Le mental est-il notre ennemi ? en fait, quel est son rôle ?

Le mental est-il notre ennemi ?

Dans les milieux intéressés par la spiritualité, le mental a souvent mauvaise presse, comme s’il était le contraire de l’intuition. « Tu es encore dans ton mental », « Ce que tu dis vient encore de ton mental » sont des reproches fréquents, au point qu’on en arrive à oublier son rôle important. Alors… le mental est-il notre ennemi ?

Le mental sert tout de même à réfléchir, de mon point de vue il est l’intermédiaire entre le Ciel et la Terre… quand il fonctionne bien, ce qui n’est pas toujours le cas, là je suis d’accord.

Voici quelques comparaisons, permettant de mieux cerner son rôle dans notre vie, et quelques idées pour le regarder avec davantage de bienveillance, ce qui aide beaucoup à l’apaiser.

 

L’ordinateur, le mental, et sa Connexion « Internet »

Une façon d’expliquer la spiritualité à ceux qui trouvent l’idée « complètement barrée ». Et de remettre avec précision le mental à sa place, bien utile tout de même : si nous n’avions pas d’ordinateur physique, toutes les connaissances d’Internet nous seraient inaccessibles, et nous ne pourrions rien en faire pour améliorer notre vie d’êtres incarnés.

 

 

 

Le mental et son moniteur d’auto-école

Dans la comparaison bouddhiste du chariot, le mental joue le rôle d’un cocher têtu, qui n’écoute rien de ce que dit le passager, installé sur le siège du fond.

 

Dans cette vidéo, je suggère une image qui donne d’eux une image plus douce : au lieu d’un passager qui fouette (ou presque) le cocher, et du cocher qui fouette les chevaux, on peut imaginer que le Passager vienne à côté du cocher pour mieux lui faire comprendre son rôle.

Ce dernier deviendra ainsi « le cocher qui murmure à l’oreille des chevaux », et qui prend bien soin de son véhicule.

 

 

 

Le mental comme un bébé chat

Vouloir « faire taire le mental », « tuer l’ego », le « dominer », le « maîtriser » … c’est un peu violent, non ?
Si on fait de la CNV (Communication Non Violente) avec les autres, il serait cohérent d’en faire à l’intérieur de nous-mêmes. Ou au moins, de se traiter avec douceur.

Voici une image mignonne qui m’est venue alors que je tentais justement d’APAISER ce cher mental au cours d’une méditation : le voir comme un bébé chat qu’on endort tendrement sur nos genoux.

 

 

Pour aller plus loin

Votre mental parle trop ? Il vous agace et vous empêche d’écouter votre intuition ? Certaines parties de lui, de vous, ont très probablement besoin d’être aimées et entendues; et seulement là, comme des enfants qui pleurent, elles s’apaiseront, pour votre plus grand bien.

L’EFT est un excellent moyen pour consoler ces « enfants intérieurs »; je vous propose de vous y aider.
Pour voir comment, cliquez ICI.

 

Le mental est-il notre ennemi ?

 

Inscrivez-vous pour obtenir vos cadeaux :

– Le schéma imprimable des points EFT.
10 Astuces pour faire de l'EFT n'importe où et n'importe quand !
– Abonnement gratuit à notre lettre d'information.

– OU –

Se connecter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez