J'aime l'EFT

Deux histoires de scorpions

13.10.15. scorpionLe point commun de ces deux histoires de scorpions : l’un d’entre eux veut traverser un fleuve, et des gentilles personnes se proposent de l’aider.

Comment vont-elles s’y prendre ? Et que va-t-il leur arriver ?

 

 

 

 

Le scorpion et la carpe.

Un scorpion appelle une carpe, au bord de la rive d’un fleuve.

Elle l’écoute, tout en restant sur ses gardes.

– Gentille carpe, dit le scorpion aimablement, je voudrais aller de l’autre côté du fleuve, peux-tu m’y emmener sur ton dos ?

– Certainement pas, tu vas me piquer et je vais mourir, les scorpions piquent tout ce qui passent à leur portée.

– Mais non, chère carpe, il ne faut pas avoir de tels préjugés ! Et puis réfléchis : si je te pique au milieu du fleuve, tu meurs, mais je me noie. Donc…

 

A peu près convaincue, la carpe finit par accepter.

Mais quand ils arrivent au milieu du fleuve … le scorpion la pique. Et la carpe gémit, dans un dernier souffle :

– Mais pourquoi m’as-tu piquée ? Maintenant, nous allons mourir tous les deux…

– désolé, répond le scorpion : c’est plus fort que moi, c’est dans ma nature.

 

 

Le scorpion et le Sage

Un scorpion essaie de traverser une rivière à la nage. Il est rapidement sur le point de se noyer, logique, les scorpions, ça ne sait pas nager.

Un Sage, qui passait par là, essaie de le sauver : il se fait aussitôt piquer.  De douleur, il lâche le scorpion, qui continue de se débattre.

 

Le Sage réfléchit : « C’est la nature du scorpion de piquer, mais c’est ma nature d’aider : je ne changerai pas ma nature, mais je peux changer de façon de faire. »

 

A l’aide d’une branche, il sauve rapidement le scorpion, et part en courant !

 

 

Conclusion ?

 

Aider certaines personnes, ce n’est pas forcément simple. Vous vous voyez proposer l’EFT en direct à un dictateur fou, ou à un paranoïaque ultra-violent ? … Je n’ai pas envie d’essayer.

Je ne veux pas juger ces personnes, elles ont leurs raisons d’être ce qu’elles sont, mais je tiens à ma peau ;).

 

 

Par contre, ce qu’a fait le Dr Lee avec l’Hoo’ponopono, c’est une piste plus qu’intéressante : en trois ans, il a réussi à guérir tout un hôpital psychiatrique peuplé de criminels fous furieux… en travaillant presque uniquement sur leurs dossiers, en sécurité dans son bureau.

Quand on sait que toutes les méthodes de guérison énergétiques, y compris l’EFT, fonctionnent aussi à distance … il y a des idées à prendre. 🙂

 

Cet article vous a plu ?

Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidienrecevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 

et un schéma des points EFT imprimable.

Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
0 Partages