Fêter Noël en juin ? (les folies de 2020… ou d’autres visions des fêtes et du Solstice)

Vous êtes seule pour le réveillon de la Saint Sylvestre ? Une amie me disait hier qu’elle allait passer cette soirée en compagnie de son chien, avec son verre de champagne à la main. La discussion que j’ai eu avec elle m’a donné envie d’écrire cet article, en pensant à tous ceux qui se retrouveront seuls pour ce passage à l’année nouvelle.

Pour certains, la solitude au moment des fêtes peut être un choix. Jean-Jacques Crèvecoeur, par exemple, annonce chaque année qu’il dédie cette période à l’introspection, faisant un bilan de l’année passée et des projets pour l’année à venir.

Pourquoi ne pas faire de même, et transformer une contrainte en opportunité ?

 

Transformer la contrainte en opportunité, et se créer un magnifique début d’année

Ne cherchez pas l’étymologie du mot « solitude » sur Google, elle est déprimante. Avec quelques « nuances de noir » supplémentaires, elle revient à dire que c’est l’état de quelqu’un qui est seul, donc ça n’avance à rien.
Je préfère « inventer » une étymologie, peut-être vraie après tout : il me semble logique que ce mot vienne du latin « sol » (soleil), et « itere » (aller). Être dans la solitude reviendrait à « aller vers le Soleil », notre Soleil intérieur, bien sûr.  C’est une idée plus constructive, non ?

De plus, dans le mot « réveillon », il y a « réveil » : Réveil de l’Être, de la Lumière en nous, du Meilleur de nous-même…  Alors, que ce réveillon se passe dans la solitude ou non : « réveillon -nous », tous !

D’ailleurs, le Solstice d’hiver, période la plus sombre de l’année, semble s’associer naturellement à une période de repli sur soi, donc d’introspection. Un temps où la graine de nos « renaissances » annuelles est enfouie au plus profond de la Terre-Mère. Les premiers jours du Capricorne, celui où il rassemble ses forces pour grimper patiemment sur la montagne qui mène à ses rêves.

 

Des protocoles EFT pour passer une très bonne soirée, même si vous êtes seule pour le réveillon…

Voici quelques suggestions d’articles et de protocoles EFT pour vous aider à bien vivre cette soirée, et à en faire une graine de Lumière pour la nouvelle année. Rien en soi n’est bon ni mauvais, tout dépend de ce qu’on en fait.

Plus simplement, ce « Dossier « Noël et fêtes » regroupe les articles et vidéos ci-dessus, et il y en a beaucoup d’autres.

Pour certains et certaines, la solitude des jours « spéciaux » rappelle amèrement le désir d’être en couple; alors ce protocole EFT leur redonnera le sourire, je le souhaite sincèrement : EFT Je voudrais être en couple !!!

 

Deux tappings encore, à faire quand tout ira mieux pour vous :

 

Fêter Noël en juin, et autres réflexions étranges …

Fêter Noël le jour du solstice de juin, c’est une suggestion du généticien Axel Kahn, accompagnée d’une « super » recommandation : interdire aux « petits-enfants de se précipiter sur papy et mamy pour leur faire des bisous » 😰😡

Mon but n’est pas de refaire le bêtisier de 2020, un seul article ne suffirait pas. Cependant, en dehors de ce contexte, l’idée n’est pas si absurde. Pas celle de « fêter Noël en juin », et encore moins celle d’interdire la tendresse. Mais l’idée de s’interroger sur les meilleures façons de fêter les solstices et les équinoxes.

Les énergies des solstices et des équinoxes

Comme on l’a dit plus haut, l’énergie du solstice d’hiver amène à l’intériorisation, au calme, à la méditation.

C’est pourtant le moment qu’en Occident, nous choisissons pour nous agiter dans tous les sens, pour préparer « les fêtes » ! Comme le répète le Petit Prince : « Les grandes personnes sont vraiment bizarres ». Et comme dit Obélix : « Ils sont fous, ces humains ! »

Ceci dit, ne boudons pas notre plaisir, surtout cette année : l’étrange « trêve de Noël » de 2020 a été une bouffée d’oxygène permettant à beaucoup de revoir enfin la famille et les amis. Et Mamie (moi) n’a pas passé Noël dans la cuisine, non mais quand même !!! 😜 😂

 

L’énergie du solstice d’hiver, et dans une moindre mesure, celle de l’équinoxe d’automne, appellent à l’intériorisation.  Et celles de l’équinoxe du printemps et du solstice d’été, évoquent la renaissance puis l’épanouissement. Il semblerait logique que ce soit justement ces dates qui rassemblent les foules et / ou les familles.

Pourtant, dans nos sociétés occidentales, on fait (presque) le contraire. Le solstice d’été est un peu fêté, heureusement (feux de la Saint Jean), les équinoxes non. Pourtant leur puissante énergie se manifeste entre autres dans les marées d’équinoxe, et … en psychiatrie : un ami assistant social raconte qu’ils n’ont pas le droit de prendre des congés à cette période, parce que leurs clients les plus fragiles font des crises à ce moment.
Que faire alors pour canaliser cette énergie dans le bon sens ? Les peuples traditionnels avaient certainement des solutions, de plus en plus de stages de développement personnel ont lieu à ces dates, mais notre société n’a pas encore intégré leur importance.

 

Des questions saugrenues

« Saugrenu » vient de « sel grenu », se dit au sens figuré pour « salé, piquant, amusant » et plus tard, inversement : « absurde, ridicule ». Intéressant… Gardons le côté amusant, mais surtout « déconditionnant », même si ce mot n’existe pas encore.

Ces questions « déconditionnantes » me sont venues après les réflexions précédentes; il doit bien exister des réponses, je ne les ai pas encore, mais quoi qu’il en soit, les questions « décongèlent le cerveau », c’est toujours bien utile. J’aime bien aussi le terme « brainstorming » : « tempête de cerveau ».

  • est-ce que ce que, réellement, les énergies du Solstice d’hiver sont les plus particulièrement propices au changement intérieur ?
  •  si c’est vrai, les fêtes du Solstice ont-elles été délibérément transformées en fêtes familiales, pour éviter que les populations ne profitent de ce moment privilégié pour leur croissance intérieure ? Avec toutes les révélations de cette année sur le Gouvernement de l’Ombre, il y a de quoi se poser de telles questions …
  • On a aussi parlé de rituels sataniques, pendant ces 3 longues nuits noires. (Si pour vous le Solstice n’est que la journée du 21 décembre, et que ce que j’écris ici ne vous semble pas évident, regardez cette courte vidéo ; en fait, solstice signifie « sol stat », le soleil semble immobile… pendant 3 journées et nuits); les Saturnales, qui se déroulaient la semaine précédent le solstice, n’ont pas laissé le souvenir d’une haute spiritualité (bien qu’elles devaient avoir ce sens au début, probablement). Ce n’est pas vraiment une question : il est clair que, dans le monde de la dualité où nous sommes, tout a une face obscure et une face lumineuse :
    • pour certains, utilisation de l’Ombre dans des buts inavouables
    • pour d’autres, exploration des ombres intérieures, dans le but de les transmuter et d’y apporter de la Lumière.
  • Pourquoi l’année commence-t-elle le 1e janvier, plutôt que le jour de Noël, renaissance de la Lumière ? ou plutôt qu’au début du Bélier, 1e signe astrologique ? (je crois que c’était le cas dans certaines civilisations, je ne sais pas lesquelles).

 

Si vous avez des réponses à ces questions, ou d’autres interrogations fertiles, pensez à les écrire dans les commentaires. Et si vous souhaitez y parler de votre ressenti, et de l’aide qu’ont pu vous apporter les protocoles EFT ci-dessus, c’est volontiers aussi.
Dans tous les cas, merci d’avance. 🙂

 

Et si vous souhaitez une écoute personnalisée  pour explorer vos « ombres intérieures », et y retrouver plus de Lumière, cliquez ici 😉

 

Inscrivez-vous pour obtenir vos cadeaux :

– Le schéma imprimable des points EFT.
10 Astuces pour faire de l'EFT n'importe où et n'importe quand !
– Abonnement gratuit à notre lettre d'information.

– OU –

Se connecter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez