J'aime l'EFT

L’argent vous fuit ? Et si c’était une question de croyances ? (1)

L'argent vous fuit (1)L’argent n’est qu’un moyen d’échanges, mais quand il manque … ça pose problème, c’est évident.

 

Je dis bien quand il manque, quand nous souhaitons subvenir à des besoins réels matériels ET spirituels que l’argent seul peut nous procurer  : logement, nourriture quand on habite en ville, ET connexion Internet pour les magnifiques informations qu’on peut y trouver, stages de développement personnel, formations…

 

Si l’argent manque, c’est un cercle vicieux de soucis qui s’ajoutent les uns aux autres : on en règle un, il en apparaît un autre; on ne peut pas faire les réparations nécessaires, on est toujours en train de courir entre le banquier et les créanciers… l’horreur.

Frustration permanente, peur du lendemain, culpabilités en tout genre, vis-à-vis de la famille en particulier, auto-dévalorisations.

 

– Au fait… toutes ces émotions négatives attirent quoi ?

– Encore plus de la même chose; normal : c’est la Loi d’Attraction.

 

Comment sortir de là ?

 

 

Que vous passe-t-il par la tête, quand vous vous posez cette question  ?

Vite, vite, faites un arrêt sur image. Gros plan :

  • « Oh, moi, de toute façon, ça a toujours été comme ça pour moi (ou : dans ma famille), c’est une véritable malédiction.
  • « C’est la crise, ça finira par passer. Mais en attendant, c’est la galère.
  • « C’est dur mais je fais avec, moi de toute façon, l’argent, ça ne m’intéresse pas.
  • « Moi, l’argent, je n’y comprends rien.
  • « C’est les injustices sociales, on n’y peut rien, il faut que la société change. »
  • ou encore : bien d’autres choses. Il y a autant de positionnements vis-à-vis de l’argent qu’il y a de personnes, et même : infiniment plus qu’un seul positionnement par personne. On va voir ça tout de suite.

 

Les points communs entre toutes ces phrases, c’est que :

  • elles sont subjectives : elles sont très différentes, alors que le problème est le même, le manque d’argent.
  • Elles ont des conséquences extrêmement lourdes sur nos choix de vie ; elles génèrent des comportements précis, au moins dans le domaine de l’argent, mais généralement dans beaucoup d’autres : passivité, sentiment d’injustice, sentiment d’impuissance, déni, révolte, auto-dévalorisation…
  • Elles génèrent trop d’émotions douloureuses pour qu’on soit en état de réfléchir de façon saine face aux difficultés.

 

Donc : c’est des croyances, des blessures émotionnelles, qui tournent en rond dans votre cerveau émotionnel. Il va chercher des solutions dans vos vieilles mémoires, et ce n’est vraiment, vraiment pas les meilleures informations qu’il puisse trouver.

 

 

Que se passe-t-il quand le cerveau émotionnel est « en ébullition » ?

DEUX  CHOSES,  TOUJOURS  LES  MÊMES,  QUELLE QUE SOIT LA SITUATION :

 

1. Le cortex cérébral est inhibé, donc : la logique et l’intuition ne fonctionnent plus. Donc : pas moyen de résoudre le problème intelligemment, avec notre moi adulte.
Celui qui passe aux commandes, faute de mieux, c’est … l’enfant de 2 ans, 3 ans, 5ans, que vous étiez, et qui entendait ses parents (et la télé !) pendant qu’il jouait sous la table.

 

2. Nos émotions jouent un rôle d’aimant, qui attire encore plus de la même chose (Loi d’Attraction).

 

 

Conséquences sur vos finances :

Elles sont faciles à prévoir; en se basant sur les deux paragraphes ci-dessus :

 

1. Inhibition de la logique et de l’intuition, donc passation de pouvoir à l’enfant de 2 ans.

– Sa seule éducation financière,  c’est des variantes de : « Tout va mal et je n’y peux rien. » … ça n’aide pas. Il a surtout capté une angoisse diffuse liée à l’argent, et plus tard, en grandissant, il a mémorisé des croyances tout aussi anxiogènes.

cette angoisse est intimement liée, dans son inconscient, à son amour pour sa famille, et à sa peur d’être rejeté par eux, si il est trop différent d’eux. Ce mélange « angoisse + amour et bons souvenirs communs + peur du rejet » crée une colle capable de fixer les croyances les plus toxiques.

 

 

2. Nos émotions jouent un rôle d’aimant.

Nous sommes multiples, et chaque partie de nous joue un rôle d’aimant.

 

Nos émotions sont des aimants : donc nos blessures émotionnelles SONT des aimants… à problèmes. Une urgence : les guérir de plus en plus; chaque « petite » cicatrisation fait une grande différence pour notre bien-être .

 

L’attitude contraire, tellement fréquente, consiste à élaborer plein de stratégies pour éviter de les ressentir.  Mais pour l’argent, elles se ramènent toutes à éviter de le regarder de trop près… ce qui n’aide pas à avoir une relation saine avec lui.

 

Quelques exemples de blessures émotionnelles liées à l’argent : des souvenirs douloureux, où on était rejeté parce que « trop pauvre » (ou « trop riche »), honte et culpabilité d’avoir « trop » ou « trop peu ».  Cette zone du psychisme devient alors tellement douloureuse qu’on fait tout pour la fuir.

 

D’autre part, nos croyances génèrent des émotions. Si nos croyances sont limitantes, elles créent donc des émotions désagréables, donc, d’autres aimants à problèmes ! Et à problèmes d’argent, dans le cas qui nous intéresse.

 

 

Alors quoi faire ?

Guérir de plus en plus nos blessures émotionnelles, et  reconvertir, transmuter, nos croyances limitantes. Ces dernières sont souvent plus faciles à aborder, et contribuent à guérir aussi beaucoup d’émotions douloureuses.

 

On cache le tout (croyances absurdes, et blessures émotionnelles) derrière :

  • de « superbes » rationalisations du genre : « oh, moi l’argent ça ne m’intéresse pas », ou « l’argent, ça n’est pas spirituel »
  • et des stratégies d’évitement du « problème » : si notre inconscient considère que l’argent est dangereux, il fera tout pour nous éviter d’en avoir… parce qu’il veut nous protéger.

 

 

On énumérera quelques croyances dans le prochain article, une quarantaine « seulement ». Mais cette liste est loin d’être exhaustive, plus on explore nos sous-sols intérieurs, plus on en trouve.

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

6 reflexions sur “L’argent vous fuit ? Et si c’était une question de croyances ? (1)

  1. resal nathalie

    facile à dire tout ça, il existe des personnes qui se trouvent confrontés à de vrais et dramatiques problèmes financiers, et je ne pense pas qu’il s’agisse de croyance ou pas, un peu simpliste comme vision. Quelle solution concrète apportez vous ?

  2. magnier

    merci Claude pour ces toujours très beaux tappings – mais pour déraciner ce problème, il faut quelques rondes … ou pas … les miracles arrivent tout le temps sommes nous prêts a les accueillir ?? j’ai expérimenté a une certaine époque que quand je me lançais sans trop de questions, naïvement je réussissais mieux … mais pour l’argent , il faut savoir calculer non ?? et hop on est reparti pour une nouvelle ronde !! lol

    1. Claude Auteur de l'article

      A mon avis, les miracles, c’est l’état normal, c’est quand on est en harmonie avec l’Univers, quand notre mental mal réglé ne complique pas les choses… mais il complique souvent les choses.

      Je pense que les tappings servent à évacuer les obstacles qui empêchent cette harmonie : nettoyer les blocages émotionnels pour que l’énergie puisse circuler. Donc quand tu réussissais « naïvement », c’est qu’elle circulait bien.

      Savoir calculer ? Oui, gérer l’argent, c’est une technique comme les autres. Pour profiter de tout ce qu’il y a de super sur Internet, il faut au moins savoir allumer son ordi et faire une recherche. Puis si on en sait plus, on peut faire plus de choses. ça me paraît un peu équivalent. Mais on met beaucoup plus d’émotionnel pour ce qui concerne l’argent.

      Merci pour ton commentaire. à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez225
Tweetez
Partagez
+1
225 Partages