Tentative de lexique « athéisme-spiritualitéS »

 

Dans cette « tentative de lexique « athéisme-spiritualitéS », j’écris « spiritualitéS » au pluriel pour englober à la fois

  • les « spiritualités sans étiquette », comme il est question dans ce blog
  • et toutes les religions du monde; enfin dans cet article, quelques religions, sachant qu’il en existe des milliers, et même bien plus; car malgré les « étiquettes », chacun a sa propre vision, qui change avec le temps… en plus.

 

Cette réflexion est partie d’un échange de mails, comme dans mon article précédent : « Dieu existe-t-il ? Un sujet qui fâche ».

Dans un mail récent, j’avais écrit : « Le problème n’est pas de se sentir génial, c’est d’oublier que les autres le sont aussi ». (en fait, je voulais parler de l’absurdité qu’il y a à se croire supérieur à d’autres êtres).

 

« Mon athée préféré » a aussitôt rétorqué : « Je ne me suis JAMAIS senti génial car je ne sais qu’une chose c’est que je sais rien. Même si ma bibliothèque comporte plus de 12 000 volumes, même si je joue et compose de la musique à peu près tous les jours, même si et même si…je ne suis qu’un lamentable petit être humain ! La seule chose qui compte c’est la tolérance..(on peut l’appeler l’amour mais c’est la même chose). »

 

C’était reparti… !

 

Sommes-nous géniaux, lamentables, ou les deux à la fois ?

Voici ma réponse, approfondie depuis notre échange de mails. Elle tente d’expliquer ma vision de la spiritualité dans des termes qui ne hérissent pas les athées, donc qui proposent une base de discussion
– où chacun a une vision claire des axiomes de l’autre (la seule divergence réelle que je vois est : réincarnation ou pas réincarnation)
– et où on réussit à avoir un vocabulaire commun.
De mon point de vue, se savoir génial, c’est simplement savoir qu’on peut se connecter à l’Univers, qu’on peut imaginer comme un ‘Internet géant ».
Se sentir génial, ou « dans le flow, dans l’énergie », c’est avoir conscience d’être bien Connecté sur le moment. Et on est « un peu » Connecté dans les domaines où on fonctionne plutôt bien, beaucoup dans les moments où on se sent « inspiré », et complètement au cours d’expériences d’Eveil vécues par de plus en plus de personnes.
Tu y es Connecté quand tu composes de la musique, forcément… Et tu tentes de t’y Connecter quand tu apprends à te servir d’un pendule.
Dans les domaines où on n’est pas bon, il y a beaucoup de bugs sur la ligne, c’est tout. De blocages émotionnels, ou éventuellement de choix de Projet de Vie : on va s’interdire la possibilité de suivre tel ou tel chemin, pour être plus sûr de suivre celui que notre âme a choisi pour cette vie.
Ouh la la, je sais que la réincarnation ce n’est pas ton truc. Reviens !!! Je change de sujet.
 » Lamentable petit être humain » ?
  • en un sens OUI : « petite calculatrice à 2 balles pas connectée à Internet », plus exactement, quand même, « ordinateur personnel dont la connexion Internet ne fonctionne pas ».
  • En un autre sens NON, puisqu’on a tous cette Connexion, et que quand on l’utilise, on a accès à un nombre inouï de connaissances, donc de possibilités de pensée et d’action.

Lexique « athéisme-spiritualitéS »

Tu as vu ? J’ai vraiment essayé de parler en « langage athée », sans employer le mot Dieu (d’ailleurs je dis plus volontiers Univers, justement pour éviter les associations d’idées avec un christianisme complètement déformé).
Pourtant, ce que j’ai compris de quelques religions, c’est qu’elles parlent aussi, dans leur langage, de cette « connexion Internet », qui fonctionne bien, ou pas très bien. Mais elles étaient bien obligées d’en parler en d’autres termes !

Religion grecque

Socrate, que tu cites en disant « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien », distinguait certainement :
  • la « personnalité », du mot « persona » qui désignait le masque qu’utilisaient les acteurs du théâtre grec. (Donc : l’ordi sans Internet)
  • ET l’Univers, les dieux (archétypes), dont il est question dans la phrase célèbre du Temple de Delphes : « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les dieux. » (Donc : « l’Internet », le Tout).

Religion chrétienne

Tu vas adorer… LOL.
En langage chrétien non déformé, notre paradoxe « géniaux ET lamentables à la fois  » peut s’exprimer ainsi : « Sans Dieu je ne suis rien, avec Dieu je suis Tout ».
  • « Sans Dieu » = sans Connexion à l’Internet géant, sans connexion à l’Univers.
  • Avec Dieu = avec Connexion.

 

Islam, soufisme

 Je crois me souvenir que le mot « Al-lah » provient de « Al Wahed », le Un, et sans doute le Tout, Mais je n’ai pas trouvé de confirmation sur Internet. Seulement : « Pour décortiquer phonétiquement en arabe on dit : Al Illah qui veut dire : Le Dieu (sous entendu le Dieu unique) en compressant cela devient Allah. « Allah » est la traduction arabe de « Dieu » (extrait de cet article).
Interpréter cette Unicité par l’idée que « Allah est le meilleur, vos dieux à vous c’est n’importe quoi », c’est une déformation dramatique.  La même que celle faite par l’Inquisition, quand elle  torturait au nom de Jésus (qui a surtout dit : « Aimez-vous les uns les autres »).
Intéressant de voir qu’en araméen (langue parlée de jésus-christ) dieu se dit Allaha (āllāhā).
J’aime la phrase de Djalal-eddin-Rûmi (poète et mystique soufi) : « Nous ne sommes pas seulement une goutte d’eau dans l’Océan, nous sommes aussi l’Océan dans une goutte d’eau ». A mon avis, c’est un équivalent poétique de « Nous sommes tous des fractales de l’Univers ». Où l’on retrouve aussi le « Connais-toi toi-même » : comment connaîtrions-nous ainsi « L’Univers et les dieux » s’ils n’étaient pas aussi en nous ?
Pour retrouver nos comparaisons informatiques :
– la goutte d’eau isolée : l’ordinateur non Connecté
– l’Océan, Le Dieu unique (au sens de Tout est Un)

Pour résumer :

Au cours de ces réflexions se sont dégagées deux notions :

 

1. L’idée de fractale de l’Univers. 

Ce qui donne :

  • version « physique » (ou athée) : Nous sommes des fractales de l’Univers, en d’autres termes : tout est dans tout.
  • version soufie : Nous sommes à la fois une goutte d’eau dans l’océan et l’océan dans une goutte d’eau.
  • version religion grecque : Connais-toi toi-même, et tu connaîtras l’Univers et les dieux.
  • version chrétienne : Nous sommes des enfants de Dieu, nous sommes faits à l’image de Dieu ».
  • version égyptienne (Table d’Emeraude, Hermès Trismégiste) : Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas.
2. La comparaison avec Internet.
  • ordinateur non connecté / infinité des connaissances potentielles, accessibles grâce à la connexion Internet
  • le mental, la logique, nos programmations conscientes et inconscientes / l’intuition, la Connexion avec l’Univers, la Sagesse Intérieure (ces trois expressions étant synonymes).
  • monde de la dualité / monde de l’Unicité.
Cette idée me plaît, celle d’un lexique inter-philosophies : pour qu’il devienne clair que tout le monde cherche la même chose, dit la même chose … mais s’étripe à propos des mots employés . Enfin, c’est comme ça que je vois les choses.
Au fait, « philosophie » signifie « Amour de la Sagesse »… C’est aussi la recherche de cette même Connexion, semble-t-il…

 

 


Cet article vous a plu ?

Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidienrecevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », et un schéma des points EFT imprimable.

Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.