2. La « révolution » actuelle : en quoi est-elle différente des précédentes ?

éveil de l'humanité

L’éveil de l’humanité, c’est pour quand ? Et va-t-il (enfin) avoir lieu ?
Quand on regarde l’histoire du monde, ça ne donne pas le sourire 🙁  …  Mais si, cette fois enfin, c’était différent ?

 

Dans l’article « 1. La « révolution » actuelle … et les révolutions précédentes« , j’avais évoqué un schéma qui me paraît résumer l’histoire de l’humanité jusqu’ici .

  • dictature,
  • on s’entretue (en appelant ça « glorieuse révolution » ou « guerre de libération »)
  • dictature.

C’est le schéma le plus courant, j’avoue qu’il peut être un peu plus nuancé : tous les dirigeants n’ont pas été des dictateurs, heureusement; je pense par exemple à Gandhi et Mandela.

Ils ont fait beaucoup, mais ils n’ont pas résolu tous les problèmes du monde à eux tous seuls. Jésus, Bouddha, et tant d’autres Maîtres de Sagesse ne l’ont pas fait non plus.

Mais tous ont planté des graines, et certaines ont poussé : elles ont probablement été à l’origine de recherches sur une communication pacifique et bienveillante (la CNV se réfère directement à l’Ahimsa, non-violence, à la base de l’action de Gandhi), contribuer à amplifier l’essor de la spiritualité en Occident, contribué à la conscience que nous sommes Bien Plus que nous ne croyons être.

 

Les graines vont-elles pousser ? suffisamment pour que l’éveil de l’humanité se produise enfin ?

La comparaison avec les graines amènent à la question du terrain. Depuis des millénaires, des Guides spirituels ont planté des graines, dans le sol peu fertile de l’humanité. Elles ont poussé, un peu. Beaucoup ont poussé de travers : elles ont généré des dogmatismes abrutissants, déclenché des guerres de religion . Joli oxymore, quand même, le terme de « guerre de religion » : religare veut dire se Relier, se sentir Reliés les uns aux autres.

Une question se pose alors : le « terrain » actuel de l’humanité est-il enfin plus apte à recevoir de nouvelles graines de Lumière et de bonheur ? et à les laisser enfin s’épanouir ?

Pour rester dans ces comparaisons agricoles, on peut dire que les messages de paix et d’Amour de tous ces Êtres de Lumière n’ont pas été vains : ils ont « préparé le terrain ».

C’est cela qui compte, les Guides nous inspirent, mais c’est nous qui faisons notre travail.

 

Que voulons-nous vraiment ?

Il me semble essentiel de ne pas quitter des yeux l’image de ce que nous voulons profondément (moi du moins, et je ne suis pas la seule) : un monde de paix, de solidarité, d’Amour, où nous reprenons conscience de l’Être multidimensionnel que nous sommes tous.

A l’heure actuelle, nous en savons beaucoup plus sur tout cela (voir Joe Dispenza, Alexandre Nadeau, et tant d’autres), et nous avons plein d’outils de développement personnel pour effacer nos conditionnements belliqueux.

Donc, voilà : de mon point de vue, l’idée n’est pas de changer de chef, même pour un « moins pire »; mon souhait n°1 est que l’humanité retrouve « Qui Nous Sommes vraiment, tous ».  Ce qui n’empêche pas que, pendant quelques années encore, quelques leaders positifs accompagnent le changement, dans CE but exclusivement : pas dans celui de montrer qu’ils sont les plus beaux et les plus intelligents, et de s’accaparer de nouveau le pouvoir et l’argent, comme l’ont fait tant de leurs prédécesseurs.

 

Est-ce que vraiment tout peut changer (en mieux) ?

La différence entre l’époque actuelle et toutes les révolutions précédentes qui ont mal tourné, c’est que (grâce à Internet, quand même) nous avons beaucoup plus conscience de notre Divinité intérieure.

– Oui, mais on est tellement peu nombreux à s’intéresser à ça, ça ne suffira jamais à faire changer les choses …

Comme c’est la remarque qu’on me fait immanquablement, j’y réponds tout de suite. Voici quelques arguments, j’espère qu’ils seront assez rassurants : « 100e singe, champ quantique  et grand espoir pour l’humanité », et aussi : « Plein de raisons d’espérer malgré tout ».  

Pour résumer ces vidéos en trois lignes : l’expérience du « 100e singe » (des observations de scientifiques, il y a plus de 50 ans), ainsi que d’autres calculs et expériences, montrent qu’au delà d’un seuil critique assez bas, l’humanité a de très fortes chances de basculer … dans le bon sens. Tout simplement parce que, au plus profond de notre être, on préfère être heureux que malheureux… si si, même les masochistes !

Mais si vous n’avez jamais entendu parler du 100e singe, regardez ces courtes vidéos, elles peuvent changer radicalement votre vision du monde … en beaucoup plus optimiste !

 

Et puis, disent aussi certains, « il faut beaucoup de temps pour que des choses changent »…

Cette idée est encore imprégnée dans l’inconscient collectif de tous. Parce qu’elle a été vraie pendant des siècles.
Donc, des parties de nous y croient encore, et ne font pas toujours le rapprochement avec ce que nous connaissons pourtant si bien : l’incroyable rapidité de l’évolution des techniques depuis le XIXe siècle… pour le pire, mais aussi, pour le meilleur. Après tout : si « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » (Rabelais), « SCIENCE AVEC CONSCIENCE », c’est génial !

Quelques rappels historiques pour ancrer l’idée que si la société a pu évoluer si vite techniquement, il n’est pas absurde de penser qu’elle puisse maintenant évoluer aussi vite … au niveau spirituel, si si. Quelques liens vers de courts articles sur :

Et comme l’humour est un excellent moyen d’intégrer un concept, il suffit de se représenter le sketch de Fernand Raynaud « Le 22 à Asnières »… que vous regardez sans doute maintenant sur votre téléphone portable !

éveil de l'humanité

 

 

En quoi les changements actuels sont-ils (j’espère) très différents des « révolutions » précédentes ?

Conscience planétaire

De gré ou de force, nous sommes amenés à voir plus loin que le bout de notre nez, et à prendre conscience que tous les choix, grands et petits, ont un impact sur la planète. 

Tant qu’elle ne nous contrariait pas trop, Gaïa restait notre « bonne à tout faire », et nous ne nous posions pas beaucoup de questions sur son avenir ni sur le nôtre. Nous étions très loin du concept de la Terre-Mère développé par les « sauvages » d’Amérique, énoncé dans la déclaration de Seattle. Quand j’écris « sauvages », vous avez compris que c’est du second degré…

A l’heure actuelle, des séismes, tsunamis, tourbillons se produisent de plus en plus souvent, notre « cher » pétrole devient de plus en plus cher, et nous étouffons sous un air pollué : eh oui, quand on tousse, c’est rarement dû à la « bestiole couronnée » qui nous obsède, c’est bien plus souvent un signe d’allergie à la pollution.

Même elle, d’ailleurs, la « bestiole couronnée » est internationale.

Donc, même si c’est encore davantage par peur que par Amour, nous sommes contraints de voir plus loin que notre région et nos frontières…

 

Spiritualité

De plus en plus de gens s’intéressent à la spiritualité, recherchent en profondeur leur Sagesse intérieure, et ce qui est nouveau (ou presque), ils la cherchent « en ligne directe », sans passer par les dogmes de l’un ou de l’autre.

D’autre part, nous disposons de bien plus de moyens de La contacter de plus en plus, avec tous les outils de développement personnel, qui se créent presque chaque jour. Nous avons donc une bien meilleure connaissance de nous-même et du psychisme, individuel et collectif. Et surtout, grâce à Internet, nous y avons tous accès, en très grande partie gratuitement.

 

Représentez-vous, avant, quelles étaient les possibilités de ceux qui ressentaient un appel spirituel …

De rares personnes ont eu des « opportunités » incroyables : par exemple, Nicolas Flamel a reçu des mains d’un inconnu un livre qu’il avait vu en rêve plusieurs mois auparavant. Il déchiffre laborieusement ce grimoire, avec l’aide de son épouse Pernelle, et le couple accomplit le Grand Oeuvre Alchimique.
Le hasard ? LOL. Logiquement, ces trois-là (Flamel, son épouse, et « l’inconnu ») s’étaient donnés rendez-vous dans les plans subtils.

Mais les autres ?

Selon leur religion, ils avaient droit au monastère pour les chrétiens, ou à l’équivalent dans d’autres religions. Dans la plupart des cas, il s’agissait de lieux très fermés, où n’existait que la « vérité » énoncée par les dirigeants, avec interdiction absolue de la remettre en cause : c’était même impensable ! (Voir par exemple le film « Le nom de la rose« ).

Bien sûr, il y a eu des exceptions , mais si peu…

 

Actuellement , par contre : beaucoup plus de gens retrouvent la conscience de Qui nous Sommes vraiment (vivent des états d’Eveil, ou au moins, savent que c’est fondamental, essentiel). Et se découvrent des capacités d’être guérisseurs, médiums, passeurs d’âme, font du voyage astral, bref, découvrent de plus en plus nos infinies capacités.

 

Conscience d’Autres Plans d’existence, ouverture d’esprit

Jusqu’à tout récemment, en Occident, des « dons » de médiumnité étaient assimilés à une forme de schizophrénie. Ce qui dans d’autres cultures était source de fierté et de fêtes, menait directement à l’HP.
D’où les gens ressortaient comme des zombis, shootés jusqu’à la moëlle. Et leur entourage concluait, consterné : « Je savais bien qu’il avait un problème, la preuve… ».

Maintenant, ça commence (enfin !) à changer.  Pendant longtemps, quand un médium ou un guérisseur était invité sur un plateau télé, de doctes scientifiques lui expliquaient que ce qu’il vivait tous les jours n’existait pas : la « preuve », c’est qu’ils le disaient.

Maintenant, on peut parler de tout cela devant (presque) tout le monde : on ne risque plus le bûcher, ni même le lynchage médiatique. Rappelez-vous : il y a seulement 20 ans, pouviez-vous dire facilement ce que vous écrivez tous les jours sur Facebook ? Actuellement, vous risquez au pire d’entendre « Tu y crois, toi, à tout ça ? », et votre interlocuteur cherchera même (quelquefois) à en savoir plus.

 

Internet

Internet… j’y ai fait référence plusieurs fois dans ce qui précède.

Dans aucune des révolutions de l’histoire, n’existait la communication que nous avons maintenant (Internet) : échanges d’informations, de points de vue.
C’est le moment où certains disent : « Oui, mais sur Internet, les gens peuvent raconter n’importe quoi ! ».

Exact, mais les médias officiels le peuvent aussi, et ne s’en sont pas privés depuis les débuts de la télévision : dans tous les pays, c’est le moyen n°1 de diffusion de la pensée unique, de ce qu’on veut que vous pensiez.

Sur Internet, vous pouvez confronter différentes sources, faire des rapprochements, vérifier ce que vous lisez, vérifier qui a écrit l’article. (Dès qu’il s’agit d’un journal, je cherche aussitôt à qui il appartient : très souvent à des milliardaires, presque toujours les mêmes : une dizaine d’entre eux possède l’essentiel des médias françaises, depuis moins de 15 ans).

Et puis, oui, on peut trouver des horreurs et des absurdités sur Internet; on peut aussi y trouver des millions d’occasions de perdre son temps en futilités ; mais c’est comme pour le reste de la vie : rien ne nous oblige à faire n’importe quoi.

 

Diffusion ultra-rapide des connaissances

Ce qui est fantastique, c’est la rapidité de la diffusion de tout ce qui concerne le développement personnel. Des blogs comme celui-ci, des vidéos sur Youtube (et maintenant sur Odysee) se créent tous les jours. Les techniques de connaissance de soi (et du Soi) se propagent à une vitesse qu’on n’aurait même pas imaginée au XXe siècle, et ils s’enrichissent mutuellement.

Imaginez que cette rapidité de diffusion continue de plus belle… En 2000, on commençait à parler davantage de développement personnel ; autour de 2012 (la fin d’un monde, et le début d’un nouveau), on s’y intéressait bien plus. Depuis, ces connaissances se développent en exponentielle. Que seront-elles en 2040 ?

Un exemple : j’ai connu l’EFT en 2013 ; il y avait alors 300 articles sur ce sujet, actuellement il y en a … Cherchez vous-même, en tapant « EFT » sur Google. A l’heure où j’écris (29 décembre 2020), il y en a 222 000 000 ! Quand vous ferez vos propres recherches, ce nombre aura sans doute encore augmenté.

 

Progrès considérable des manières de communiquer

Encore un article où je vous dis et redis à quel point la CNV (Communication Non Violente) est un outil magique ! La CNV, et pas seulement… Depuis le milieu du XXe siècle, se développent des approches de la relation humaine bien plus respectueuses de chacun; on pense par exemple à Carl Rogers, qui a développé l’écoute active et empathique, la non-directivité.

Depuis que je pratique la CNV, je m’aperçois de plus en plus des blessures que provoquent des siècles d’habitude de  « langage chacal » (celui où on mord et on aboie sur l’autre). Blessures qui se guérissent bien avec l’EFT, mais qui sont tellement nombreuses…

Très souvent, ce n’est pas le contenu de ce qui est dit qui pose problème, mais la manière dont c’est dit.
Un exemple : il est évident qu’on ne va pas laisser un bout de chou de 2 ans traverser une rue tout seul. Mais il y a une énorme différence entre hurler : « Je te tiens la main et tu te tais ! », et dire quelque chose comme « Tu pourras traverser tout seul quand tu seras plus grand, mais pour le moment, on va s’entraîner : de quelle couleur est le p’tit bonhomme ? rouge ou vert ? (ou : est-ce qu’il marche ou il attend ?) »

Non seulement le langage chacal est à la base de blessures profondes, mais il crée continuellement des cercles vicieux et escalades de la violence où les gens se blessent et se mordent l’un et l’autre de plus en plus fort. Même si, en réalité, ils ne demandent qu’à s’aimer et être heureux ensemble. (Voir : Disputes dans un couple : des solutions).

Imaginez…

Imaginez un monde où 90% du langage chacal de notre enfance aurait disparu, remplacé par une communication vraiment bienveillante ET intelligente. Parce que « La paix, ça s’apprend » (comme le disent David Van Reybrouck et Thomas D’Ansembourg)

Et imaginez un monde où on aie guéri une grande partie de nos blessures dues à ce même langage chacal... Waou, ça sera tellement bien !!!  Et on en est tout près !

 

Astrologie : une période incroyable !

Je suis une « fausse débutante » en astrologie (pour employer l’expression qui désignent ceux qui savent un peu bafouiller dans une langue étrangère : un peu, mais pas plus). Mais depuis quelques mois, j’étudie le plus possible cette science prodigieuse ! Parce que les configurations des astres en 2020 et les quelques années qui suivent sont particulièrement exceptionnelles.

Quelques aspects planétaires particulièrement remarquables en 2020-2021, expliqués en détail dans des articles très intéressants :

  • La grande conjonction Pluton – Saturne – Jupiter en Capricorne : la dernière conjonction de ce type s’est produite il y a plus de 6000 ans !  Autre article intéressant ici. Pour résumer : les deux planètes les plus sombres (Pluton) et austères (Saturne) se retrouvent dans le signe, austère aussi, du Capricorne.  Jupiter, pas si « jovial » que ça dans ce contexte, renforce encore ces énergies. Donc, concentration (obligatoire) sur l’essentiel, exploration de nos Ombres intérieures et collectives (cf le Gouvernement de l’Ombre), que l’humanité commence à mettre en Lumière. Je détaille ces idées, du point de vue EFT et spiritualité, dans la playlist « Situation actuelle, croissance intérieure et éveil de l’humanité« .
  • Uranus en Taureau : On peut considérer l’astrologie comme un GPS, qui nous informe de nos possibilités d’action, sans nous obliger à choisir un chemin plutôt qu’un autre. Que propose Uranus en Taureau ? (article approfondi ici).
    • Uranus correspond aux idées nouvelles, aux inventions, et à leur diffusion, aux progrès de la technologie.
    • Le Taureau est un signe de Terre, lié à la planète elle-même, et aussi à la beauté, aux plaisirs de la vie.
      Uranus en Taureau nous place à la croisée des chemins : choisirons-nous collectivement la haute technologie du transhumanisme, ou celui d’un retour conscient et novateur au respect de Gaïa, de la Nature, et de notre propre Nature Divine ?  Tenterons-nous de bricoler un « homme augmenté« , une sorte de cyborg immortel ? Ou préfèrerons-nous découvrir le potentiel infini et les merveilles qui sont en nous tous ? Et développer nos connaissances techniques pour le plus grand bien de tous. Heureusement, de nombreux channellings penchent très fortement vers la deuxième solution. (dont Sylvain Didelot, qui a canalisé « Terr2 »)

Je cite de nouveau Rabelais : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

 

Et si, malgré tout, je me berçais d’illusions ?

Plusieurs raisons pour rester focus sur une image positive du futur :

  • d’abord, la pensée crée : plus nous sommes nombreux à imaginer l’éveil de l’humanité, et des Terriens heureux et bienveillants, plus nous augmentons les chances que cela se produise.
  • Cette pensée nous rend de toute façon plus heureux, ici et maintenant. Elle augmente notre niveau vibratoire, est donc meilleure pour nous à tous les niveaux. Et aussi notre rayonnement, dont les autres bénéficient aussi. Nous sommes tous Reliés.
    – oui mais si on avait dit à ceux qui partaient dans les camps de concentration, qu’on leur offrait des vacances ? Ils auraient été bien contents, et leur énergie aurait monté.
    – Exact. Et elle n’aurait monté que le temps de se faire piéger. Il est évidemment essentiel de garder son esprit critique, comme par exemple dans cet article : Quelques informations objectives sur le grand sujet du moment.  C’est d’ailleurs dans le but de se méfier des faux espoirs que j’ai écrit l’article précédent « 1. La « révolution » actuelle … et les révolutions précédentes »
  • Et si je passe dans l’Au-delà plus vite que je ne le souhaite ? Eh bien, j’y passerai dans un meilleur état que si je déprimais. Et je me réincarnerai aussi en meilleur état.

 

Une façon de contribuer à l’éveil de l’humanité :

En partageant les articles de ce groupe Facebook, et en en apportant des nouveaux :

éveil de l'humanité

 

Inscrivez-vous pour obtenir vos cadeaux :

– Le schéma imprimable des points EFT.
10 Astuces pour faire de l'EFT n'importe où et n'importe quand !
– Abonnement gratuit à notre lettre d'information.

– OU –

Se connecter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez