Déconditionner notre relation à la Nature

Nous avons « appris » que l’état normal, c’était la monoculture et les pesticides. Et que les humains, depuis leur « immense supériorité » (fantasmée), ont le droit de tuer tout ce qui les dérange (« mauvaises » herbes, animaux « nuisibles », et certains humains…).

Cependant nous n’avons (presque) jamais appris que tout a un rôle dans la Nature, dans la biodiversité. Et que les soi-disant « mauvaises » herbes sont en réalité des plantes bioindicatrices.  Bioindicatrices, parce qu’elles sont des indications de l’état du sol, qu’elles contribuent à rééquilibrer, en plus.

Nous sommes imprégnés de bêtises sinistres et destructrices, qui nous ont fait croire que la Nature n’était faite que d’objets à notre disposition.

 

EFT pour s’autoriser à communiquer avec les plantes

De plus en plus de personnes font de la communication animale ou végétale (voir quelques références plus bas).

Des parts de nous le savent très bien, mais d’autres ont « appris » que ce n’était pas possible.

L’une des innombrables absurdités dont nous sommes imprégnés consiste à nous sentir ridicule de parler aux plantes.
Voici un protocole EFT pour s’en déconditionner, de plus en plus.

 

 

rioDans la vidéo, je parle de :

  • Findhorn, des jardins magnifiques poussés sur un des sols les plus pauvres du monde… grâce à l’inspiration des Dévas des plantes. Voir : https://www.findhorn.org/. (pour traduire le texte en français, faire un clic droit n’importe où hors du texte, puis cliquez sur « traduire en français »).
  • Du livre « L’homme qui parlait aux plantes ». Ecrit par le journaliste Yvo Perez Barreto, à propos de l’agriculteur mexicain don José Carmen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez