Autorité et autoritarisme (+ 2 vidéos d’EFT dont une transcription)

« Avoir de l’autorité », normalement, devrait signifier « rendre auteur », « aider les autres à être auteurs de leur vie » (on dit bien « être une autorité en quelque chose », au sens « être particulièrement compétent dans ce domaine »).

Malheureusement, il est fréquent qu’on confonde cette notion d’autorité avec de l’autoritarisme, et que beaucoup utilisent leur position d’ « autorité » pour se transformer en dictateur.

Face à ce jeu de pouvoir, celui qui est en « position basse » prend l’habitude de la soumission ou de la rébellion.

On peut aussi se Centrer sur le Meilleur de nous-mêmes, bien sûr. Mais même si on s’y efforce de plus en plus, notre cerveau émotionnel est encore plein de « soumis » et de « rebelles », des Schtroumpfs grognons qui prennent tout pour des ordres… même ce qui n’en est pas.

Devant une phrase aussi « agressive » que : « Mon chéri, le repas est prêt, viens vite, ça va refroidir », le « schtroumpf grognon » des ados réplique souvent (mentalement) : « Moi, j’aime pas qu’on M’ORDONNE de venir manger ».

Ce protocole EFT va aider à apaiser vos Schtroumpfs grognons, et donc à mieux faire la différence entre autorité (au bon sens du terme), et autoritarisme.

 

 

Protocole EFT : apaiser le Schtroumpf grognon

 

Même si j’en ai marre qu’on me commande, que je ne fais même plus la différence entre quand c’est moi qui veux faire quelque chose ou quand on me l’impose, je m’ouvre à l’idée d’apaiser pas mal de choses en moi, de façon à ce que tout ça soit plus libre, plus serein, plus calme.

Même si quand une partie de moi dit « j’aimerais que tu fasses telle chose », le schtroumpf grognon hurle « moi j’aime pas faire cette chose », j’ai conscience de ce fonctionnement.  J’ai conscience que ce schtroumpf grognon, c’est seulement des parties de moi blessées et anciennes, et je choisis de les consoler ; c’est même ce que je suis en train de faire.

Même si le schtroumpf grognon ne comprend plus rien à rien, que toutes les nécessités même justes lui semblent être des contraintes horribles , je m’ouvre à l’idée de l’apprivoiser en douceur et avec amour, pour que mon cerveau émotionnel et les différentes parties de moi puissent me laisser suivre ma logique et mon intuition ; plutôt que mes schtroumpfs grognons bien aimés qui peuvent peut-être devenir un jour des petits lutins encourageants.

  • oui mais moi j’en ai marre qu’on me donne des ordres
  • je dois être à l’heure à mes rendez-vous
  • je dois faire ceci et cela dans la maison
  • je dois être à peu près vivable avec mes proches
  • je dois … tellement de choses ! J’en ai marre !
  • personne ne respecte ma liberté ici
  • personne ne respecte ma liberté, c’est un scandale.

 

  • Moi je veux qu’on me fiche la paix
  • j’en ai marre de me contorsionner pour leur plaire à tous ou pour ne pas avoir d’ennuis
  • j’en ai marre de me contorsionner par peur ;
  • alors du coup je me contorsionne plus et je râle.
  • ça ne marche pas non plus.
  • Alors, je fais tout de travers, ça peut aider.
  • ça marche pas non plus
  • Schtroumpf grognon chéri, tu sais, des fois des parties de moi disent :
  • « ça serait bien de faire ça,
  • parce que ça me rendra plus heureuse, après.
  • On sera plus heureux et toi aussi.
  • Si je fais tel travail qui me plait pas trop
  • pour mettre en valeur d’autres choses qui me passionnent
  • c’est une bonne idée quand même »
  • – oui mais moi je veux pas faire du travail qui me plait pas trop
  • – je t’adore petit schtroumpf.
  • Au lieu de voir juste cette contrainte
  • si tu voyais ce qu’il va y avoir après
  • ce que ça va nous apporter.

 

 

  • Arrête de regarder juste le chemin, regarde plutôt où on va ;
  • comme ça, ça peut être marrant
  • regarde ces beaux paysages de vie où on est en train d’aller ?
  • Ah oui…
  • D’accord, petit Schtroumf grognon, tu n’es pas bien haut,
  • mais je te prends dans mes bras et tu vas voir plus loin.
  • Tu as vu comme c’est beau, notre avenir ?!
  • Oui oui…
  • Alors petit Schtroumf grognon, tu veux bien m’aider ?
  • être de mon côté et ne plus me mettre de bâtons dans les roues ?
  • – ça pourrait être bien oui
  • mais j’ai pas l’habitude, moi .
  • je suis là pour te protéger en râlant contre toutes les contraintes
  • parce que je veux que ce soit ta sagesse intérieure qui soit aux commandes,
  • plutôt que des gens qui te disent qu’il faut faire.
  • J’affirme ta liberté.
  • – OK, Schtroumpf grognon !
  • Tu as une très bonne intention.
  • Mais si tu procédais autrement ?
  • Si tu encourageais mes projets et mes rêves, ça serait bien !
  • et je te prends sur ma main pour te montrer à chaque fois
  • et que tu voies plus loin…
  • – Ah oui, c’est pas mal, vu comme ça.
  • C’est pas mal, peut-être que je pourrais être d’accord pour être de ton côté,
  • être un petit lutin sympa de ton côté.
  • – tu veux voir encore un super avenir qui nous attend ?
  • – Oui. Mais : je pourrais quand même faire la différence,
  • je vais pas obéir à tout et à tout le monde ?
  • – Ne t’inquiète pas : je ne te demande pas d’obéir n’importe comment.
  • Si des gens font des jeux de pouvoir, c’est qu’une partie d’eux est en souffrance.
  • Les pauvres, vraiment …
  • Les jeux de pouvoir, on les fait pour se rassurer.
  • Si on a besoin de se rassurer comme ça, c’est qu’on n’est vraiment pas très rassuré.
  • Et humain : donc les pauvres .
  • Mais c’est pas une raison pour obéir à n’importe qui et faire n’importe quoi.

 

  • Mais si t’es toujours en train de râler, mon cher schtroumpf grognon
  • tu ne vois pas la différence
  • entre l’autorité qui rend auteur et l’autoritarisme.
  • alors on se calme, on se détend ; et on continue à voir cet avenir super.
  • En sachant que les casse-pieds ont leurs raisons d’être casse-pieds, et en se détendant :
  • on demande à la sagesse intérieure ce qui est le plus adapté maintenant, pour nous, dans la situation actuelle.
  • waouh quelle détente ! tu vas avoir des vacances, Schtroumpf grognon,
  • et la sagesse intérieure, elle est bonne pour toi aussi.

 

 

  • – D’abord, je suis plus un Schtroumpf grognon, je suis content !
  • – OK !!!
  • Toute cette détente et cette écoute du meilleur de nous-mêmes,
  • elle est géniale pour le schtroumpf intérieur,
  • pour nous-mêmes en entier et pour tous les êtres.

 

Autoritarisme et mémoires de soumission

 

Des millénaires de dictatures diverses nous ont imprégnés de mémoires de soumission.  Ce protocole compléera le précédent.

 

 

 

Inscrivez-vous pour obtenir vos cadeaux :

– Le schéma imprimable des points EFT.
10 Astuces pour faire de l'EFT n'importe où et n'importe quand !
– Abonnement gratuit à notre lettre d'information.

– OU –

Se connecter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez