J'aime l'EFT

Trouver le Joyau dans le Lotus

Le mantra tibétain « Om mani pémé houng » signifie « Salut au Joyau dans le Lotus ».  Comment l’appliquer dans la vie de tous les jours ?

 

Un exemple : je dois faire une pile de f… paperasses, pardon, de « papiers administratifs », c’est mieux dit comme ça. Et à l’intérieur de moi, « ça » râle, « ça » n’arrête pas de râler : après l’administration qui complique tout, l’Etat qui nous rackette pour construire encore plus de centrales nucléaires, l’humanité qui va mal, etc etc.  . … Pour me motiver, je dois pouvoir trouver mieux.

 

Donc, je cherche : j’en ai assez que les f… , non, les « papiers administratifs », mieux encore : la gestion, j’en ai assez que tout ça soit un vieux cauchemar pour moi.  Si pour vous, la gestion, c’est facile, pensez à l’un de vos « cauchemars » personnels, pour lui appliquer ce qui est dit dans cet article… il vous en reste peut-être quelques-uns  😉

 

 

Voir tout cela autrement.

Si on regarde tout cela en utilisant la Loi d’Attraction :   ooooh, ce n’est pas drôle du tout. Cette Loi Cosmique met en évidence que  des pensées comme ci-dessus n’attirent que des ennuis, font baisser l’énergie à un rythme spectaculaire, et aussi, aggravent la situation des gens auxquels on pense : pas bon du tout, totalement « contre-productif ».

 

Alors : c’est là que le « Joyau dans le Lotus » intervient. Il me semble logique que « le Joyau » désigne la Divinité en nous, et le Lotus, notre moi manifesté. J’avais jusque là du mal à comprendre cette expression : un Lotus, en général, c’est un symbole de Sagesse. Alors, la Sagesse et l’humanité telle qu’elle est aujourd’hui… bon, il y a encore des progrès à faire.

 

Si on voit les choses autrement : on peut se représenter un Lotus un peu fané, un peu fatigué, pas très beau. Mais le Joyau à l’intérieur, lui, brille toujours de tous ses feux, quel que soit l’état de la fleur qui l’entoure.

 

 fleur fanée

 

 

 

 

 

 

 

 

Et, miracle : si on se concentre sur le Joyau, en oubliant l’aspect momentané du Lotus,  les pétales rajeunissent, se vivifient, redeviennent beaux et éclatants.

 

Cette image me paraît très aidante : plus on imagine la Beauté dans un être (ou une organisation), plus on l’énergétise, donc plus on la fait grandir. Il ne s’agit pas seulement de l’imaginer, de se dire vaguement « qu’il y a Dieu en lui »,  mais de la chercher activement : « en quoi cette personne (y compris nous-même), en quoi cette organisation, est Belle maintenant, où est le Bien, l’Amour, l’intention  louable, dans ce qu’elle est en train de faire ? » Il y en a nécessairement.  En quoi pouvons-nous éprouver de la Gratitude envers cet être ? Que peut-il nous apporter, au moins en ce qui concerne notre Croissance intérieure ? (c’est tout de même le plus important…).

 

Inversement, quand on le dévalorise, quand on pense à ce qui est désagréable en lui (que ce soit vrai ou pas : ici, ça n’a AUCUNE importance), on en « remet une couche » ! La Loi d’Attraction exprime que notre pensée et nos émotions sont une énergie qui attire ce qui leur ressemble. Alors pourquoi mettre tant d’énergie à attirer ce qu’on ne veut pas ?

 

 

Une parenthèse : le symbolisme du Lotus.

En voyant les nombreuses représentations de Bouddha méditant sur un lotus, on peut avoir tendance à associer cette plante à Son niveau de conscience à lui.

 

Mais, à la réflexion, elle représente peut-être plutôt l’être humain tel qu’il est maintenant.

 

J’ai appris que si la symbolique du lotus était si importante, c’est parce qu’il représente les 4 éléments à la fois, ou sans doute, la croissance de la conscience à travers eux . Végétal issu du fond des marécages, le lotus est enraciné dans la Terre, puis il traverse l’Eau, l’Air, et enfin le Feu (la Lumière du soleil).

 

Et puis, Bouddha lui-même est issu du monde de la Maya (ce mot est aussi le prénom de sa mère); on peut le voir comme le Centre et le moteur de la croissance spirituelle des humains, cette croissance (mais pas son aboutissement) étant symbolisée par le lotus. Et Bouddha lui-même est parfois qualifié de Joyau.

Joyau dans le Lotus

Je ne sais pas si mes associations d’idées sont « académiquement correctes ». Je sais en tout cas que ces deux images (le Joyau dans le Lotus, et Bouddha méditant sur un Lotus)  m’évoquent toutes ces idées en un seul instant, elles sont donc vraiment utiles : c’est bien le but du Symbolisme.

 

 

En quoi ça aide, concrètement ?

J’en reviens à mon problème initial, une gestion intelligente et efficace de mes papiers administratifs. Vous avez vu ? il y a un mieux, depuis le début de cet article : j’ai amélioré ma façon d’en parler, donc mon regard sur eux. Bravo moi  :).

 

J’y distingue deux aspects :

 

1. mon regard sur l’administration  elle-même : décider d’arrêter de ruminer les injustices qu’elle crée, donc d’arrêter de regarder ses « pétales flétris »; me rappeler que ce regard contribue à les flétrir encore plus. Vous voyez tout ce qui se dit quotidiennement sur l’administration, les fonctionnaires, le gouvernement… depuis les médias jusqu’au café du coin (Pensons-nous,  par exemple : « Merci, la SNCF, pour les 99 % de trains qui arrivent à l’heure ! », en nous représentant la somme de travail nécessaire à ce résultat, même imparfait ?).

Vous imaginez l’afflux d’énergie toxique qui émane de toutes ces pensées, de toutes ces colères ? Waou… je commence vraiment à laisser tomber mes pseudo analyses politiques, et toute forme de « haine généreuse ».

Voir en l’administration, et en tous les êtres et organisations, « le Joyau dans le Lotus ». Un système politique, quel qu’il soit, est comme nous individus, un « être » en évolution, qui fait ce qu’il peut, au milieu de toutes ses contradictions intérieures. Est-ce que moi, je fais toujours ce qui est bon pour moi ou pour les autres ???… euh, passons, ne parlons pas des choses qui fâchent. Et vous ? .

 

2. mon regard sur moi, face à mes piles de papiers : pff, y a du travail là aussi. Je liste quelques émotions qui concernent la gestion, fréquentes chez ceux qui ont le sentiment qu’elle les regarde personnellement de travers.

  • La peur de manquer, les angoisses relatives à l’argent (vaste sujet !)
  • Les mécanismes d’auto-critique, le sentiment d’incompétence, qui rejoint souvent ici les vieilles blessures datant de l’école (« Qu’est-ce qu’elle va dire, la maîtresse, si je me trompe dans … ma déclaration d’impôts ?! »)
  • Le désespoir total « tout est f…, il n’y aura jamais de solution ».
  • La peur de l’autorité, du gendarme : « si je me trompe, je vais aller en prison ? Ou perdre tout mon argent et me retrouver à la rue ? Oh la la… »

 

Je n’ai qu’effleuré le sujet, « j’en passe et des meilleures ».

Alors, le Joyau dans le Lotus, dans tout ça ? … Si je regarde toutes ces peurs,  ou si je mets un couvercle dessus, je me sens comme un lotus… tout ratatiné, avec des pauvres pétales tout flétris  : (.

Mais si je me concentre sur l’idée du Joyau, du Dieu, du Bouddha intérieur qui est en nous tous : ouf, ça va mieux. Et puisqu’il y a Dieu en nous, c’est une aide réelle, par rapport aux problèmes concrets de notre vie; c’est là où on puise notre force, c’est là que sont les solutions.

 

Je suis de plus en plus convaincue que ce passage par la case « spiritualité » est indispensable. Autrement, quelles solutions peut trouver notre mental, pour nos mille et un problèmes (pardon : « expériences spirituelles ») de notre vie ?

 

Bon, je vous laisse, je vais « faire mes papiers ». Yesss ! Avec un peu plus  « la pêche » que tout à l’heure.

Namasté (= le Dieu en moi reconnaît la présence du Dieu en toi.)

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

 

2 reflexions sur “Trouver le Joyau dans le Lotus

  1. karim

    merci Claude pour cet article qui est difficile pour comprendre la totalité

    il faut réfléchir au moment présent avec sagesse pour prendre les décisions pour éviter les difficultés de la vie pour avoir des pensées positifs

  2. Claude Auteur de l'article

    Oui. Au lieu de rester dans nos habitudes mentales de dénigrement des uns et des autres, et aussi de soi-même, être vigilant à se rappeler le plus souvent possible l’existence du « Joyau dans le Lotus », c’est à dire se souvenir que la Sagesse Universelle est dans TOUT ce qui existe.

    C’est assez facile devant un magnifique paysage, ou pendant une séance de méditation … ça l’est beaucoup moins au moment où on entend des horreurs aux « informations », quand quelqu’un est désagréable avec nous, ou quand on est confronté à des choses que spontanément, on détestait faire… mais c’est pourtant là que c’est le plus utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
0 Partages