J'aime l'EFT

C’est de la triche, de faire appel à l’Univers ?!

Une partie de nous est quelquefois programmée à le croire.

 

Voilà : je décide que je vais demander de l’aide à l’Univers chaque fois que je vais commencer un travail  (ancrage, courte méditation).

Et … je ne le fais pas, ou si peu. Pourquoi ?

 

La raison est hallucinante : « Parce que je ne dois pas demander à Maman de faire mes devoirs à ma place ».Oui oui, c’est ça qui m’est venu : une partie de moi, très consciencieuse, crée un blocage énergétique pour cette « raison » là.

 Franchement, jusqu’où vont se nicher les bugs de nos mémoires cellulaires ?! 

 

Pourtant, que peut-on faire de mieux que ce qui provient de notre Connexion à l’Univers ? Ce qui ne vient pas d’Elle  vient seulement d’un réagencement de nos mémoires.  Ça peut être intéressant, mais c’est beaucoup moins vaste : c’est comme si à l’heure actuelle, on s’interdisait d’utiliser internet en croyant que c’est de la triche.

 

J’ai fait de l’EFT là-dessus (« même si je crois que c’est de la triche de faire appel à ma Sagesse intérieure… »), et j’ai eu la plus grosse crise de rire de ma vie : des absurdités plein la tête, et quand elles s’entrechoquent, ça provoque le rire.

Sous cet interdit (« c’est de la triche », ou « il va t’arriver qqch de terrible »), il y a de la peur, comme toujours.

Peur de quoi ? La petite histoire ci-dessous tente de l’illustrer.

 

Une histoire de fous

Toto et Lulu ont chacun une voiture, mais ils ne savent pas que l’essence existe. Alors, ils poussent leur voiture, laborieusement. Ils trouvent que la vie est très dure.

 

Dans cette course d’escargots fatigués, Toto va un peu plus vite que Lulu, quelques centimètres à l‘ heure de plus que lui. Alors, Lulu lui fait un croc en jambes pour le dépasser. Certains diraient « C’est de bonne guerre », comme s’il existait des bonnes guerres …

 

Ils sont de nouveau côte à côte, de plus en plus épuisés. Toto dit à Lulu : « tu sais, des gens disent qu’il existe un truc qui s’appelle de l’essence, si on le met dans le réservoir, la voiture va avancer facilement, et c’est même elle qui va nous porter ; regarde, on peut même en trouver là-bas, il y a une station-service ».

 

Lulu explose :

–          C’est un mirage, ta station ! ce que tu dis est stupide, méchant, utopique, absurde, tu es fou ! tu es vraiment trop naïf. Et si tu dis ça, c’est parce que tu es un affreux paresseux ! Tu n’as pas honte ? Tu sais bien que la vie, c’est que chacun doit pousser sa voiture, c’est comme ça la vie, faut s’y faire ! Et ceux qui ne sont pas d’accord, c’est des faibles, des gens jamais contents, toujours en train de râler, qui ne savent pas se satisfaire de ce qu’ils ont ! des gens vraiment pénibles, désagréables, qui ne veulent rien faire comme tout le monde, ils veulent seulement se faire remarquer. Et puis tu es un tricheur, au fond : tout ce que tu veux, sous tes airs bien gentils, c’est aller plus vite que moi. Et je suis sûr que le type, là-bas, qui veut nous vendre de l’essence, c’est un arnaqueur : l’essence va être trop chère, ça ne va pas marcher, c’est un escroc, c’est sûr !

 

Toto hasarde :

–          Ça ne peut pas être trop cher, il y a un grand panneau « Gratuit » !

Lulu est certain de sa réponse :

–          Alors, c’est encore plus louche : c’est encore plus de l’arnaque, c’est dangereux, l’essence, c’est une secte ! Et puis, si l’essence ça fonctionnait, ça se saurait ! tu vois bien, tout le monde fait comme nous, personne ne s’en sert.

Toto hasarde timidement un dernier argument :

–          Ben si, le monsieur de la station-service, et ceux qu’il servi et qui viennent de démarrer, ils se servent bien d’essence, quand même, et ça a tout l’air de fonctionner…

–          Oui, mais eux, ça ne compte pas, décide Lulu.

 

C’est d’ailleurs lui qui a le mot de la fin, avec un « argument massue » :

–          Si tu insistes encore, je te casse la g…

 

Alors, Toto renonce, soupire, et continue à pousser sa voiture.

 

Après de tels arguments, qu’il a entendu sous des millions de formes différentes depuis sa plus tendre enfance, il a déjà le cerveau hérissé d’interdits et de peurs en tout genre :

–          peur d’être fou ou considéré comme tel,

–           peur d’être rejeté par son entourage,

–          peur des escrocs qu’il voit maintenant  partout (sauf où il faudrait, peut-être…),

–           et au fond peur de mourir, parce que la menace latente « je te casse la g » est toujours là, même si elle prend des formes très différentes : « Si tu n’obéis pas à ta maman, elle va être triste et elle ne va plus t’aimer ». (Que deviendrait un tout petit enfant, si ses parents ne l’aimaient plus…).

–          De plus, la mémoire collective de l’Inquisition et des guerres de religion en tout genre pèse encore lourd sur notre quête spirituelle à tous.

 

 

L’Essence (divine)

En cherchant des images de la spiritualité pouvant être entendues par des athées sans les faire monter dans les tours, j’ai trouvé celles-ci :

–          Une connexion à un Grand Internet Géant, pour ce qui concerne les intuitions, l’inspiration. A quelqu’un que l’idée de « Dieu » hérissait, j’ai proposé : ce que peut appeler « Dieu », c’est « le truc qui donne des intuitions » ; dit comme cela, ça lui convenait.

–          Et pour ce qui concerne l’énergie et l’Amour, il m’est venu cette image de « pompe à essence gratuite et illimitée ».  Certes, cette image manque de poésie … sauf si on fait le rapprochement avec l’Essence, l’Essentiel, notre Essence divine, notre carburant aux deux sens du terme. Une sorte de Corne d’Abondance qui nous rappelle Qui Nous sommes…

 

 

Absurdes, les « arguments » de Lulu ?

Oh que oui, mais nous en sommes imprégnés quand même…  Ils ont donc une certaine efficacité, surtout le dernier, à l’arrière-plan de tous les autres.

On retrouve toujours le même phénomène : quand on a peur, le cerveau rationnel se bloque. Et le cerveau émotionnel « tourne en boucle » en rabâchant les mêmes stratégies dramatiques. Par pur réflexe conditionné, parce que nos mémoires sont pleines d’autoroutes de synapses noires.

Même les évidences, même les expériences vécues (quelquefois par soi-même), même la logique la plus élémentaire, sont alors perçues comme des agressions. Et ces peurs inconscientes sont énormes, chez la plupart d’entre nous.

 

Mais ça se soigne ! Et chaque fois qu’on en enlève, qu’on transforme une autoroute de synapses noires en un joli chemin de synapses roses, avec des papillons et des oiseaux autour, qu’est-ce que ça fait du bien !

–          Des synapses avec des papillons ? C’est scientifique, ça  ^^ ?

–          Pas vraiment. Mais ça évoque bien la joie qu’on sent pétiller en nous quand on se débarrasse de quelques-unes de ces fichues synapses noires…

 

Comment soigner ces peurs ?

On peut réfléchir à chacun des « arguments » de Lulu (j’ai mis les principaux en caractères gras), et / ou tapoter dessus.

 

Et rappeler au cerveau émotionnel quelque chose de très important : il a intégré ces peurs parce que chaque fois, il se croyait en danger de mort, ou pas loin, mais …. si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous êtes toujours en vie.
Et l’EFT permet de le rappeler, petit à petit, aux différentes parties de vous.

 

3 reflexions sur “C’est de la triche, de faire appel à l’Univers ?!

  1. BENVENUTI André

    Décidément ,nous ne fonctionnons pas de la même façon toi et moi! Je n’ai aucune peur ,aucun sentiment d’avoir été abandonné ou mal traité etc…Je suis très positif et si je fais appel à l’Infini c’est que je suis persuadé que l’autosuggestion que cela entraîne est une bonne chose pour autant que je veuille progresser dans la « sagesse »,dans ce que je peux apporter aux autres à commencer par mes proches…Actuellement ,mon combat va vers la dénonciation de l’esprit « individualiste » qui progresse au détriment de la notion de solidarité. Finalement c’est LUTHER qui gagne et ça ,ça ne me satisfait pas du tout…Quand je serai prêt ,je t’adresserai mon texte sur l’athéisme. Amicalement

    1. Claude Auteur de l'article

      Bonjour André.
      Je te connais suffisamment pour être convaincue que tu es très positif pour énormément de choses, et je suis ravie pour toi que tu n’aies « aucun sentiment d’avoir été abandonné ou mal traité ». Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, loin de là.

      Ce dont je parle dans ce blog ne concerne pas vraiment mon fonctionnement, même si je prends quelquefois des exemples vécus, comme au début de cet article. L’idée, c’est d’aider le maximum de gens à prendre conscience de leurs croyances et émotions négatives, et de les effacer en douceur.

      Et quand je découvre en moi, avec étonnement, une croyance très bizarre (« Maman ne doit pas faire mes devoirs à ma place »), dans un contexte très courant (« Je sais que la méditation est très importante, mais je n’en fais pas autant que je le souhaiterais »), j’en parle dans un article. Parce que ça peut provoquer des prises de conscience et donc aider des personnes.

      Les blocages émotionnels sont irrationnels, illogiques, bizarres, par la façon même dont ils se sont constitués. Mais ils sont quand même là et ils exercent une force réelle sur nos vies actuelles : c’est comme si on trébuchait sur un fossile. Le fossile est vraiment là, et on se casse vraiment la figure dessus…. jusqu’à ce qu’on réussisse à l’enlever de notre chemin. Un blocage créé à 5 ans a des répercussions à 50 et plus, tant qu’on ne l’a pas effacé, et l’EFT sert à cela.

      EFT signifie « Technique de Libération Emotionnelle » : il s’agit donc d’émotions qui circulent librement ou non, donc il sera nécessairement question de blocages émotionnels dans tous les articles de ce blog !

      Comme un médecin qui ferait un blog sur la circulation du sang : il y parlerait forcément de caillots et de phlébites. Mais ça ne veut pas dire qu’il se prend pour Dracula ! ????
      A bientôt.

    2. Claude Auteur de l'article

      Au fait… Tu me parles tout le temps d’athéisme, et tu viens d’écrire que tu « fais appel à l’Infini ». Pour moi, c’est ça Dieu : l’Infini, le « truc qui donne des intuitions », le « truc Infini qui dépasse l’intellect ». Alors, tu te bats contre quoi au juste, quand tu défends l’athéisme ??? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez5
Tweetez
Partagez
+1
5 Partages