Packs familiaux « Scolarité et EFT » : pour que la scolarité de vos enfants soit plus simple, pour eux et pour vous !

 

Ces packs concernent aussi bien des collégiens et lycéens que les enfants de primaire ou maternelle.

 

Dans les circonstances actuelles, où des classes peuvent être fermées, du jour au lendemain, la question de l’accompagnement scolaire des enfants et ados devient cruciale.

Comment est votre relation avec vos enfants dès qu’il est question d’école, d’études ? Le sourire s’éteint, et les disputes commencent ?

 

Pourtant, il est vraiment possible que vous parliez sereinement d’apprentissages avec votre enfant / ado. Sereinement, avec plaisir, bienveillance, intérêt, enthousiasme.
Ce n’est pas un rêve irréalisable, ce n’est pas de l’utopie… c’est possible pour vous aussi.

 

Je vous propose quelques outils pour cela. Mais avant cela, nous allons réfléchir à ce qui peut poser problème dans le « trio terrible » « parents-enfants-scolarité »

 

Le trio infernal « parents-enfants-scolarité »

Trio infernal, alors que pourtant, cet enfer est tellement pavé de bonnes intentions…

Voici ce qui le sous-tend :

– la plupart des parents (même ceux qui ont été « bons élèves ») ont encore des blessures émotionnelles liées à certains de leurs propres  apprentissages vécus dans la douleur. Ces blessures se réactivent chaque fois qu’il est question de la scolarité de leurs enfants… vous voyez le problème, pour travailler avec eux ! 
 

les enfants accumulent leurs propres blessures émotionnelles depuis la maternelle.

– de plus, il y a souvent incompatibilité (momentanée) entre la façon d’apprendre des enfants et des parents. Leurs « langues maternelles d’apprentissage » (visuelle, auditive, kinesthésique, et bien d’autres) sont différentes, ce qui donne lieu à de nombreuses incompréhensions, très difficiles à identifier si on ne prend pas en compte ce concept. Quand on l’a compris, chacun se met à l’écoute de l’autre, et ça devient très enrichissant pour les deux.

– Avec la meilleure volonté du monde, les parents cherchent souvent à expliquer comme ils ont appris, sans voir clairement les pierres d’achoppement que rencontrent leurs enfants.

– d’autre part encore : une communication violente (faute de savoir mieux communiquer) creuse des blessures supplémentaires, qu’on ne sait pas comment guérir.

– on peut ajouter à tout cela les « loyautés familiales » inconscientes, et plus généralement  l’inconscient familial, qui a un rôle extrêmement important dans la plupart des difficultés. Le fameux « Dans la famille, on a toujours été nuls en maths » n’est qu’un petit, petit, sommet de l’iceberg.

 

Autres difficultés :

A la base d’une grande partie des difficultés des enfants, et ados, on trouve toujours les mêmes pierres d’achoppement,  en particulier en maths. En fait, ils ne comprennent pas le « langage mathématique », et donc, ce qu’on leur demande ne fait pas sens, du tout.
Cependant, dès que cela s’éclaircit (il suffit de très peu de temps), tout devient VRAIMENT plus simple.
Pour tout cela comme pour les autres matières, une aide ponctuelle, accompagnée d’EFT quand il le faut (souvent),peut aussi les aider à démarrer.

D’autre part, certaines difficultés récurrentes ou inattendues, ont des causes qui n’ont rien de pédagogique, c’est là où la « double casquette thérapeute / enseignante » est particulièrement utile.

Quelques exemples :

– l’oubli très fréquent des marques du pluriel peut indiquer qu’un aîné a mal vécu la naissance de ses frères et soeurs. (pas de généralités, bien sûr : chaque situation est unique; mais c’est une piste à explorer).
Thierry a commencé à prendre des cours de maths avec moi parce que « il ne comprenait rien aux fractions ». Pour le reste, sa scolarité se passait plutôt bien.« Pourtant », disait-il en traçant ses barres de fractions avec une telle rage qu’il déchirait le papier (je n’exagère pas !), « mon Papa qui n’est pas mon Papa m’a encore expliqué mon cours hier soir… ».
Pauvre gamin, la « fraction-déchirure » qu’il ne comprenait pas n’avait rien de mathématique…
– Vous trouverez beaucoup d’autres exemples dans cet article.

 

Ma boîte à outils

L’EFT, évidemment, pour cicatriser les blessures émotionnelles : des parents, des enfants, et même des ancêtres ! Je constate de plus en plus dans ma pratique de thérapeute le poids extrêmement fort del’inconscient familial dans ce genre de situation, et même dans toutes.

La CNV (Communication Non Violente) pour éviter de créer en plus d’autres blessures, dues à la communication « normale », plus exactement habituelle, qui est souvent… très violente. Et encore l’EFT pour les moments où on est trop en colère pour faire de la CNV avec sincérité.

– La Gestion Mentale, pour les questions de « langues maternelles d’apprentissage » : c’est un outil que j’ai appris au cours de ma formation d’instit spécialisée, et que je trouve très précieux.

– mon expérience d’enseignante, surtout en cours particuliers ( maths niveau collège, et méthodologie dans différentes matières), et en petits groupes pour tout ce qui concerne le primaire et la maternelle (lecture / prononciation des sons difficiles, écriture, base des maths).

 

Ce que je vous propose : les packs familiaux  » Scolarité et EFT ! »

 

Je vous propose une aide que vous ne retrouverez pas ailleurs,
parce que peu de thérapeutes ont été AUSSI :
prof de maths et instit spécialisée pour les enfants en difficulté scolaire
.

Le principe

Voilà en quoi consiste cette aide : des packs familiaux « Scolarité et EFT ! » faits de séances avec moi pour les membres de votre famille qui le souhaiteront (ça peut aussi inclure les grands-parents, ou toute personne qui a un rôle important dans l’accompagnement de l’enfant). 

 

les parents pourront commencer par « poser leurs fardeaux » : l’exaspération (donc la souffrance) qu’ils ressentent dans leur relation avec leurs enfants. C’est tellement dur que tant d’amour et de bonne volonté aboutisse si souvent à des disputes…

Tout est à définir avec vous, bien sûr, mais il est généralement préférable que l’ensemble des séances commence par l’un des deux parents, ou les deux (séparément).

les ados, ou les enfants, même très jeunes, pourront aussi exprimer leur ressenti sur ce qu’ils vivent, à l’école et à la maison. Rappelez-vous que l’EFT, c’est EnFanTin : on peut l’enseigner à des enfants tout petits, et la pratiquer avec eux, même s’ils ne parlent pas encore très bien.
Evidemment, je respecte un secret absolu sur ce qui est dit dans une séance : les uns et les autres parleront de ce qu’ils souhaitent aux autres membres de la famille, mais moi je ne dis rien !

– Au cours de ce travail, on aura sans doute l’occasion d’évoquer la CNV (Communication Non Violente) : un outil magnifique, sans lequel tant de communications sont … violentes ! Pourtant, c’est tellement simple, vous verrez : je vous aiderai à la pratiquer dans votre situation précise.

– A l’aide de la Gestion Mentale, nous pourrons aussi chercher ensemble où se situent les difficultés, dans les langues maternelles d’apprentissage des parents et des enfants: voir comment chacun peut élargir ses approches, jusqu’à ce que travailler avec votre enfant devienne efficace… et agréable !

Après ce travail préalable : je pourrai aborder avec votre enfant quelques notions qui lui permettront de redémarrer ses apprentissages sur des bases solides :

– celles que j’ai évoqué rapidement ci-dessus, concernant directement les compétences scolaires.

– mais aussi sur d’autres sujets fondamentaux sur lesquels j’ai travaillé avec mes élèves en tant qu’instit spécialisée, en primaire et en maternelle (orthographe, méthodes de travail, phonétique / prononciation, apprentissage de la lecture, ).

 

Tout cela entrecoupé d’EFT et d’écoute bienveillante sous différentes formes chaque fois que le besoin se fera sentir. Comme vous pouvez le voir dans l’article « Méchants pluriels, fractions et divorce : symbolique des apprentissages« , certains sujets particuliers (puissance, fractions, racines, et tant d’autres, dans toutes les matières scolaires), peuvent susciter des montées d’émotions imprévisibles.
Il ne s’agit pas du tout de cours particuliers échelonnés sur plusieurs mois, mais d’un court redémarrage qui permettra rapidement de « raccrocher les wagons » en classe. Et de guérir au passage des blessures aux conséquences bien plus graves qu’une mauvaise note  ! De plus, même si un enfant a vécu des choses difficiles, ses blessures ne se sont pas encore beaucoup renforcées mutuellement : une aide psychologique a souvent des résultats rapides.

 

Le but de tout cela c’est, comme je le dis dans le titre, que la scolarité de vos enfants soit plus simple, pour eux et pour vous ! que vous puissiez les aider directement dans certains cas, ou indirectement en maintenant une atmosphère joyeuse autour de leurs apprentissages.

Et parallèlement à cela, que votre relation à tous soit aussi plus simple, plus détendue, radieuse et épanouissante comme elle peut tout à fait l’être ! 
– Autre possibilité encore : travailler sur un même thème avec tous les membres de la famille concernés. En effet, certaines problématiques sont extrêmement fréquentes, aussi bien chez les enfants que chez les « ex-enfants » : le stress du tableau noir, la phobie des maths et / ou de l’orthographe. Quelques autres seront communes à plusieurs de vos enfants, et sans doute à vous : vous pourrez donc tapoter tous ensemble sur ces sujets. Quel soulagement pour eux quand ils verront que Papa et Maman ont eu les mêmes difficultés qu’eux, les mêmes peurs ! Vous descendrez peut-être un peu de votre piédestal, mais ce sera tellement plus simple pour communiquer avec eux.
On pourra donc faire des mini-ateliers familiaux, où vous serez plusieurs à participer à un même tapping.

 

Fonctionnement des séances, et tarifs

Le fonctionnement et les tarifs sont analogues à celui des séances individuelles, expliqué en détail ici.

A ceci près, bien sûr, qu’il y a l’apport de contenu au niveau des matières scolaires. Je l’ai fait plusieurs fois à distance : un tableau blanc suffit pour les explications, et même, la plupart du temps, un simple fichier Word, sur lequel on travail en partage d’écran… et ça marche !

Mieux encore : au cours d’une même séance, plusieurs personnes peuvent travailler sur une même problématique : c’est ainsi que toute la famille, des parents au petit dernier de l’école primaire, peut tapoter ensemble sur les mauvais souvenirs liés aux maths, et / ou au passage au tableau (les deux « cauchemars scolaires » les plus répandus), ou sur d’autres sujets plus spécifiques.

Puis, peut-être, les deux ados (l’un en 3e, l’autre en 4e) travailleront avec moi sur quelques bases élémentaires des maths niveau collège : c’est les mêmes notions simples qui, tant qu’elles ne sont pas comprises, empêchent tout progrès.
Ou encore, j’aiderai l’un des enfants à expliquer des notions fondamentales à des plus jeunes, ce qui présente de nombreux avantages :
– l’aîné approfondit ses connaissances toutes neuves, car transmettre son savoir, c’est un très bon moyen de bien l’intégrer. De plus, il apprend à enseigner, et à de fortes chances d’y prendre goût.
– les deux enfants travaillent en même temps, dans une atmosphère chaleureuse.
– et la relation entre eux se renforce. Excellent pour la paix et le bonheur dans la famille !
Tout cela vous semble trop beau pour être vrai ?
Je vous comprends, je suis moi-même chaque fois surprise du potentiel de ces  séances familiales. C’est un fonctionnement où tout se fait « à la carte », en fonction des besoins cognitifs ET émotionnels de tous, où chacun des membres de la famille prend davantage conscience de son potentiel, et enrichit sa relation à ses proches
.
La séance dure donc environ une heure et demie, j’envoie  à la personne concernée (vous, votre conjoint.e, votre enfant, qui veut…) le fichier résumé de la séance et l’audio du tapping que nous auront fait. Uniquement à cette personne, c’est important à tout point de vue, au niveau symbolique en particulier (sauf bien sûr s’il s’agit d’un enfant très jeune).
Il peut s’y ajouter un fichier et des audios « Pour tous », s’il y a eu des tappings ou des explications collectives.
Pourquoi parler de « packs  familiaux » ? 
Vous avez vu que je vous propose une façon de travailler qui concerne plusieurs personnes, et qui peut inclure aussi une aide pédagogique. Cela ne peut évidemment pas se faire en une seule séance !
J’avais déjà, dans mes séances individuelles, des packs de 5 ou 10 séances. C’est le plus approprié à une telle situation.
L’idée de base est que quand dans un groupe, en particulier une famille, dès qu’une personne va mieux, l’atmosphère du groupe s’allège, donc les autres vont mieux aussi : je l’ai observé souvent. Représentez-vous l’impact que peut avoir une telle aide, apportée directement aux plus concernés d’entre vous.

 

Mais il n’y a pas que l’école, dans la vie !

Les mêmes blocages (réactivation de blessures, ou encore exigences sur soi-même et sur ses enfants) peuvent se situer dans n’importe quelle activité : sport, bricolage, musique, etc.  Là, je ne vous aiderai pas sur le contenu 😉 , mais le processus est le même que pour la scolarité : enlever des blocages, communiquer en douceur, comprendre la façon de faire de l’autre.

En tant que parents, qu’adultes, vous avez tellement d’expériences intéressantes à partager avec vos enfants ! Il n’y a pas que l’école, heureusement… Tant de choses à leur apprendre, et tant de choses à apprendre d’eux, tant de connaissances à partager … Co-naissance : naître / renaître ensemble à chaque instant.

Si je peux contribuer à la paix de votre foyer, et à l’expression de l’amour (qui est toujours là, même au-delà des conflits), j’en serai vraiment très heureuse.

Je souhaite vraiment que les « bizarreries » actuelles aboutissent à créer une éducation vraiment bienveillante, qui crée les conditions où la personnalité de chacun puisse s’épanouir, à sa façon unique. On peut les utiliser pour ça !

Rien en soi n’est bon ni mauvais, tout dépend de ce qu’on en fait.

 

Les tarifs (octobre 2021)

Pour le moment, ils sont les mêmes que ceux des séances individuelles d’EFT.
Pour les connaître, cliquez ICI.

Pour me contacter et prendre rendez-vous, : 06 16 71 13 93, ou par mail : claude.eft@gmail.com 

Retour haut de page