J'aime l'EFT

EFT Premiers pas

Présentation de l’EFT

 

 

L’ EFT  (Emotional Freedom Technic, en français : Technique de Libération Emotionnelle) est une technique de développement personnel. C’est une sorte d’acupuncture sans aiguille, très simplifiée, de façon à pouvoir être apprise très rapidement par tous.

 

Elle peut permettre à chacun, sans formation particulière, d’améliorer son bien-être : mieux gérer le stress, mieux vivre des évènements difficiles, être plus détendu et tout simplement plus heureux.

 

Un cycle d’EFT consiste en une vingtaine de points d’acupuncture, qui ont pour effet de détendre, d’apaiser, et qu’on stimule soi-même en les massant ou en les tapotant. Un ou plusieurs cycles d’EFT, effectués en pensant à ce qu’on veut résoudre, produit donc un effet rapide de détente et de mieux-être, et un point de vue plus serein sur la difficulté à surmonter.

IMPORTANT : le fait de se tapoter  rebute quelquefois les gens. Il faut savoir que dès qu’on connaît l’emplacement des points, on peut faire de l’EFT mentalement, c’est tout aussi efficace.  Encore plus d’explications et d’idées pour faire de l’EFT discrètement, dans les « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », que vous pouvez obtenir en vous inscrivant dans le formulaire ci-contre.

 

Une astuce pour retenir ce sigle : « L’E.F.T. , c’est EnFanTin ». On m’a tellement dit : « Le truc avec les doigts, c’est super, mais je ne me souviens plus comment ça s’appelle ! ».  Et s’ils ont oublié aussi les points, ils ne peuvent plus les retrouver…. Et puis, apprendre l’EFT, c’est vraiment facile !

 

 

Important : Même si de très nombreux témoignages montrent des résultats spectaculaires suite à l’utilisation de l’EFT, il n’y a aucune garantie que chaque personne obtiendra le même type de résultats.

D’autre part, l’EFT ne prétend en rien remplacer un traitement médical, mais elle peut en être un complément appréciable.

 

 

 

La « recette de base » de l’EFT

 

À partir de la « recette de base » expliquée ci-dessous, vous pourrez pratiquer l’EFT vous-même, à propos de TOUT ce qui peut vous gêner et vous préoccuper (« même si j’ai mal à la tête…, même si j’ai eu une dispute avec Untel…, même si je me sens triste…, même si j’ai peur de ce rendez-vous, de cet examen…, etc etc etc. »)

 

 

La « recette de base » :

Vous choisissez un problème particulier, que vous ressentez maintenant. Désignez-le par un seul mot, ou groupe de mots : par exemple « colère », « inquiétude », « mal de tête », etc.

 

a) évaluez l’intensité de votre stress quand vous pensez à ce problème, sur une échelle de 0 à 10 (ou l’intensité de la douleur). 10 : stress ou douleur maximum; 0 : tout va bien.

b) Regardez le schéma ci-dessous, et repérez  les points sur vous-même; prenez votre temps jusqu’à ce que ça vous paraisse facile.

c) Puis tapotez les points dans l’ordre indiqué, 5 ou 6 fois chacun, en répétant le mot que vous avez choisi (ex. « cette colère », ou « ce mal de tête »). N’hésitez pas à regarder de nouveau le schéma.

 

  • Point Karaté (0) : « même si j’ai ce problème, je m’aime et je m’accepte complètement; ce problème vient d’un blocage émotionnel, et je suis en train de le guérir. »
  • Points de 1 à 16 : vous les tapotez en répétant sur chacun : « ce problème, ce problème… ».

d) Evaluez de nouveau le stress ou la douleur, et recommencez si c’est nécessaire.

 

 

Remarque très importante : Vous avez bien lu, dans la « recette de base », on ne dit que du négatif.Pourquoi ? Parce qu’en ayant des pensées et des émotions qui nous stressent, tout en tapotant des points qui nous déstressent, on évacue ces pensées et ces émotions, on les déprogramme. On parlera beaucoup de tout cela dans ce blog. Le mieux maintenant, c’est de passer à la pratique. Vous allez voir, c’est vraiment très simple (« L’E.F.T., c’est EnFanTin »)… et très efficace.

 

tous points EFT

 

Le but principal du « protocole » ci-dessus était d’apprendre les points, et aussi d’expérimenter la « déprogrammation de pensées négatives ». Dans l’article suivant, on va déjà aller plus loin.

 

La « recette de base »…. et après ?

 

  Avec la recette de base, vous pouvez déjà résoudre beaucoup de difficultés par vous-même. Mais plus vous la pratiquerez, plus il vous sera facile d’être à l’écoute de vos émotions et de votre discours intérieur.   N’hésitez pas alors à modifier vos phrases.

 

Par exemple :

 

Point Karaté : « Même si j’ai ce stress de 8 en pensant à cet examen, je m’aime et je m’accepte complètement; ce stress vient d’un blocage émotionnel, de croyances douloureuses, d’habitudes de pensée, et je suis en train de le guérir. »

 

Autres points :

  • « ce stress quand je pense à cet examen
  • ce stress terrible…
  • de toute façon, on m’a toujours dit que j’allais rater
  • oooh, toutes ces humiliations…
  • je me rappelle, à l’école : (si possible, pensez à un évènement de votre passé)
  • oui, mais tout ça c’est le passé.
  • ce n’est pas la peine que ce passé abîme mon avenir
  • et si je laissais tomber toutes ces vieilles histoires ?
  • Si elles ne me faisaient plus mal ?
  • et si j’imaginais que je réussisse cet examen ?
  • c’est peut-être possible, après tout ? »

 

Ce n’est qu’un exemple, et un résumé d’un cycle d’EFT qui sera peut-être plus long. Mais vous progresserez plus vite en tenant compte ainsi de ce que vous dit votre inconscient.

 

 

Des variantes utiles de la recette de base : les cycles positifs ou « presque positifs »

Après avoir fait suffisamment baisser votre niveau d’intensité face à un problème (je reprends l’exemple du stress devant un examen), il est souvent utile de faire des cycles « presque positifs » :

 

Point Karaté : « Même si j’ai ce reste de stress quand je pense à cet examen, … »

 

Autres points :

  • ce reste de stress … et si il disparaissait ?
  • et si c’était possible que je réussisse ?
  • oh, faut pas rêver…
  • et pourquoi pas, ça va peut-être marcher ?
  • et si je réussissais ?
  • je peux peut-être même imaginer que j’ai quelques chances de réussir…

 

Puis, des cycles vraiment positifs :

Point Karaté : « Même si j’avais tout ce stress quand je pensais à cet examen, maintenant c’est fini, Yesss !!! »

 

Autres points :

  • maintenant, je me vois réussir !
  • ça se passe très bien !
  • ça y est, j’ai réussi, génial !

 

Et quand vous en êtes là, que vous pouvez penser ça, il y a de fortes chances que tout se passe réellement très bien. Il suffira juste d’entretenir sa motivation en refaisant quelques cycles positifs avant « le grand jour ».

 

 

Pour en savoir plus sur l’EFT,

 

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

5 reflexions sur “EFT Premiers pas

  1. Pingback: Devenir plus confiant grâce à l'EFT - Changeons

  2. karim

    merci Claude pour ce blog sur l’EFT GRACE A CETTE TECHNIQUE beaucoup de problèmes psychologiques sont gérer mais pour l’enfant intérieur il n’ya pas de vidéo pour bien apprendre

  3. Claude Auteur de l'article

    L’idée d’ « enfant intérieur » (avec ou sans majuscule selon le cas) peut avoir plusieurs sens :

    – L’Enfant Intérieur désigne notre Sagesse Intérieure, notre force de Vie; pour reprendre la comparaison bouddhiste du chariot, notre Sagesse Intérieure est le passager, celui qui donne la direction à suivre; le cocher est notre mental, les chevaux nos émotions et le chariot lui-même est notre corps physique. Je me réfère de plus en plus souvent à notre Sagesse Intérieure au cours des protocoles EFT de ce blog.

    – tu fais peut-être allusion aux ECHOS, ces sortes de vidéos enregistrées dans notre cerveau émotionnel : celles des décisions et stratégies que nous avons élaborées à certains moments de notre vie. La technique du Matrix Reimprinting permet particulièrement d’y avoir accès et de les déprogrammer : http://www.jaime-left.com/2014/04/22/echos-matrix-reimprinting/

    Je pensais faire bientôt un protocole EFT sur « Consoler l’enfant intérieur », c’est peut-être plutôt à ça que tu pensais ? Mais dans l’immédiat, j’ai plein de projets en cours à finaliser en urgence… à bientôt. 

  4. mousis

    Claude, bonsoir!!j’ai fait connaissance avec EFT avec la formation d’Agnès!!
    il y a un mois j’ai fait une chute(pas pensé du tout à EFT!!)mon bras bloqué direction les urgences!-j’ai  » un tendon rompu »
    !!en lisant ce soir ton blog je vois que j’ai du faire « mentalement » de EFT!!car tout le trajet , je me suis dit -« c’est bon je sais pourquoi je suis tombée,alors je respire ds ma douleur » j’ai supporté, sans calmants!
    !ensuite on me préconise 15 j l’épaule emmaillottée!! et reéducation!!
    -très confiante, ds le kiné, dès la 2eme séance,lui aussi surpris, (en 10 jours ) je lève mon bras!!(je ne vais pas faire de ski!!)mais je suis autonome!!toujours sans EFT mais avec des pensées trés positives, des produits naturels, je me répare « plus vite que la musique!!)maintenant, je vais suivre à fond EFT!!!Marijo

    1. Claude Auteur de l'article

      Bonsoir Mousis

      Bravo, magnifique ! C’est vraiment important, effectivement, de penser tout de suite à faire quelque chose qui aide : l’EFT mentalement est pratique, mais tu as trouvé d’autres solutions, l’important c’est que ça ait marche.

      Super, que tu « te répares » aussi vite : tes pensées « réparent » ton champ magnétique, et ton corps fait le reste du travail. L’EFT te servira pour effacer les blocages qui résisteraient, c’est très complémentaire. Et tu vas peut-être adorer le combiner avec des afformations, c’est très dynamisant quand on va déjà bien : http://www.jaime-left.com/2014/06/29/afformations-pourquoi-je-me-sens-si-bien/

      Je te souhaite des superbes fêtes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *