Laxisme ou autoritarisme : pas d’autres solutions ?

enfant-qui-tire-la-langue

Laxisme ou autoritarisme : pour beaucoup, c’est tout l’un ou tout l’autre. En effet, en Occident, on est très habitué à couper le monde en deux : le bien, le mal; les gentils (nous bien sûr), les méchants (ceux qui nous dérangent); laxisme ou autoritarisme.

Et si on voyait le monde autrement ? en se souvenant que tout est Yin / Yang, avec une frontière éternellement mouvante entre deux polarités. Et que ces deux polarités sont les deux faces d’une même pièce, comme le pôle nord et le pôle sud d’un aimant sont indissociables.

 

Cet article part d’une réflexion sur Facebook, suite à une présentation de mon atelier « Se libérer des traumas scolaires, grâce à l’EFT« . La voici, ainsi que ma réponse.

 

Marre avec « mes » traumatismes scolaires ! (un commentaire sur FB)

–  commentaire sur Facebook :

Marre avec vos  » traumatismes scolaires  » ! Plus l’école est laxiste, les apprentissages allégés, les examens donnés et plus il y aurait de  » traumatismes scolaires  » ??? [au fait, est-ce qu’elle ne voulait pas dire : moins il y aurait de  » traumatismes scolaires  » ??? ; si j’ai bien compris, cette personne disait quelque chose comme : « vous vous imaginez que de tout accepter de la part des enfants va créer moins de traumatismes, même si c’est au détriment des adultes ?! » . Ce n’est évidemment pas mon point de vue, je l’explique ci-dessous. ]

 

ma réponse :

Les traumatismes scolaires sont une réalité qu’on voit chez beaucoup d’adultes : je l’ai constaté une fois de plus dans cet atelier hier soir, et j’en donne de nombreux exemples dans cet article. Mais ça se guérit, heureusement ! A condition d’en avoir conscience.

Je vois que vous avez été enseignante, je l’ai été aussi, c’est évident que ce n’est pas un métier facile.
Je suis bien d’accord avec vous : « le laxisme, les apprentissages allégés et les examens donnés » ne sont PAS DU TOUT UNE BONNE SOLUTION.

On est passé :
– d’un système où on donnait tous les pouvoirs aux enseignants
– à un fonctionnement où on donne tous les pouvoirs aux enfants et à leurs parents (au moins dans le cadre de l’école)

Rien de tout cela n’est juste, et dans tous ces cas tout le monde souffre.

Ce que j’essaie de faire, c’est de contribuer à guérir les blessures des uns et des autres, pour arriver justement à des systèmes d’apprentissage beaucoup plus épanouissant pour tous.

Merci quand même de votre commentaire, qui donne un point de vue auquel je n’avais pas pensé, bien qu’il soit celui de nombreuses personnes.

 

Que signifie »laxisme » ?

Le mot « laxisme » vient du latin « laxus », qui signifie « large, détendu, relâché ». D’où les mots « relax, relaxation, relaxé ».

Détente et action

Il est nécessaire d’être souvent détendu, relaxé. C’est au cours de cette détente qu’on peut se recharger, se recentrer.
C’est indispensable souvent, mais pas tout le temps, évidemment. Il n’y a qu’à voir les chats passer des heures dans une détente absolue, puis vivre des moments de concentration et d’action intense.

On retrouve l’alternance entre le yin et le yang, la passivité et l’activité.  Aucune de ces attitudes n’est tenable H24, cette alternance est VITALE

 

Que signifie « autorité » ?

« Avoir de l’autorité », normalement, devrait signifier « rendre auteur », « aider les autres à être auteurs de leur vie » (on dit bien « être une autorité en quelque chose », au sens « être particulièrement compétent dans ce domaine »).

D’ailleurs, plutôt que de « rendre auteur », « Aider les autres à être auteurs de leur vie », on a mieux à faire encore : ne pas les empêcher de l’être.  NE PAS LES EMPÊCHER D’ETRE AUTEURS DE LEUR VIE; ENCOURAGER L’EXPRESSION UNIQUE DE LEUR ÊTRE PROFOND.

Les conditionnements produits par toute forme d’autoritarisme enferment l’individu dans les carcans de dogmes tout aussi absurdes les uns que les autres : dans une civilisation, tel comportement est interdit, dans une autre, il est obligatoire, dans une troisième il est neutre…

C’est pourtant tellement évident, comment peut-on y croire encore ?

 

Une « autorité » tellement inspirante…

Encourager les autres à exprimer le Meilleur d’eux-même, cela peut s’exprimer comme dans ce magnifique passage du Cercle des Poètes Disparus : « Et vous, quelle sera votre rime ?« .

Faute d’avoir trouvé cet extrait du film, en voici quelques lignes :

« On lit et on écrit de la poésie non pas parce que c’est joli. On lit et on écrit de la poésie parce que l’on fait partie de l’humanité et que l’humanité est faite de passions. La médecine, le commerce et l’industrie sont de nobles

poursuites, et elles sont nécessaires pour assurer la vie. Mais la poésie, la beauté, l’amour, l’aventure, c’est en fait pour cela qu’on vit.
Pour citer Whitman : « Ô moi ! Ô la vie ! Tant de questions qui m’assaillent sans cesse, ces interminables cortèges d’incroyants, ces cités peuplées de sots.  Qu’y a-t-il de beau en cela ? Ô moi ! Ô la vie ! »

Réponse : que tu es ici, que la vie existe, et l’identité. 
Que le prodigieux spectacle continue et que tu peux y apporter ta rime. 

Que le prodigieux spectacle continue et que tu peux y apporter ta rime.  Quelle sera VOTRE RIME ? » 

Autre nécessité pour devenir réellement auteur de sa propre vie, c’est de voir systématiquement les choses sous des angles différents. Ce qui évite les dogmes, conditionnements, et autres interdits de penser par soi-même. L’école et la société ne nous y encourage pas beaucoup, en ce moment.

Un autre exemple, toujours dans « Le cercle des Poètes Disparus » :

 

 

« Autorité » et « autoritarisme »

Malheureusement, il est fréquent qu’on confonde cette notion d’autorité avec de l’autoritarisme, et que beaucoup utilisent leur position d’ « autorité » pour se transformer en dictateur.

Plus de détails dans cette vidéo.

 

 

Autorité, autoritarisme, laxisme, et cordes de guitare

Pour faire le son juste, une corde de guitare doit avoir la tension juste : ni trop, ni trop peu. Sur cela au moins, tout le monde est d’accord.

Cependant, on pourrait croire que la vie politique et l’éducation des enfants sont des arènes où s’affrontent sans cesse ceux qui aiment les cordes trop tendues, et ceux qui aiment les cordes trop relâchées.

Si au lieu de se battre, on cherchait ensemble, calmement, à obtenir le plus souvent possible la note juste ? (note musicale, hein, pas note scolaire !)

 

En effet, on pourrait dire que :

  • l’autorité, c’est le Centre, l’attitude juste, la bonne tension, la « note » juste.
  • l’autoritarisme un extrême
  • et le laxisme un autre extrême.  ((selon Wikipédia, le laxisme, dans son sens plus général, est défini comme un système qui tend à limiter les interdictions de la société, causant ainsi une tolérance excessive).

Comme tout est mouvement et que nous ne sommes pas parfaits, nous oscillons sans cesse entre les deux extrêmes : l’idée est d’essayer d’être le plus souvent possible proches du Centre. Et ça, c’est un objectif qui ne peut pas mener au conflit.

 

 

Les oscillations du pendule

On a vu que l’autoritarisme était un excès, et le laxisme un autre.

En oscillant, un pendule se rapproche toujours du Centre. Après des siècles d’autoritarisme, le pendule est passé dans l’autre extrême : ce n’est pas beaucoup mieux pour le moment, mais il y a au moins des vraies tentatives de se rapprocher du Centre.

  • les gens sincères cherchent effectivement à limiter les dégâts du totalitarisme, en écoutant de plus en plus les enfants, en tentant de respecter leurs paroles, leurs rêves. Mais il leur manque l’expérience, et suffisamment de modèles inspirants (un modèle est fait pour INSPIRER, pas pour être recopié aveuglément). Ils doivent tout réinventer, généralement seuls et en devant en plus affronter les certitudes et les croche-pieds des autres.
    Alors, ils font des erreurs, beaucoup d’erreurs, avec les meilleures intentions du monde.
    Et à force de se méfier de tout ce qui pourrait ressembler à de l’autoritarisme, ils mélangent tout et s’offrent en pâture aux frustrations des enfants et des ados.
    D’où l’intérêt du tapping ci-dessus, pour que leur cerveau émotionnel soit de plus en plus capable de distinguer autorité et autoritarisme. Et de s’autoriser (!) à être des autorités. Qui rendent leurs proches auteurs de leur vie. (Je sais, ça fait la 3e fois que je l’écris, sans compter la vidéo. Mais c’est tellement Essentiel !)
  • et d’autres profitent de la situation pour maintenir un pouvoir plus subtil qu’une dictature visible, en aggravant la confusion générale.
    • En montant les enfants contre les parents, avec des modes absurdes et coûtenses (vestimentaires, alimentaires, etc.etc.), et la drogue que constituent les jeux vidéos et la télé.
    • En montant les enseignants contre les enfants et les parents, chacun jugeant l’autre responsable de tout ce qui ne va pas sur terre.
    • en faisant perdre tous les repères aux enfants et aux ados, sous couvert de gentillesse et de respect de leur liberté : wokisme, incitation à une sexualité tordue qu’ils ne souhaitent pas à la base. On fait même croire à tous que c’est branché et que c’est de l’art. J’exagère? Oh non, hélas : lisez l’article « « Art moderne », showbiz et satanistes.

 

Laxisme ou autoritarisme … et traumatismes des uns et des autres

Décrit comme je viens de le faire, c’est évident que le laxisme entraîne aussi des traumatismes, comme toute forme de déséquilibre.

  • traumas des enseignants et des parents :
    • ils sont déchirés entre ce qui leur semble juste, et la culpabilité (« Oh la la, je suis un monstre si je contrarie ces chers petits »)
    • violence qu’ils reçoivent, puisque les enfants et ados sont implicitement « autorisés » à les prendre comme punching-ball.
  • traumas des enfants, qui vivent dans l’insécurité à tous les niveaux :
    • au niveau physique et relationnel (violence dans les classes, parce que les enfants sont de plus en plus perturbés),
    • et au niveau de leur compréhension du monde : les concepts changent tout le temps, deviennent de plus en plus absurdes, et leur Sagesse Intérieure le ressent très fort.

 

Alors, finalement, l’autoritarisme c’était mieux ?

Bien sûr que non : c’est un déséquilibre ni plus ni moins que le laxisme. Alors, un point partout ☹ .

L’autoritarisme était le résultat d’un conditionnement des adultes. Ceux-ci  n’en souffraient pas consciemment, parce qu’ils ne s’en rendaient pas compte. Ils avaient des certitudes inébranlables, du genre : « Rien ne vaut une bonne fessée : c’est ce qui a fait de moi ce que je suis maintenant. » (quand j’entends ce genre de phrase, je pense spontanément : eh oui, c’est exact … hélas. 😭).

Leur conscient n’en souffrait pas, effectivement. Mais leur Sagesse Intérieure n’approuvait certainement pas de toutes ces maltraitances.

Et quant aux traumatismes des enfants, on en a déjà largement parlé dans cet article, cet atelier., et cette formation.

 

Laxisme ou autoritarisme ? Mieux :  CNV (Communication Non Violente)

Après avoir écrit cet article, une chose me paraît plus claire.

Être autoritariste, c’est prendre en compte notre désir, nos sentiments et nos besoins, et pas du tout ceux de l’autre.

Être laxiste, c’est prendre en compte le désir, les sentiments et les besoins de l’autre, et pas du tout les nôtres. D’où le fait de se faire piétiner,

Être autoritariste, c’est « plus simple » : on piétine l’autre… Alors, ça ne nous fait pas mal, donc on continue sans se poser de question.

Par contre, se faire piétiner, physiquement, affectivement, spirituellement, ça fait mal, donc on cherche beaucoup plus vite à changer la situation. L’humanité restera moins longtemps laxiste qu’autoritariste, ça me semble logique.

C’est ainsi que Marshall Rosenberg a créé la CNV.

 

La CNV prend en compte, à égalité, les désirs, sentiments et besoins : 

  • des autres
  • et de nous-mêmes.

C’est clairement mieux, non ? 😉

 

C’est déjà plus facile que d’acquérir du jour au lendemain le charisme du Professeur Keating (Robin William dans Le Cercle des Poètes Disparu). Cependant, ce n’est pas simple non plus, parce qu’on est conditionné depuis des siècles à communiquer en « langage chacal ».

Mais essayons quand même ! 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez