà des cicatrices mal fermées de tant de traumatismes, se cachent des merveilles de joie et d’Amour ; et la fantastique nouvelle, c’est qu’il n’est pas si difficile d’y accéder et de guérir.

 

Dans la vidéo sur le Rwanda, les gens arrivent à pardonner, si si, vous avez bien lu, ils peuvent pardonner les mutilations, les viols, les meurtres, les horreurs auxquels ils ont tous assisté et dont ils ont été victimes, quelquefois aussi bourreaux, « volontaires », involontaires, manipulés, terrorisés, je pense par exemple aux enfants-soldats.

 

Lori Leyden en conclut que : puisqu’il est POSSIBLE de pardonner de telles horreurs, puisqu’il est POSSIBLE de se remettre de tels traumatismes, c’est un fantastique espoir pour l’humanité entière. De telles guérisons collectives montrent que quelle que soit la situation, l’Amour, la paix, et le pardon, ne sont pas une utopie, et qu’ils sont vraiment réalisables partout.

 

… Vous comprenez mieux, maintenant, pourquoi j’ai appelé mon blog : « J’aime l’EFT » ?

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

5 reflexions sur “L’EFT, un outil qui peut changer le monde (2)

  1. karim

    merci CLAUDE POUR CES VIDÉOS SUR LA PRATIQUE DE L’EFT A TRAVERS LE MONDE

    OUI JE CROIS L’ EFT LE MONDE COMPORTEMENTS ET TRAUMATISMES PSYCHOLOGIQUES ET ET DÉVELOPPEMENT PERSONNELLE C’EST UNE THÉRAPIE BRÈVE

    1. Claude Auteur de l'article

      Alors, convaincu, Karim ? 😉

      Pour d’autres lecteurs, je réécris cette partie de notre échange sur Facebook; votre question était à peu près : Est-ce que l’EFT peut vraiment marcher dans des situations aussi graves que le tremblement de terre à Haïti ?

      Il me semble que dans des situations aussi extrêmes, si on propose aux gens une solution comme l’EFT, ils n’ont rien à perdre de l’essayer sincèrement, à fond. Ils n’ont donc pas les résistances de quelqu’un
      – qui n’a pas d’énormes problèmes,
      – ou qui croit avoir des solutions à portée de main, comme la médecine, en Occident.

      C’est pour ça que l’EFT marche encore plus vite dans des situations pareilles.

      Et imaginez, quand les gens commencent à voir les premiers résultats ! Ils voient quelqu’un qu’ils connaissent, qu’ils ont vu être complètement traumatisé… et ils le voient retrouver le sourire ! Alors qu’ils sont eux-mêmes complètement traumatisés. Ils lui demandent comment il a fait, et ils font pareil, surtout quand la solution est aussi simple, aussi facile à transmettre, et gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *