J'aime l'EFT

Peur des relations avec l’invisible : Pourquoi ?

Au-delàMalgré mon intérêt évident pour la spiritualité, les médecines énergétiques, le développement personnel sous toutes ses formes, j’avais jusqu’à présent « beaucoup de mal » quand des gens commençaient à parler de Guides Invisibles.  Pourquoi cette réticence ?

(si je parle de tout cela sur ce blog, ce n’est pas pour étaler mes états d’âme, mais parce que beaucoup de gens peuvent se retrouver dans toutes ces contradictions; alors, si ça peut aider…!)

 

 

De quoi j’ai peur ? 

  • j’ai peur de passer pour une illuminée (ça, c’est déjà fait depuis longtemps… aux yeux de certains. Il suffit de s’intéresser à la spiritualité pour qu’on vous colle une grosse étiquette sur le front),
  • j’ai tendance à considérer que les gens qui parlent de tout ça perdent leur esprit logique, ne vérifient pas leurs informations comme ils le feraient pour des contacts « terrestres ». C’est évident dans le cas de certaines personnes, mais pas pour tous.
  • j’ai surtout peur de tomber sur des faux Êtres de Lumière, des êtres immatériels qui se f… de moi et me racontent n’importe quoi. Je suppose que  « là-bas », c’est comme sur terre, il y a des êtres très évolués, et d’autres qui le sont moins, qui peuvent même être très dangereux. Et pour leur faire face, on a encore moins de points de repère que sur « la terre ferme ».
  • j’ai peur de me sentir obligée de croire tout ce qu’ils disent et de perdre moi aussi ma logique et mon esprit critique.
  • j’ai peur d’être « embrigadée », de devoir me soumettre à leur discours, en étant soumise à une menace plus ou moins tacite, et très lourde :  j’essaie déjà un maximum de me défaire des programmations faites par des humains, ce n’est pas la peine d’aller en chercher d’autres !
  • J’ai peur qu’on me donne des ordres, des « missions à accomplir » (comme dit une amie, très fière d’en recevoir… j’ai quand même quelques doutes) , qu’on me fasse « subir des épreuves » : je n’ai pas besoin d’aller chercher des problèmes supplémentaires, j’en ai bien assez comme ça !!!!
  • J’ai peur qu’on me fasse la morale, qu’on me dise que ce que je fais est nul, que je suis nulle, qu’il faut faire comme ils disent, qu’on me culpabilise : des petits chefs moralisateurs, il y en a bien assez sur terre, ce n’est pas non plus la peine d’aller en chercher d’autres.

 

Et les humains, alors… ils ne sont pas mieux !?!

Tout ça n’est pas si absurde, mais si je pousse cette logique à l’extrême, je ne sors plus de chez moi  : toute nouvelle connaissance peut être un petit chef en puissance, à n’importe quel moment je peux introduire le loup dans la bergerie, ouh lala, en fait, les humains sont dangereux aussi !

 

Je peux pousser cette logique de l’absurde encore plus loin, en ayant peur aussi des gens que je connais déjà : ils peuvent changer, et que nos façons d’être et de penser s’éloignent, des amis peuvent même devenir des ennemis.

 

– Encore un cran plus loin … et moi-même, est-ce que je suis un danger pour moi-même ?

 

Mais il y a la Loi d’Attraction…

Je reprends la question : est-ce que je suis un danger pour moi-même ?

 

Réponse : oui, bien sûr, et même le seul.

Nous sommes les seuls réels « dangers » pour nous-mêmes, au sens où, à travers nos interprétations de ce que nous percevons, nous sommes les seuls à pouvoir nous rendre malheureux.

 

Quand, ci-dessus, j’ai énuméré des peurs, je n’ai pas tenu compte de la Loi d’Attraction. C’est normal, puisque la plupart de nos peurs se sont formées avant qu’on aie une connaissance consciente de cette Loi Cosmique; elles se sont « fossilisées » telles quelles dans notre cerveau émotionnel.  Nous  les retrouvons donc identiques à ce qu’elles étaient quand nous avions 3 ans. Pire, elles ont attiré des situations équivalentes : nos peurs ont la structure d’un mammouth congelé entouré d’une énorme boule de neige; qui grossit au fur et à mesure que nous vivons de nouvelles peurs. Il faut donc faire vite fondre cette boule de neige, pour éviter qu’elle ne provoque une avalanche !

 

Je précise encore : nous ne sommes pas un « danger » pour nous-mêmes ni pour qui que ce soit, puisque nous sommes tous des Êtres de Lumière immortels (la « mort » n’est qu’un passage dans d’autres dimensions). Mais chacun de nous est le seul à avoir la capacité de se faire souffrir : c’est ce risque de souffrance que nous appelons habituellement « danger ». Notre Esprit restera toujours intact, quoi qu’il arrive à cet « outil », ce « jouet », cette « sécrétion de notre Esprit », cet « instrument d’expériences » que nous appelons notre corps physique.

 

Et c’est nos pensées qui attirent les êtres, bénéfiques pour nous, ou pas.

Après ce tour d’horizon des « dangers »  que nous pouvons attirer, sur Terre ou Ailleurs : on peut conclure que le problème est le même, qu’il s’agisse de relations entre humains, ou de relations avec les êtres que nous ne percevons pas avec nos 5 sens « habituels ».  Nous les attirons (ou repoussons) en fonction de nos croyances et donc de nos émotions.

 

Donc, logiquement :

  • si on ne passe pas notre temps à attirer des gens terrifiants sur Terre, il n’y a pas de raison qu’on en attire de plus désastreux dans les mondes « invisibles ». Alors, les menaces de certains milieux ésotériques concernant « les monstres du Bas Astral » sont peut-être exagérées : ils existent, mais on n’est pas obligé d’aller les chercher.

 

  • Plus exactement : si on va explorer des gouffres, on n’oublie ni la lampe frontale, ni les cordes, et tout le matériel nécessaire. Pour les « explorations spirituelles », c’est la même chose : la Lampe, c’est notre souhait sincère d’élever nos vibrations, de nous Harmoniser de plus en plus avec l’Univers et l’Amour Universel; c’est aussi nos connaissances sur le psychisme et sur la Loi d’Attraction; c’est ce qui nous permet d’explorer nos Ombres intérieures. Les cordes, le reste du matériel, c’est ce qui nous arrime solidement à nos Rêves : ce que nous souhaitons profondément, tout en voulant que ce soit réellement bénéfique pour nous et pour tous les êtres.  C’est aussi les garde-fous qui nous évitent de tomber dans des choses que nous ne savons pas encore maîtriser maintenant, une prudence élémentaire qu’il ne faut pas confondre avec des peurs irrationnelles.

 

Où j’en suis, maintenant, par rapport à tout ça ? 

Certainement, un petit peu plus ouverte à cela, grâce à ces réflexions sur la Loi d’Attraction. Ce que je veux, dans tous les plans, peu importe si ils sont visibles ou invisibles, c’est attirer des êtres :

  • Qui ne m’imposent pas leur volonté
  • Qui ne me culpabilisent pas, ne me font pas la morale, ne font pas pression sur moi.
  • Avec qui je puisse avoir un dialogue constructif (pas une relation du genre : « Ô cher Maître infiniment supérieur à moi, qu’allez-vous m’apprendre aujourd’hui ? »; je ne veux pas de ce genre de relation, jamais, ni dans un sens, ni dans l’autre).
  • Qui soit profondément convaincu que Tout est Un, Tout est Dieu, donc personne n’a plus de Valeur qu’une autre, sauf par rapport à un objectif précis (exemples :  vous et moi savons mieux lire et écrire que la plupart des enfants de 3 ans; et aussi : les oiseaux savent voler… mais pas nous.).
  • Donc, qu’ils ne trouvent pas normal de mépriser qui que ce soit : « homme, animal, plante, poussière ou galaxie ».

 

Des gens comme ça sur Terre, il n’y en a pas tant que ça. Mais il y en a qui essaient vraiment.

 

Et des gens comme ça dans l’invisible ? À en juger par ce que disent les médiums, ça existe; heureusement, il y a des niveaux de conscience beaucoup plus élevés que le nôtre.

 

Avant d’écrire la suite, je vous raconte une histoire vécue : quand ma mère est partie vers d’autres Plans, mon fils de 8 ans a eu l’idée de lui demander « un signe qui ne fasse pas peur ». Aussitôt dit, aussitôt fait : à la minute même où j’ai transmis cette  demande, une horloge ancienne s’est mise à sonner, elle a marché pendant plusieurs jours… elle n’avait pas fonctionné depuis des dizaines d’années.

 

« Petite annonce »  😉

Mon article ressemble de plus en plus à une petite annonce, autant aller jusqu’au bout :

 

« Femme bien sous tous rapports, cherche Êtres spirituels :

  • pas dictateurs, pas moralisateurs, pas casse-pieds, ne se prenant pas trop au sérieux, et ayant le sens de l’humour
  • qui ne me fassent pas peur
  • et qui m’aident à réaliser mes Rêves : en plus, c’est des beaux Rêves : être thérapeute EFT, en direct et sur Internet, et puis quelques autres Rêves aussi, pour le bonheur de mes proches; ils sont sûrement d’accord avec ça, Là-Haut…:)   »

 

Je vous souhaite aussi de réaliser vos Rêves.

 

 

 Pour aller plus loin…

Au moment où j’allais publier cet article, je reçois un mail annonçant cet e-book, inspiré par des Guides Spirituels : il y est question de notre capacité à créer notre vie, de l’idée que nous sommes tous Un, de la Quête du bonheur, à travers les étranges expériences de l’Âme (un extrait : « Le départ de cette quête était de savoir « QUI SERAIS-JE si JE N’ETAIS PAS QUI JE SUIS ». Cette idée « folle » de la Source a engendré des milliers d’univers, des milliers de créations que la Source elle-même ne connaissait pas puisqu’elle avait voulu être ce qu’elle n’était pas… Très paradoxal que tout cela. »)

 

J’ai compris en le lisant un motif de plus de mon appréhension dès qu’il est question des Mondes Invisibles : pour beaucoup d’Occidentaux, un vieux reste de conditionnement « chrétien » (un christianisme mal compris, bien sûr) associe ces Plans à la crainte du Jugement Dernier, à l’image d’un « Dieu Vengeur » qui vous poursuit partout d’un regard courroucé (« L’Oeil était dans la tombe et regardait Caïn »).

 

Berk, quelle horreur.

 

Pourtant les textes inspirés par des Guides spirituels ne parlent que d’Amour, d’une Energie d’Amour qui nous baigne et qui nous imprègne, de regards bienveillants qui nous entourent.

Ce « Guide pour changer sa réalité » est comme un baume de douceur, qui dissout les innombrables épines plantées en nous par des siècles de religions déformées.

– encore une peur, encore une croyance : en écrivant ces lignes, je sens grandir en moi la pensée : « mais non, c’est trop beau pour être vrai… c’est du blabla, tout ça ! »

– et si l’illusion, c’était précisément cette idée là … Si cette idée était le mur qui nous sépare de notre Lumière intérieure ?

 

Découvrez le nouveau livre de Sylvain Didelot...

 

Ce livre contribue à percer quelques brèches dans ce mur d’absurdité…. de toute façon, il tombera un jour.

 

Namasté.

 

P.S. : une nouvelle explication.

PS (avril 2017) : j’ai une nouvelle piste, qui expliquerait la « peur des mondes invisibles » : nous sommes tous médium à l’origine. Mais cela a très rarement été soutenu par notre entourage, ce qui nous a valu des moments très douloureux… devenus très refoulés !  J’en dis beaucoup plus dans l’article « Êtes-vous un médium contrarié ? »

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

6 reflexions sur “Peur des relations avec l’invisible : Pourquoi ?

  1. Camille

    Un article très bien écrit (comme d’habitude), heureusement que des personnes comme vous existe, pour nous permettre de ce poser les bonnes questions.
    Merci à vous, et surtout continuez !

  2. dupuis

    Bonjour Claude, je ressents beaucoup de sincérité dans vos articles, merci de nous faire évoluer avec votre façon de faire et d’être. Merci!
    Véronique

  3. agnes andersen

    coucou Claude.
    Si je comprends bien le sens de ton article, en somme, tu as peur de tout ! As-tu aussi peur de faire de l’EFT ?
    En plus, tu veux bien communiquer avec les Etres de Lumière mais c’est toi qui poses tes exigences !!!!!
    Bon.. Je te taquine. Je sais que c’est un article et que tu n’es pas comme ça en réalité. Mais là, j’entre dans ton jeu.

    Alors, plusieurs choses :
    Tant que l’on est dans la peur, on ne peut pas communiquer avec les Etres de Lumière.
    Pourquoi ? Parce que pour ouvrir le canal, il faut être dans l’Amour. Et l’Amour, justement, c’est tout le contraire de la peur.

    En étant dans la peur, on se branche direct sur le bas astral et ce n’est sûrement pas là qu’on rencontrera les Etres de Lumière mais des êtres de l’obscurité.
    Alors commençons à vivre dans l’Amour en éliminant les peurs. Et pour cela, il faut se remplir de Lumière. Ce n’est pas plus compliqué.

    Donc à tous ceux qui vivent dans la peur, effectivement, je ne recommande pas d’essayer la Communication Verticale. Ils seront aussitôt expédiés dans le bas astral.
    Le seul chemin pour accéder aux plans supérieurs de l’astral, c’est l’Amour, la Lumière. Et l’Amour, la Lumière sont le contraire de la peur.
    C’est ce qui s’appelle aussi, avoir la Foi.
    Tout simple !

  4. Claude Auteur de l'article

    Salut Agnès

    Peur de tout, tu exagères quand même 😉 . Et je réponds dans toute la suite de l’article à la « liste de peurs » du premier paragraphe : comme pour tout le reste, c’est une question de Loi d’Attraction ; si on attire peu de gens manipulateurs sur Terre, il est probable qu’on ne va pas attirer de vraiment méchants « Ailleurs ». C’est l’intention qui est importante, et une certaine réflexion logique, aussi.

    Comme tu l’as dit toi-même, si une entité nous fait nous sentir mal, contraints, culpabilisés, ce n’est pas un Être de Lumière.

    J’ai vu quelques personnes raconter des absurdités sans vérifier quoi que ce soit, juste parce que un « Être invisible  » les leur avait « révélées ». Tu comprends que ça ne me donnait pas envie de suivre aveuglément leurs traces…

    C’est un peu comme explorer un pays complètement inconnu : il vaut mieux être accompagnée de gens de confiance (humains) au début. C’est ce que tu as fait toi aussi, d’ailleurs, je crois…

    A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez12
Tweetez
Partagez
+1
12 Partages