J'aime l'EFT

L’argent, un sujet qui fâche…

L'argent, un sujet qui fâche

L’argent est un sujet douloureux pour tant de personnes… Le manque, la frustration, la peur du lendemain, pour ceux qui n’en ont pas assez, la peur de perdre et quelquefois un désir insatiable d’un avoir toujours plus, pour ceux qui en ont beaucoup.

 

 

Et certaines situations vécues sont un véritable traumatisme : je pense ici à un ami de longue date.  Toujours d’accord pour que je lui fasse du Reiki, il refuse absolument une séance d’EFT sur l’argent, parce que des « gosses de riches » se moquaient de ses vêtements usés, quand il était à l’école primaire.

Trop douloureux pour envisager même d’y penser…

 

La souffrance provoque de la colère. Je m’attendais tôt ou tard à avoir des commentaires désapprobateurs, c’est fait. J’y réponds ici en détail. Et je serai peut-être amenée à compléter encore cet article …

 

 

1e commentaire :

 

Les croyances comme explication aux difficultés financières : simpliste ?

« Facile à dire tout ça, il existe des personnes qui se trouvent confrontés à de vrais et dramatiques problèmes financiers, et je ne pense pas qu’il s’agisse de croyances ou pas, un peu simpliste comme vision. Quelle solution concrète apportez-vous ? »

 

Ma réponse :

Bonjour

Je comprends votre souci : si je suis accompagnatrice EFT, c’est justement parce que je veux exercer un métier qui aide le maximum de personnes « confrontées à de vrais et dramatiques problèmes » (de toutes sortes), et vous verrez  qu’une bonne partie de mon travail concerne en ce moment les problèmes financiers.

 

 

Les solutions concrètes

Dans l’article « L’argent vous fuit ? (2) », je liste 35 croyances dont chacune complique terriblement la relation à l’argent et à l’Abondance. J’ai seulement mis les principales, en réalité, j’en ai répertorié bien plus d’une centaine, et j’en découvre de plus en plus.

Les solutions concrètes que je propose, c’est :

  • les web-ateliers « EFT Abondance », à un prix tel que beaucoup de personnes en difficulté financière peuvent  y accéder.  Dans ces ateliers, qui couvriront différents aspects des difficultés financières (dettes, achats compulsifs, etc.), on travaille précisément sur l’effacement de croyances toxiques à l’aide de l’EFT. Et on reçoit un guide pratique pour gérer son argent, offert à tous les clients de « EFT Abondance » par Marc Blais, un coach financier qui a participé à un atelier.
  • Quelques liens vers des articles du blog qui proposent des solutions concrètes (et gratuites) : des protocoles EFT sur l’argent, et des méthodes pour trouver le métier qui convient vraiment à chacun, c’est souvent lié à l’Abondance (et il y en aura sûrement d’autres par la suite):

https://www.jaime-left.com/2015/10/21/et-si-vous-aimiez-les-lundis-et-tous-les-jours-de-la-semaine-2/

https://www.jaime-left.com/2015/10/14/et-si-vous-aimiez-les-lundis-et-tous-les-jours-de-la-semaine-1/

https://www.jaime-left.com/2015/04/19/detoxication-de-vos-finances-avec-left/

https://www.jaime-left.com/2015/04/10/protocole-eft-audio-pour-apaiser-la-peur-de-manquer/

https://www.jaime-left.com/2013/06/23/merci-l-univers-mais-j-ai-vraiment-demande-ca/

 

  • Et vous en trouverez d’autres, pas toujours aussi concrets mais utiles quand même, dans « plan du blog »  : la rubrique « Abondance équitable » contient de nombreux articles qui suggèrent des solutions et des éclairages concernant notre rapport avec l’argent. Un éclairage qui permet de mieux comprendre son comportement avec l’argent est aussi un élément de solution.

 

  • La page Facebook « EFT Abondance » où je transmets, entre autres, beaucoup d’idées créatives d’autres personnes trouvant l’Abondance de nombreuses manières différentes.

 

  • Et une toute nouvelle boutique de protocoles EFT, où il y aura bientôt des tappings concernant l’argent et l’Abondance.

 

Et si vous avez des idées de thèmes permettant à des personnes de résoudre d’autres sortes de  difficultés financières, elles sont les bienvenues.

 

 

 

« Je ne pense pas qu’il s’agisse de croyances»

Pourtant, c’est ce que je vérifie au quotidien dans mes ateliers, les séances individuelles, et le travail que je fais sur moi-même.

 

Mais les croyances limitantes génèrent des émotions douloureuses et des « stratégies » inconscientes souvent désastreuses, quelquefois, il est plus simple de prendre le problème par l’un de ces angles. De toute façon, il s’agit de facettes différentes d’un même « objet ».

 

croyances.... sur l'argent

 

Mais ces croyances, émotions et stratégies, sont la plupart du temps dissimulées par des rationalisations. Celles-ci ont souvent une apparence incontestable.

 

 

croyances sur l'argent, et rationalisations

 

 

 

«  facile à dire » .

Quand on est plongé, noyé, étouffé dans un problème,  même l’éventualité qu’il existe des solutions est ressentie comme douloureuse. Et les problèmes financiers font souvent cet effet-là… (Je ne dis pas que vous êtes dans ce cas, je n’en sais rien ; vous réagissez peut-être uniquement par compassion pour ceux qui sont dans ces situations).

 

Donc, toute ébauche de solution peut paraître « simpliste, facile à dire » : parce que dans ce cas, notre postulat (inconscient) est qu’il n’y a aucune solution.  Pour les personnes qui ressentent ça, ces deux articles peuvent aider : « croyances : Pour cela il n’y a aucune solution », et le tapping qui le suit « Guérir nos zones de désespoir ».

 

D’autre part, ce désespoir, ce sentiment d’injustice, engendre souvent de la colère contre ceux-là même qui proposent des solutions.

 

 

Souffrance (financière et autre), et colère

Un exemple : Il y a quelques années, quelqu’un me disait qu’elle était très angoissée parce que sa sœur avait un cancer. Elle allait la voir très souvent à l’hôpital, elle n’en dormait plus la nuit.

N’étant pas encore thérapeute, je ne parlais d’EFT que quand je sentais les personnes réceptives. Mais là, je me serais sentie coupable de « non-assistance à personneS en danger » si je n’avais rien fait.

Je propose donc de lui faire une séance d’EFT et de magnétisme,  et même plusieurs  si ça l’intéresse, de façon bénévole, bien sûr.

 

Elle m’a brutalement dit « que je devrais avoir honte, que je ne respectais pas sa douleur ni celle de sa sœur », et elle ne m’a plus jamais adressé la parole.

 

C’est l’histoire la plus marquante, mais comme  j’ai fait du magnétisme et de l’EFT bénévolement bien avant d’être thérapeute j’ai eu l’occasion  d’en vivre  pas mal d’autres.

 

En conclusion, une souffrance provoque très souvent une colère consciente ou inconsciente : contre le monde entier, contre (presque) tous ceux passent à proximité, en particulier ceux qui proposent des solutions (parce que le fait même de proposer des solutions retourne le fer dans la plaie).

 

 

« Vision simpliste »

Je comprends que quand on n’a pas vraiment vu les difficultés financières sous cet angle, on trouve étrange de s’interroger sur les croyances sur l’argent.

 

On est  plus habitué à d’autres approches : la crise économique, les injustices sociales, etc.

 

Mais il me semble très probable que la crise économique, les injustices sociales, etc. soient précisément dues à :

  • des croyances, individuelles et collectives, la peur de manquer, et la croyance que la seule solution pour être riche est d’exploiter les autres. Et plein d’autres croyances complémentaires, chez ceux qui se résignent à des métiers mal rémunérés.
  • des émotions douloureuses, qui créent des cercles vicieux. Un exemple : peur de manquer => exploiter ses « employés » (je n’aime pas ce mot, je préfère dire « collaborateurs ») => sentiment d’injustice et colère chez eux => révoltes, ouvertes ou larvées => encore plus peur de manquer chez le dirigeant.  Là, c’est moi qui trouve mon exemple trop  « simpliste » : chaque affirmation et chaque implication nécessiterait presque un article à lui tout seul. Mais je ne suis pas en train d’écrire un livre…
  • et des stratégies inappropriées : depuis exploiter les autres, parce qu’on a la croyance que c’est la seule solution pour ne pas manquer d’argent ; jusqu’à être un « employé » malheureux, qui est payé « quatre sous » pour faire un métier qu’il déteste (d’où mon autre solution concrète : les ateliers Métier idéal).

 

 

Simpliste ou complexe ? Quelques exemples.

Plus je fais les ateliers EFT Abondance, plus je m’aperçois que ce sujet des croyances / émotions / stratégies bloquantes est loin d’être simpliste, qu’il est même extrêmement complexe.

 

Voici quelques exemples :

  • Au niveau des croyances collectives : des clientes antillaises ont retrouvé en travaillant sur leurs difficultés financières… des mémoires liées à l’esclavage. Ce serait à approfondir : ces mémoires douloureuses collectives (en partie inconscientes) ont certainement à voir avec le racisme et les guerres.
  • Des exemples liés à la psychogénéalogie :
    • Dans une famille, de l’arrière-grand-père au fils, tous se ruinent en dépenses pour aider l’un ou l’autre, faire des cadeaux somptueux, organiser des fêtes… et se retrouvent tous gravement endettés.
    • L’entreprise d’André, beau-frère de Pierre, est chroniquement au bord de la faillite. Pierre la renfloue régulièrement… parce qu’il se sent coupable de ne pas avoir repris l’entreprise de son père. (les prénoms sont évidemment changés).
  • On voit donc que les dettes n’arrivent jamais par hasard : elles sont sous-tendues par des culpabilités, des « fidélités » familiales, le sentiment d’être redevable à quelqu’un.
  • Les jumeaux décédés dans l’utérus, les frères et sœurs morts-nés : souvent, les survivants ne se donnent  le droit de vivre « qu’à moitié », ils ne se sentent pas autorisés à vivre pleinement leur vie (financièrement entre autres) : ils « partagent avec les disparus. ».
  • L’argent et l’affectivité : quelquefois, on n’a « jamais assez d’argent », parce qu’en fait on n’a pas ressenti assez d’amour étant enfant : c’est certainement ce que vivent de nombreux « riches » (financièrement). C’est souvent le problème des « gosses de riches »  dont les parents compensent leur manque de disponibilité par des cadeaux matériels.
  • Conséquences des problèmes liés à l’argent : on peut grossir par peur de manquer (on stocke) : une cliente m’a assuré avoir un peu maigri suite à un atelier EFT Abondance, parce qu’elle s’alimentait maintenant de façon plus sereine, ayant apaisé son désir inconscient de stocker.

 

 

2e commentaire :

Pourquoi pas des solutions gratuites ?

Commentaire sur Facebook pour  « L’argent vous fuit (2) »

« Si votre publication était accompagnée de la solution (non payante) vous apporteriez vraiment quelque chose à l’autre dans ce type de réseau d’échange et non pas de ventes! »

 

Après avoir énuméré quelques solutions gratuites (voir ci-dessus) et fait remarquer les prix très accessibles des ateliers « EFT Abondance », j’ai ajouté :

En ce qui me concerne, je ne vois que deux façons de faire :
– Travailler dans un métier autre que thérapeute, et consacrer quelques heures par semaine à faire du bénévolat.
– Me créer un métier entièrement consacré à la relation d’aide, et en vivre (et même en vivre très bien, ce qui est cohérent avec EFT Abondance et EFT Métier idéal), et le faire connaître en apportant beaucoup d’informations gratuites. Ce que je fais.

La 2e solution apporte plus au monde, je trouve.

Facebook est un « réseau d’échanges » effectivement, mais aussi un endroit où des thérapeutes peuvent se faire connaître, et c’est pratique pour les clients. Ce qui compte, c’est que ces échanges soient justes, sans manipulation.

 

Un autre argument : l’expérience prouve que dans l’ensemble, les gens s’investissent beaucoup moins dans le totalement gratuit. Le prix que j’ai choisi (30 euros pour 4 séances) tient compte de tous ces paramètres.

 

 

3e commentaire

Des photos de citations sur Facebook; elles se résument un peu à :

« Le fric n’est pas un moyen d’échanges, c’est un moyen de pression ».

La monnaie (je dis bien : la monnaie, pas spécialement l’argent) est un moyen d’échanges, qui s’est créée partout comme une amélioration du troc. Les monnaies locales semblent fonctionner très bien.

Par contre, l’argent est un cas particulier de monnaie, qui a l’énorme inconvénient de passer par les états, et par les banques ; eux, en font un réel moyen de pression, je suis bien d’accord.

J’ai compris en regardant  le film « Sacrée croissance » que le problème venait avant tout des taux d’intérêts : ce sont eux qui sont manœuvrés au gré des banques, et qui maintiennent de plus en plus de pays  dans une situation de quasi esclavage pour dettes.

 

 

 

Sacrée croissance from Nardisto on Vimeo.

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

 

2 reflexions sur “L’argent, un sujet qui fâche…

  1. Anne-Marie

    Très bel article , après une session EFT et Abondance ma vision de mes soucis financiers s’est éclaircie. J’ai rencontré une personne qui travaille en psychogénéalogie et j’ai pu faire un pas de plus vers des finances plus saines.
    Je me suis retrouvée confrontée à mon jumeau perdu et à un secret familial concernant de l’argent « sale ». Nouvelles données que j’ai travaillées avec l’EFT
    La boucle est bouclée …et mes rentrées augmentent .

  2. Claude Auteur de l'article

    Merci de ton témoignage 🙂 : bien sûr que ça marche, le travail sur soi avec tous les super outils dont nous disposons maintenant.

    L’idée est simple, dans le principe : si le conscient va dans un sens (il veut se sentir en sécurité avec l’argent, par exemple), mais que l’inconscient va dans l’autre sens, pour quelle que raison que ce soit, c’est généralement l’inconscient qui gagne; en tout cas, il est indispensable qu’ils se mettent d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez43
Tweetez
Partagez
+1
43 Partages