EFT : « Je dois être la meilleure, la préférée »…

être la meilleure

Quand on fait du développement personnel, on s’efforce de voir les autres et nous-mêmes comme des divinités incarnées (c’est le sens de Namasté), au moins comme des âmes faisant des expériences terrestres. Et comme des êtres ayant un potentiel infini, une valeur infinie.

On n’a pas très envie d’être en compétition avec de tels êtres, cela n’aurait aucun sens : faire mieux que l’infini, c’est absurde.

Cependant, sur Terre : on passe notre vie à être en compétition ; la plupart du temps, sans nous en rendre clairement compte. Pourtant,  il vaut mieux en avoir conscience que de le nier.

 

Pourquoi cette compétition incessante ?

Oh la la, comment une telle « horreur » peut-elle se produire ?
Pour de multiples raisons :

  • Un enfant unique s’est senti détrôné par la naissance d’un petit frère. Une part de lui ne cesse (inconsciemment) de reconquérir son « royaume », même si d’autres parts de lui s’entendent plutôt bien avec ce frère.
  • Un autre se sent constamment humilié par l’admiration que sa famille porte aux réussites de son aîné (c’est peut-être le frère du précédent, d’ailleurs : on ne parle ici que de RESSENTI, pas de faits objectifs)
  • Chaque fois que Sonia rapportait un 18, sa mère lui demandait : pourquoi pas 20 ? Qu’est-ce que tu as raté ? Et quand elle n’était « que » seconde, elle lui faisait sentir que, vraiment, elle aurait dû être première.
  • En sport, c’est encore pire : parce qu’il y règne l’obsession du classement, de la médaille, de la victoire sur l’adversaire (pourquoi ne pas dire « l’ennemi », tant qu’on y est ?).

Les exemples de telles situations foisonnent. En musique, en arts plastiques : qui gagnera le prix, qui sera meilleur que qui ? Je trouve cela tragique, vraiment : où est le plaisir de jouer, de créer, dans tout cela ?

Cette « alchimie à l’envers » transforme continuellement l’or en plomb. L’or, c’est notre joie d’apprendre, de jouer ensemble ou seule, d’exprimer le Meilleur de nous-même. Et le plomb c’est ce stress de ne pas « réussir » suivant ces normes absurdes, et la croyance bien ancrée que si on n’est pas en tête du classement, on ne vaut rien !

 

Un protocole EFT

Voici un protocole EFT pour :

  • Prendre de la distance avec cet horrible conditionnement
  • Et rappeler aux parts de nous blessées qu’elles sont les « préférées » de notre Divinité intérieure. Ainsi rassurées, elles n’auront plus à se battre contre qui que ce soit, pour obtenir l’Amour, de soi et des autres êtres. Et le ressenti d’avoir de la valeur, quoi qu’il arrive.

On leur rappellera aussi que quand d’autres nous dévalorisent, c’est juste qu’ils sont en train de jouer la même compétition dramatique… qui n’a aucun sens, et qui fait tellement de dégâts. Chez le pseudo-gagnant, tout autant que chez le pseudo-perdant.

Pour accéder à ce protocole, cliquez ICI ou sur l’image ci-dessous  :

 

être la meilleure

 

Notre Valeur, c’est la Sève de notre Arbre Intérieur : il ne s’agit pas de chercher à l’augmenter, mais il est nécessaire de s’ancrer en elle.

Une autre vidéo, qui aide à s’ancrer dans notre Valeur Infinie, à la voir comme notre Sève Vitale.

 

respiration

 

 

Pour aller plus loin 🌈🌞 :

Bien que l’EFT permette de résoudre seul(e) 80% des problèmes qui se présentent à nous, il en reste 20% : c’est les plus difficiles à repérer soi-même, parce qu’on est « noyé dedans ».

C’est pour ceux-là qu’une aide personnalisée est vraiment utile.

😊 Vous vous demandez peut-être :
1. Est-ce que les accompagnements de Claude seront efficaces ? Pour voir des témoignages d’anciens clients, cliquez ici.
2. Comment se déroulent-ils, et à quels tarifs ? Cliquez .

 

séances individuelles d'EFT

boutique de protocoles EFT

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez