J'aime l'EFT

Témoignages : séances individuelles

Voir aussi : Témoignages Ateliers

 

Témoignages classés par thèmes

Divers, généralités. 

  • « Une utilisation d’images qui favorise la connexion aux émotions ». 
  • EFT et rire ! 
  • Divers. 
  • Importance de réécouter les audios. 

Santé. 

  • Retrouver ma mobilité me semble paradisiaque !  (3 semaines de douleurs dans le dos). 
  • Je pense que la sciatique a quitté ma vie… 
  • Remontée du nombre de plaquettes sanguines, et pleine forme. 
  • Quand l’inconscient « parle avec les mains »… (douleurs aux poignets depuis 20 ans). 
  • Mes toutes premières séances d’EFT   : témoignages de ma fille (état grippal ; otites à répétition)  
  • « Je n’y croyais pas trop à « ton » EFT, mais … je n’ai plus mal au dos ! ». 
  • Tendinite, inflammations. 

Emotionnel, traumatismes. 

  • S’affirmer davantage
  • Se libérer d’un traumatisme d’enfance. 
  • Depuis l’enfer,  vers le renouveau … 

Mon utilisation perso de l’EFT. 

  • Santé : Un mal aux jambes qui s’aggravait … , Un mal au dos guéri en deux « épisodes », Les rhumes : plus significatifs qu’on ne le pense souvent … 
  • Emotionnel : Le permis de conduire de ma fille : dur dur (pour moi  aussi !); L’informatique et moi : pas toujours une grande histoire d’amour… ; Se remettre vite d’un échec inattendu; Des clés perdues, et retrouvées (merci l’EFT); Ah, le passage des dizaines ! (même ça, ça se soigne… enfin, le ressenti qu’on en a); Des émotions pas toujours Zen : ne pas rester dedans; Et, le plus dur… mon déménagement. 

 

.

Divers, généralités

 

« Une utilisation d’images qui favorise la connexion aux émotions »

De tous les coachs que j’ai côtoyés en EFT , Claude Canivez  est l’une des plus puissantes avec laquelle j’ai travaillé.
Pourquoi je dis cela ?
Elle allie :
> La qualité d’écoute
> L’utilisation d’images dans ses rondes qui favorise l’imaginaire et la connexion aux émotions
> Un langage très simple qui permet à l’enfant intérieur en souffrance de se sentir entendu et compris (c’est la 1ère fois que j’ai vécu ça en 8 ans de pratique d’EFT) et qui répare la blessure
> Une explication qui permet de pardonner au parent ou à la personne qui nous a blessé
> Une ouverture de coeur et au spirituel pour terminer la ronde EFT en connexion avec plus grand que soi

Maxime Jacq  (2016)

 

EFT et rire !

 » J’ai découvert l’EFT avec Claude.
C’est une personne sérieuse, ouverte d’esprit,  et très chaleureuse. Elle est directe et a du tact.
Elle a immédiatement compris ce que je lui expliquais .

 

Après 2 séances, je pense que des choses se débloquent : des émotions pénibles se libèrent, l’esprit comprend mieux et du coup le coeur s’ouvre.

Le rire de Claude fait le plus grand bien.

Marie-Claude

 

 

Avec le pack de 5 séances EFT et des ateliers EFT sur divers thèmes  , j’ai bénéficié d’un accompagnement et d’une aide qui m’ont apporté beaucoup de transformation avec Claude Canivez .

Les séances avec elle ont été libératrices de pleins d’émotions tant sur le plan mental, spirituel que physique . Et en plus , ce qui n’est pas sans grande importance , Claude possède un sens logique , une connaissance aiguë et approfondie de nos croyances erronées , des programmes par défaut avec lesquels nous fonctionnons et qui nous posent problème dans notre vie .

Claude avec art et doigté , (on tapote !) m’a conduit à transformer tout cela et m’a permis de comprendre et de voir les choses différemment ! Et TOUT ÇA avec un humour désarmant ! Quelle délivrance dans le rire !  Merci Claude !

Après chaque séance , je me sens légère , pleine d’optimisme et de confiance en moi toujours augmentant !

Je ne peux que recommander Claude Canivez , elle est vraiment une SUPER-THÉRAPEUTE ! Un vrai cadeau ! Vous le valez bien ! »

Hana H.

 

 

Divers

Hello Claude,
Encore merci pour le temps accordé hier soir et ta gentillesse. Je m’accroche à ce petit rayon de lumière dans mon bout de tunnel. Tes mots sont précieux et font grand bien.
Je croise les doigts pour ta conférence ce soir, je serai présente, c’est sûr.
Et je te tiens au courant de mes progrès
A très bientôt
Bises
Catherine

 

Merci pour tes conseils aussi bien en eft que les bonhommes allumettes  je l’ai fait : franchement c’est bluffant

un grand merci

Philippe

 

tu m’as beaucoup apportée surtout en me rappelant les différentes parties en nous qui discutent ! alors quand je sens une tristesse je me dit tiens une partie de moi est triste voyons voyons ce que les autres parties peuvent bien faire pour l’aider … c’st super

Claudine.

 

Bonjour Claude!
J’adore lire vos articles et c’est sûr qu’un jour je ferai, au minimum un Atelier d’EFT avec vous!
Je viens de réaliser qu’à la fin juin ça fera une année que je suis abonnée à votre newsletter! Et certainement plus que je vous suis sur FB. Quelles belles décisions!
Alors, à bientôt. Et, pourquoi pas, je vous embrasse!

A.M.

 

 

Importance de réécouter les audios

Bonjour Claude
Merci pour ce beau travail des séances passées et de ces audios très riches que je fais matin et soir et qui sont efficaces !!!
Je ressens des améliorations et me sens mieux de toutes les façons !!
Bonne journée et encore un grand merci !!
Monique 

 

 

Santé

 

Retrouver ma mobilité me semble paradisiaque !  (3 semaines de très fortes douleurs dans le dos)

Et du séisme surgit un coquelicot…

Une séance parmi d’autres, un peu isolée, pas vraiment programmée mais qu’un pic durable de douleur nécessitait.

 

Ce qui me scotche : cette façon qu’a Claude d’embarquer avec nous au plus sombre de la tempête, d’en saisir l’exacte blessure, de la travailler comme une pâte à pain (à quatre mains), un tableau de maître, une chirurgie extrêmement délicate, un bijou ciselé à l’or fin dont le filigrane apparaît, lumineux, alors même qu’on se tordait de douleur au fond d’un puits saumâtre. C’est vrai ça, qui a jeté la corde dans le puits après que j’ai sauté ? Hein ? Ah c’était moi ? « Ben oui » me dit ma Sagesse Intérieure, une vieille copine qu’il m’arrive de bouder.

 

Au sortir de la séance, me revient en mémoire le livre d’Andrée Chedid, l’Autre :
« Un vieux paysan oriental. Un jeune occidental.
A travers une fenêtre bleue, un regard, un signe, une parole. Un lien ?
Une terre qui tremble, un village qui s’effondre.
Le jeune homme enseveli.
Un jour, deux jours, trois jours… les recherches s’arrêtent.
Le vieil homme s’entête.
La mort. La vie.
Et par-dessus, non, dedans tout cela, la poésie d’Andrée Chedid qui puise à l’argile de la langue »

Voilà, je viens d’émerger du séisme, j’avais oublié la lumière, et quelle lumière !!!

 

Le lendemain, sans séance supplémentaire : Le mieux se prolonge. Aujourd’hui j’ai pu lâcher mes deux bâtons de marche et conduire pour aller me chercher quelques courses. Retrouver ma mobilité me semble paradisiaque !

La séance semble avoir eu un super effet aussi sur mon fils Après une nuit cauchemardesque entre crève monumentale, migraine ophtalmique et vomissements, je l’ai vu apparaître comme une fleur une demi-heure après avoir raccroché ! (Je n’ai pas fait de séance avec son fils, et je ne le connais pas du tout : il s’agit probablement d’un effet à distance.  Après avoir relu ce témoignage de Marie –écrivaine et poète, on s’en serait douté – je dois préciser qu’elle venait de passer 3 semaines au lit avec un mal au dos terrible, et qu’une seule séance a suffi pour qu’elle retrouve sa mobilité… CC).

Marie P.

 

 

Je pense que la sciatique a quitté ma vie…

Merci infiniment pour hier. Je suis complètement guérie : j’avais une sciatique qui me faisait mal à 4-5 sur 10, la douleur est passée à 1 après une seule séance d’EFT avec toi.

Et comme le souvenir de la douleur me restait nous avons fait une seconde ronde. Je n’arrive pas à y croire mais je n’ai plus rien . Si jamais cela revenait, je referai ta ronde avec l’enregistrement que tu m’as envoyé mais je pense que la sciatique a quitté ma vie. Je te tiens au courant. Merci, Claude.

De Madeleine Le Jeune organisatrice du Rendez-vous des 60 printemps (www.60printemps.fr)

 

Remontée du nombre de plaquettes sanguines, et pleine forme

Bonjour CLAUDE,
Je viens de prendre connaissance de mon bilan sanguin. Pour la première fois depuis assez longtemps ,mes plaquettes sanguines remontent comme quoi les « tapotements » n’ont pas été vains et je t’en remercie. En même temps ,j’ai retrouvé tout mon dynamisme.. Content..
A bientôt : cordialement

André B.

 

Quand l’inconscient « parle avec les mains »… (douleurs aux poignets depuis 20 ans)

Je m’appelle Patricia et l’histoire que je vais vous raconter ici peut vous paraître incroyable .

 

Depuis toujours (mais est-ce vraiment toujours ?) j’ai mal aux mains ou plutôt aux poignets. Instabilité scafoïdaire ont diagnostiqué les médecins. Pour bien faire il faudrait opérer et mettre un clou pour tenir le scafoïde qui se balade.

 

Enfin c’est ce que j’ai compris. Bien sûr j’ai refusé et bon an mal an depuis plus de 20 ans je me traine cette douleur.

Avec le temps on peut dire qu’elle est devenue chronique, pas trop douloureuse, juste un peu.

 

Et puis il y a deux mois GROSSE douleur qui se réveille, les poignets enflés à tel point que je ne peux même pas presser mon citron dans mon thé du matin. Je suis obligée de demander l’aide de mon mari pour tenir le demi-citron et en extraire quelques gouttes.

 

Je me dis « grosse, grosse poussée inflammatoire » je vais téléphoner à mon médecin je ne peux pas rester comme ça.

 

Et puis je pense à Claude qui travaille en EFT et avec qui j’échange régulièrement. Je l’appelle et lui raconte mes malheurs. Elle me propose de faire une séance par skype. J’accepte.
Notre entretien démarre par un questionnement :

–          Depuis quand as-tu mal aux poignets ?

–          Depuis toujours.

–          Ah ! tu es née avec mal aux poignets ?

–          Non, mais j’ai mal depuis la naissance de mon dernier fils il y a 22 ans. Je m’en souviens je n’arrivais pas à nouer les rubans autour des sachets de dragée pour son baptême. C’est ma sœur qui devait être la marraine.

–          Devait ?

–          Oui elle est morte d’un cancer 3 mois après la naissance. Elle n’a pas pu être sa marraine.

–          Ah ! et qu’est ce que tu as ressenti ?

–          Elle m’a laissé tomber….

–          Et tu laisses tomber le citron, c’est ça ?

–          Oui……………..

Et on commence à tapoter. Même si ……je m’aime et je m’accepte complètement ……

Et tout en avançant dans la ronde EFT les « choses » se dévoilent.
Dans 2 jours exactement je dois aller aux obsèques d’une de mes camarades de classe dans une église parisienne.

Or les obsèques de ma sœur ont été célébrés dans cette même église il y a … 22 ans jour pour jour, c’est à dire à la même date que celles de ma sœur !

Mon corps se rebiffe, se rappelle à moi toute ma souffrance enfouie il y a 22 ans et mes poignets hurlent. Hurlent qu’on « m’a laissé tomber » ?

Je ne suis pas une illuminée, je suis quelqu’un de pragmatique, de rationnel.

Le décès de ma sœur je l’ai « digéré », j’ai fait mon deuil  comme on dit.

Enfin je le croyais.

Car émotionnellement tout est là comme au premier jour.

Ronde après ronde les symptômes s’en sont allés, j’ai pu presser mon citron pour savourer ma tasse de thé et rendre grâce à Claude pour sa pertinence, son écoute et son accompagnement.

Je suis allé deux jours plus tard dans cette église parisienne et je me suis sentie bien.
Oui, bien. Apaisée.

Notre corps en sait plus que nous et l’EFT est une technique incroyable si on veut bien se connecter à soi.
N’est ce pas notre but sur cette terre de toute manière ?

L’écoute, la pertinence, la capacité à rebondir, à voir au delà des apparences ; la disponibilité aussi, font que le travail d’EFT avec Claude devient comme un baume sur nos blessures émotionnelles.

Un baume sans condescendance, sans compromis, sans mièvrerie.

Il ne s’agit pas de se faire dorloter, il s’agit d’avancer avec confiance, respect, et sincérité vers notre vérité et cela Claude le fait magistralement.

Chaleureusement

Patricia de Silans

 

 

 

Mes toutes premières séances d’EFT   : témoignages de ma fille (état grippal ; otites à répétition)

J’ai été la toute première « cliente » de Claude, et pour cause : c’est ma mère.

C’était en 2009, j’avais alors une douzaine d’années.

J’étais en pleine forme le matin, mais quelques heures plus tard,  j’étais affalée sur le canapé, très fatiguée et avec mal à la tête, sans doute un état grippal. J’avais déjà eu cela, et chaque fois j’étais très « à plat » pendant plusieurs jours.

Voyant cela, elle me dit : « Je viens de voir sur Internet un truc qui a l’air intéressant, si tu veux, on essaie ». En fait, elle venait de trouver des vidéos sur l’EFT, et avait passé un grand moment  à  l’expérimenter sur elle.

OK pour essayer. : Maman a tapoté sur moi, en commençant à dire : « je suis fatiguée, j’ai mal à la tête ».

Ça ne me convenait  pas trop, je voulais du positif. Elle a donc recommencé : « Je suis de plus en plus en forme, je vais très bien » ; elle n’était pas très convaincue,  un peu frustrée de faire exactement le contraire de ce qu’elle venait d’apprendre ; mais elle sentait que ça ne marcherait pas si elle ne suivait pas mon souhait.

Nous faisons donc une ronde comme cela, et à notre grande surprise à toutes les deux, j’allais déjà  mieux !

On continue, une autre ronde, puis une troisième. Et je me lève, de nouveau en forme : « Merci Maman, je vais faire du vélo avec mes copines ».  Terminé l’état grippal, il n’est pas revenu !

 

Comme on peut encore se dire que ce n’était qu’un état de fatigue passager, qu’il serait parti de lui-même, je raconte une deuxième histoire (il y en a eu plein d’autres).

J’avais déjà eu plusieurs otites, et vraiment, ça fait mal.  Avant : médecin, ordonnance, gouttes à mettre dans les oreilles, la douleur qui dure des heures, pas super. Maintenant, dès que j’ai mal quelque part, je sais ce que va dire ma mère : « Tu veux qu’on fasse de l’EFT ? ».

 

20h30 : j’ai mal aux oreilles, je me dis que ça va passer. 21h : je finis par dire oui à sa « phrase rituelle » : « OK, Maman, fais-moi de l’EFT, mais en positif ».

–          A combien est ta douleur ?

–          3 à l’oreille gauche, 7 à l’oreille droite.

Elle me fait une ronde d’EFT : « mes oreilles vont très bien, je me sens de mieux en mieux.. ».

–          Où tu en es ?

–          Incroyable ! J’ai 3 à l’oreille droite, et 0 à la gauche.

–          Super, on continue.

Après la deuxième ronde, je n’ai plus mal du tout, 0 à chaque oreille, je n’en reviens pas.

–          On arrête, alors ?

–          Non, je préfère qu’on en refasse une pour renforcer.

Nous avons fait une troisième ronde, et je n’ai plus jamais eu d’otite depuis (ça fait maintenant au moins 5 ans, alors que j’en avais à peu près une tous les ans ou tous les deux ans).

Merci Maman. Et puis, L’EFT, ça marche vraiment !

Isabelle Canivez  (2009; et 2011)

 

Mon commentaire : Depuis tout le temps où je pratique l’EFT chaque fois que quelqu’un en a besoin, Isabelle est la seule personne avec qui je fasse toutes les rondes en positif : parce qu’elle le souhaite profondément, et parce que, en conséquence, c’est ce qui fonctionne le mieux avec elle. Mais je ne pense pas qu’on puisse généraliser cette façon de faire.

Habituellement, on commence l’EFT sur un problème, sur une douleur, et l’inconscient déroule ses programmations, son vécu du moment, ce qui donne plus souvent « j’ai mal, j’en ai marre, etc. », jusqu’à ce qu’on arrive à des causes émotionnelles, qui ne sont pas agréables non plus au premier abord.

Conclusion ? Il se trouve que commencer par le négatif marche très souvent, mais que ce n’est pas un dogme intangible. Une fois de plus, on retrouve l’importance de respecter le ressenti et l’intuition de la personne.

 

La façon qu’a Isabelle de faire de l’EFT m’étonne encore aujourd’hui; je venais d’en parler quand  on m’a posé la question  : « Qu’est-ce que cela apporte de dire des phrases positives ? Tu dis que pour ta fille, seules les phrases positives lui permettaient d’aller mieux. Donc est-il nécessaire d’aller dans le problème ? ».

C’était une occasion d’approfondir ma réflexion, voici ma réponse (provisoire, comme toutes les réponses) : 

« A l’ensemble de tes questions, je ne peux répondre que : ça dépend des situations, des gens, de tout ce qu’il y a dans leur inconscient à un moment donné, … De mon point de vue, la seule règle absolue c’est qu’il n’y a jamais de règle absolue.

  • Pour ma fille : quand je lui fais de l’EFT avec des phrases positives, et en tapotant sur elle (là aussi, à sa demande), elle est contente pendant le processus ET il y a un résultat durable. Donc, je continue !

Pourquoi ça fonctionne comme ça ? Probablement parce qu’il ne s’agissait pas de problèmes vraiment graves, parce qu’elle s’est auto-conditionnée à la pensée positive, et que c’est ma fille, ce qui crée un a priori de confiance qu’il ne peut pas y avoir avec tout le monde.  

La principale raison me semble être qu’il ne s’agissait pas de problèmes vraiment graves.  Quand on est dans une véritable souffrance, on a besoin de l’évacuer d’abord : il m’est arrivé de faire 3 cycles de suite en ne disant que « aïe », pour un problème émotionnel qui me submergeait. Après, la situation s’est décantée, j’ai pu faire des phrases plus « normales », et finalement me sentir bien.  

 

  • Concernant la pensée positive « pure et dure » : j’y réponds dans les articles de cette série :http://www.jaime-left.com/pensee-positive-ou-presque/ . En gros, elle ne marche que si on va déjà plutôt bien dans le domaine où on fait les affirmations; autrement, elle renforce les résistances.

 

 

« Je n’y croyais pas trop à « ton » EFT, mais … je n’ai plus mal au dos ! »

Claude est une amie de longue date. Dès qu’elle a connu l’EFT, elle s’est mise à en parler tout le temps, et franchement, j’étais loin d’être convaincue.

Cependant, j’avais mal au dos depuis des années, et ça s’aggravait.

 

Un jour où j’avais vraiment très mal, j’ai fini par lui demander : « Tu penses que l’EFT y peut quelque chose ? ». Elle a répondu : « Certainement, essayons. ».

 

Et là, j’ai été bluffée : ça a vraiment marché. Pendant quelques séances, uniquement par téléphone, nous avons tapoté sur des problèmes psychologiques anciens. Progressivement, mon dos ne me faisait plus souffrir. Nous avons continué à faire des rondes d’EFT sur ces mêmes problèmes, pour qu’ils soient complètement évacués.

 

Et maintenant, je suis en pleine forme.  Je la remercie bien chaleureusement.

Jacqueline Clogne  (2012)  

 

Tendinite, inflammations

Bonsoir Claude,

Je vous remercie de tout cœur car il y a 10 minutes vous m’avez donnez le mot Clé dans un de vos articles concernant les inflammations et j’ai commencé à tapoter sur une tendinite résistante depuis bien 3 mois. La douleur à largement diminuée, je trouve cela miraculeux!! C’est le mot Colère qui a fait tilt en lien avec un travail que j’exerce depuis un moment et qui me déplaît.

Elisabeth 

 

 

Emotionnel, traumatismes.

 

Crises d’anxiété

Je voudrais témoigner de l’efficacité de l’EFT et de la gentillesse et du savoir-faire de Claude en séance.
Face à des crises d’anxiété extrêmement violentes et soudaines, je me suis tournée vers Claude en désespoir de cause car la médecine n’offre que de la chimie face à ce genre de problème. Je pratiquais déjà l’EFT depuis quelques années mais face à de l’angoisse, on perd vite ses moyens et une aide extérieure est plus que rassurante et utile. Je ne sais pas comment Claude fait pour trouver « les mots » qui font autant de bien, je suppose que des années de pratique et un don certain y sont pour beaucoup sans oublier une grande qualité d’écoute.
Je ne suis pas là pour lui faire de la pub mais pour témoigner aux personnes qui doivent faire face à des crises violentes qu’il y a des aides rapides et efficaces. Les protocoles qu’on trouve sur ce site sont vraiment très intéressants comme base de travail mais ne remplacent pas une séance face à face en cas de problèmes douloureux. Dans mon cas, une seule séance aura suffit et je suis épatée du résultat qui continue à ce concrétiser deux semaines plus tard.
La prochaine fois que je devrai faire face à un problème aussi important dans ma vie, je n’attendrai pas aussi longtemps pour chercher de l’aide.
Grand merci à Claude pour son temps et son écoute.

 

 

S’affirmer davantage

Je viens de réécouter l’audio de la séance qui concernait X, j’ai bien ri et j’ai vraiment revu la scène,

Je trouve que j’arrive mieux à m’affirmer et je m’en étonne moi-même. J’ai même écrit une lettre de reproche à mon assureur et j’ai eu gain de cause J. ! ceci confirme l’adage « qui ne dit rien n’a rien ».

Ce matin, j’ai eu rendez-vous chez un médecin. X m’a accompagnée et elle est rentrée avec moi à la consultation.  Il a fallu qu’elle essaie de parler à ma place. Je n’ai rien dit, mais j’ai continué à m’expliquer comme si je ne l’entendais pas. Ce que je n’aurais pas fait avant. elle a fini par se taire ! VICTOIRE !

Voilà pour te dire les progrès. Et encore un grand merci.

Sonia

 

Se libérer d’un traumatisme d’enfance

Je ne connaissais pas l’EFT mais j’ai eu la chance de rencontrer Claude CANIVEZ.

Une découverte !

La séance a été plus que bénéfique  car j’ai spontanément abordé avec elle un traumatisme d’enfance dont je n’avais jamais parlé. Claude m’a fait travailler sur ce souvenir et, en plus, m’a fait comprendre d’autres aspects de ma vie liés à cet événement.

Cette méthode d’EFT m’a parue aussi opérante que surprenante. Et le travail a dû bien agir sur le plan physique car j’ai dormi comme un bébé !

Thérapie que je trouve efficace, à l’approche facile et rapide, thérapeute chaleureuse et sincère.

Merci Claude pour cette expérience très positive que je pense renouveler.

Agnès Andersen,  écrivain  (2016)

 

 

Depuis l’enfer,  vers le renouveau …

Merci Claude, pour ton écoute, pour ton accueil, ton ouverture de coeur, ton travail précis et si juste, ta générosité et ton humour.

Cette première séance avec toi m’a fait un bien fou et je sens qu’elle dénoué en moi un noeud énorme.

Pour te remercier, je t’envoie deux petits textes de ma composition, symboles de contraste entre l’enfer et le renouveau… (Marie écrit des poèmes magnifiques; fin du deuxième, la Tourne-Page :L’adieu à la petite fille blessée.
Une femme se lève
Secoue ses habits de cendre
La Vie commence…)

Je me réjouis de te retrouver au sein du groupe « Sortir des dettes » et lors d’une prochaine séance individuelle.

Marie  (2016)

 

 

 

Mon utilisation perso de l’EFT

 

On m’a plusieurs fois demandé des exemples d’utilisation personnelle de l’EFT;  c’est pourquoi je me permets d’écrire ce paragraphe. Aussi pour montrer que je suis cohérente avec ce que je dis :  j’expérimente l’EFT autant que je peux, sur tout !

 

Quand j’ai un problème, je fais de l’EFT… normal.

Mais souvent, je fais plus : j’écris un protocole EFT, et je le continue jusqu’à ce que le problème soit résolu. En voici quelques-uns.

 

Santé

 

Un mal aux jambes qui s’aggravait …

Test après tapping : monter et descendre un escalier de 6 étages… concluant, non ?

 

Un mal au dos guéri en deux « épisodes »

Quand mon corps me disait qu’il n’avait pas envie d’aller à la salle de sports, il le disait très fort

: je ne pouvais presque plus marcher…

 

Les rhumes : plus significatifs qu’on ne le pense souvent …

Un rhume qui m’a donné du fil à retordre, mais qui a « fondu » en 10 minutes, dès que j’ai compris ce qu’il exprimait.

 

 

Emotionnel

 

Le permis de conduire de ma fille : dur dur (pour moi aussi !)

 

L’informatique et moi : pas toujours une grande histoire d’amour…

 

Se remettre vite d’un échec inattendu

 

Des clés perdues, et retrouvées (merci l’EFT)

 

Ah, le passage des dizaines ! (même ça, ça se soigne… enfin, le ressenti qu’on en a)

 

Des émotions pas toujours Zen : ne pas rester dedans.

 

Et, le plus dur… mon déménagement.

Là, il ne m’a pas fallu un seul protocole EFT, mais un an de travail sur moi (dont beaucoup d’EFT, bien sûr.)… et un e-book : que je n’ai toujours pas fini d’écrire, justement parce que le problème du déménagement est résolu : donc, moins motivant;  voici la présentation : Déménagez en douceur, avec l’EFT.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidienrecevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », et un schéma des points EFT imprimable.

Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

 

3 reflexions sur “Témoignages : séances individuelles

  1. Marie Pilat

    Et du séisme surgit un coquelicot…

    Une séance parmi d’autres, un peu isolée, pas vraiment programmée mais qu’un pic durable de douleur nécessitait.

    Ce qui me scotche : cette façon qu’a Claude d’embarquer avec nous au plus sombre de la tempête, d’en saisir l’exacte blessure, de la travailler comme une pâte à pain (à quatre mains), un tableau de maître, une chirurgie extrêmement délicate, un bijou ciselé à l’or fin dont le filigrane apparaît, lumineux, alors même qu’on se tordait de douleur au fond d’un puits saumâtre. C’est vrai ça, qui a jeté la corde dans le puits après que j’ai sauté ? Hein ? Ah c’était moi ? « Ben oui » me dit ma Sagesse Intérieure, une vieille copine qu’il m’arrive de bouder.

    Au sortir de la séance, me revient en mémoire le livre d’Andrée Chedid, l’Autre :
    « Un vieux paysan oriental. Un jeune occidental.
    A travers une fenêtre bleue, un regard, un signe, une parole. Un lien ?
    Une terre qui tremble, un village qui s’effondre.
    Le jeune homme enseveli.
    Un jour, deux jours, trois jours… les recherches s’arrêtent.
    Le vieil homme s’entête.
    La mort. La vie.
    Et par-dessus, non, dedans tout cela, la poésie d’Andrée Chedid qui puise à l’argile de la langue »

    Voilà, je viens d’émerger du séisme, j’avais oublié la lumière, et quelle lumière !!!

    Marie, sept. 16

  2. Lillycat

    Je voudrais témoigner de l’efficacité de l’EFT et de la gentillesse et du savoir-faire de Claude en séance.
    Face à des crises d’anxiété extrêmement violentes et soudaines, je me suis tournée vers Claude en désespoir de cause car la médecine n’offre que de la chimie face à ce genre de problème. Je pratiquais déjà l’EFT depuis quelques années mais face à de l’angoisse, on perd vite ses moyens et une aide extérieure est plus que rassurante et utile. Je ne sais pas comment Claude fait pour trouver « les mots » qui font autant de bien, je suppose que des années de pratique et un don certain y sont pour beaucoup sans oublier une grande qualité d’écoute.
    Je ne suis pas là pour lui faire de la pub mais pour témoigner aux personnes qui doivent faire face à des crises violentes qu’il y a des aides rapides et efficaces. Les protocoles qu’on trouve sur ce site sont vraiment très intéressants comme base de travail mais ne remplacent pas une séance face à face en cas de problèmes douloureux. Dans mon cas, une seule séance aura suffit et je suis épatée du résultat qui continue à ce concrétiser deux semaines plus tard.
    La prochaine fois que je devrai faire face à un problème aussi important dans ma vie, je n’attendrai pas aussi longtemps pour chercher de l’aide.
    Grand merci à Claude pour son temps et son écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *