Noeud Sud en Cancer : se recharger pour mieux agir

Noeud Sud en Cancer

D’abord, que signifie “Noeud Sud en Cancer” ?

Les Noeuds Lunaires sont beaucoup moins connus que le signe et l’ascendant. Pourtant, ils n’expriment rien de moins que notre Projet d’Incarnation; ils montrent :

  • de quoi on part (Noeud Sud)
  • où notre Être profond souhaite aller (Noeud Nord)

Le Noeud Sud en Cancer fait partie de l’axe Cancer-Capricorne. Son Noeud Nord est donc en Capricorne.

 

Les mal aimés du Zodiaque ?

Les Noeud Sud en Cancer se font défoncer par certains astrologues, persuadés que la “politique des coups de pied au c…” est très efficace. Est-ce qu’elle l’est pour eux-mêmes ? J’en doute.
Quoi qu’il en soit, j’ai un Noeud Sud en Cancer (même pas honte !), et j’en ai assez des dévalorisations  adressées à ceux qui ont cette configuration astrologique.

Des dévalorisations  du genre : les Noeud Sud en Cancer sont infantiles, immature, faibles, peureux, insupportables, exaspérants, toujours en train de se plaindre; j’ai même entendu dans une vidéo “les Noeud Sud en Cancer sont la tête à claques du Zodiaque” (si si, il a osé).

Les injonctions à “grandir enfin” ne me semble pas plus constructives, de même que “Vous devez faire des efforts pour sortir de votre zone de confort”.

 

Mes connaissances en Astrologie ne sont pas encore très développées, mais j’ai fermement l’intention de les développer avec l’éclairage de mes techniques de développement personnel préférées : l’EFT, et la CNV. Parce que les “noms d’oiseaux” attribués aux Noeud Sud en Cancer n’ont rien à voir avec la Communication Non Violente : c’est du pur “langage chacal”. Pas plus que la façon dont on leur ordonne de changer, sans leur suggérer la moindre piste pour le faire. 

 

Les objectifs de cet article :

  • mieux comprendre la signification de l’Axe Cancer Capricorne.
  • clarifier les croyances et les besoins, (du Noeud Sud en Cancer), cette notion de besoin est fondamentale en CNV.
  • voir quelles stratégies emploient les Noeud Sud en Cancer pour satisfaire ces besoins.
    • Leurs stratégies inefficaces : c’est très souvent le cas, évidemment ; sinon, ils se seraient incarnés un autre jour, avec un autre thème astral. C’est aussi normal que de ne pas parler anglais quand on s’inscrit à un cours d’anglais débutants.
    • Et des pistes pour utiliser des stratégies plus efficaces, donc qui rendent plus heureux. Elles se baseront :
      • sur les atouts du signe du Cancer (eh oui : on a aussi développé du positif !)
      • et sur ce qui semble désirable (et atteignable) parmi les forces du Capricorne.

Avant cela, il faut d’abord rappeler :

  • la signification concrète des noeuds lunaires
  • et surtout ce qu’ils signifient au niveau karmique : ils nous rappellent notre projet d’incarnation, carrément !

Tout cela est expliqué dans l’article : Les Noeuds Lunaires : notre projet spirituel d’incarnation

 

 

L’axe “régénération / action”, et une leçon de “Maître Chat”

Au moment où j’écris ces lignes, mon chaton Caramel saute sur mes genoux, et se laisse câliner avec un grand plaisir. Puis après une petite sieste réparatrice sur sa “Maman humaine”, il bondit, et rampe pour guetter une mouche.

Vous imaginez un chat à l’affut ? Il a une concentration tellement intense qu’on ressent un faisceau d’énergie, vraiment puissant, focus maximum, en direction de l’insecte.  A cela s’ajoute une persévérance très “Capricornienne” : il recommence, continuellement, quels que soient ses échecs ; car heureusement pour elles, les mouches volent !
Cependant, il arrive de temps en temps à en capturer.
Je pense au vieux sage japonais, Maître Miyagi, dans le film Karaté Kid : il s’entraînait tous les jours à attraper des mouches avec des baguettes. Contrairement à Caramel, l’unique fois où il en a attrapée une, il l’a relâchée !

 

Vous voyez le rapport avec l’axe Cancer Capricorne ?

  • “Maître Chat” se recharge dans ses moments très “Cancer” : détente maximale, câlins, contact, douceur, tendresse, insouciance, joie de vivre; dépendance (momentanée !) d’une “mère symbolique”.
  • Puis quand l’occasion se présente, toute l’énergie et la rapidité de Mars se manifestent (Mars est la deuxième planète dominante en Capricorne), en alternance avec la persévérance de Saturne, concentré au maximum sur son objectif.

On peut donc cet axe comme une alternance saine entre :

–  des phases réparatrices de repos et de douceur (yin, de ce point de vue), que peut symboliser le signe du Cancer. On peut aussi considérer ce temps “matriciel” comme un moment d’assimilation de l’expérience vécue. (C’est bien le rôle du sommeil, après tout, d’intégrer le vécu de la journée. Donc, on a tous nos phases Cancer, n’en déplaise à certains !)

– et de puissantes phases d’action avec une focalisation sur son but, que peut représenter le Capricorne. (yang, de ce point de vue précis; même si le Capricorne est un signe de Terre, donc Yin)

 

L’un des symboles du Capricorne

Le symbole ci-dessous fait particulièrement sens pour moi.

Parmi tant d’autres interprétations possibles, on peut y voir :

  • la pointe (flèche) du haut qui représente le dynamisme, la concentration.
  • la prise d’énergie dans la Terre, la régénération nécessaire à ce dynamisme : dans la forme arrondie du bas.

C’est presque un schéma résumé de la “leçon de Maître Chat” dont je parlais ci-dessus.

 

 

Trouver un équilibre entre deux polarités complémentaires

Bien sûr, comme toujours, tout est une question d’équilibre entre le Yin et le Yang. Le projet spirituel de vie des Noeud Sud en Cancer, c’est de s’extraire plus facilement du cocon réparateur; celui des Noeud Sud en Capricorne consiste à s’autoriser plus volontiers ces phases régénérantes. En disant cela, on ne culpabilise ni l’un ni l’autre, ce qui est bien mon intention.

 

Tous les Noeuds Lunaires sont des axes entre deux polarités spécifiques, et complémentaires. On pourrait les voir ainsi, d’une façon très résumée :

  • Bélier <-> Balance ; le starter <-> le frein et l’accélérateur ; démarrer en trombe <-> modérer, faire le point sur l’action commencée.
  • Taureau <-> Scorpion : surface <-> profondeurs ; s’ancrer dans des réalités conscientes bien vécues  <-> explorer les richesses de l’inconscient, de l’invisible.
  • Gémeaux <-> Sagittaire : près <-> loin; explorer ce qui est proche <-> explorer ce qui est lointain
  • Cancer <-> Capricorne : intérieur <-> extérieur, se recharger <-> agir vers un objectif
  • Lion <-> Verseau : le moi <-> les autres ; se centrer, rayonner <-> agir vers et pour un groupe
  • Vierge <-> Poissons : microscope <-> téléscope ; examiner le réel avec précision <-> se plonger dans l’immensité des possibles

 

Axe Cancer-Capricorne : l’axe Maman-Papa

Je ne suis pas en train de dire que les Noeud Sud en Cancer sont des petits enfants qui ne voient que leur Papa et leur Maman, j’espère que c’est clair. Quel que soit notre âge physique, nous avons tous une Maman et un Papa, qui ont laissé en nous une empreinte profonde, qu’ils soient encore incarnés ou non. Et en plus de cette empreinte, nous avons tout le poids (et le soutien) de nos arbres généalogiques, ce n’est pas rien !

Quels que soient nos Noeuds Sud, nous avons beaucoup de travail :

  • à déprogrammer ce qu’ils symbolisent et qui ne nous convient plus,
  • à devenir conscients de ce qu’ils nous ont apporté
  • tout en allant évidemment vers l’objectif de notre Noeud Nord.

 

Cependant, l’axe Cancer Capricorne peut être vu spécifiquement comme l’axe de la relation aux parents. Pourquoi ?

Tout simplement parce que la Lune (symbole de la mère) est LA planète liée au signe du Cancer, et Saturne (symbole du père) est LA planète liée au Capricorne.

Dans ce qui suit, j’écrirai en gras les mots-clés caractéristiques de chacun des deux signes de l’axe :

  • Cancer : matrice, mère, chaleur, protection, Lune (planète maîtresse du Cancer), etc.
  • Capricorne : froid, couper, temps, solitude, Saturne (planète maîtresse du Capricorne), etc.

Premier étape : Le foetus

Le foetus grandit à l’abri, dans la matrice de sa Maman : protection maximale, besoins physiques assurés sans effort conscient (la croissance de son corps physique, l’adaptation de l’âme à sa nouvelle incarnation demandent cependant énormément d’énergie, donc des efforts… mais d’une nature différente). Puis, à la naissance, le Papa (symbolisé par Saturne et sa faux) coupe le cordon. Il confirme la sortie de la chaude matrice, et l’introduit à un monde plus froid, que le bébé associera (ou non) à une solitude mal vécue.

 

Deuxième étape : le bébé

Idéalement, en tétant sa mère, ou simplement en étant dans ses bras, le bébé revit (presque) les moments chaleureux d’avant sa naissance. Mais il découvre que de plus en plus de petits “Saturne” viennent s’immiscer dans leur relation :

  • d’abord Papa (encore lui !) qui reprend progressivement sa place auprès de Maman, séparant de nouveau le petit de son paradis (presque) retrouvé.
  • le monde du travail, quand Maman a terminé son congé de maternité : le bébé ne comprend pas ce qui le coupe une fois de plus de sa mère, cette fois pour des heures qui peuvent lui paraître interminables (ou pas).
  • la Vie, tout simplement : les parents “n’obéissent” plus aussi bien : avant, ils accouraient au moindre petit grognement de la part du bébé, maintenant, ils mettent souvent du temps avant de venir, ils ont d’autres choses à faire, le monde ne tourne plus tout à fait autour de lui.

 

Troisième étape : la découverte de la marche

L’enfant n’est plus dans son berceau et découvre la marche, à 4 pattes, puis “à deux pattes”. Son propre désir de croissance l’éloigne alors de sa mère, coupe de nouveau le cordon cette fois des dizaines de fois par jour. Il revit alors les peurs de l’éloignement, et découvre le plaisir de ce même éloignement, sa fierté de devenir grand, il entrevoit les horizons immenses que lui ouvrent ses nouvelles capacités.

 

Pourquoi les Noeud Sud en Cancer sont-ils quelquefois les “mal aimés” du Zodiaque ?

Les “mal aimés”, pas les “têtes à claques” comme le disait l’astrologue dont je parlais plus haut. “Tête à claque” serait un absolu : “Ce type donne envie à TOUT LE MONDE de lui donner des claques”. A tout le monde ? Même à Jésus et à Bouddha ? Même à quelqu’un qui peut voir la Beauté en chacun ? ou au moins, qui s’y efforce sincèrement ? Non.

Est-ce que c’est justifié, est-ce qu’elles “méritent” des claques ? Non plus, évidemment.
Personne ne “mérite” d’être détesté ou malheureux, nous sommes TOUS des Soleils derrière les nuages. Par contre, c’est une réalité que certains attirent davantage les claques que d’autres personnes. (Hé ho, ceux qui ne sont pas très concernés : on ne rigole pas bêtement. Chacun attire son type spécifique de problèmes : quels sont les vôtres ?).

En écrivant cet article, je me suis souvenue d’un petit événènement, incroyable mais vrai. Au cours d’un stage de développement personnel, nous devions danser les yeux fermés, puis dire notre ressenti.
Une personne a alors raconté qu’elle avait reçu un coup (pas très fort, quand même 😉  ). Elle a demandé qui l’a frappée. La “coupable” a répondu qu’elle en avait eu l’impulsion, qu’elle ne savait même pas qui elle avait tapé, mais que c’était une question de champ énergétique... Elle n’avait pourtant rien d’une brute épaisse.
Je ne connais rien du thème de la “victime”, mais ce genre d’incident pourrait être assez typique des Noeud Sud en Cancer, malheureusement.

Un discours fait de “voilà comment vous êtes” et “voici ce que vous devez faire” (sans plus de nuances) est nécessairement violent. Par contre : “voilà ce que peut attirer votre champ magnétique, et pourquoi”, c’est beaucoup plus constructif. Ce qu’il peut attirer : de désagréable ET d’agréable.

 

De bonnes questions pour les critiques des Noeud sud en Cancer

En règle générale, celui qui sent monter l’adrénaline en présence de certaines personnes ferait bien de se demander :

  • qu’est-ce qu’elles touchent en moi ? 
  • plus précisément : qu’est-ce qui, dans ses actes, ses paroles, son attitude, son énergie, me met dans cet état qui n’est agréable pour personne ?

Ils pourraient aussi remarquer que tout le monde n’a pas de réactions aussi violentes (même intériorisées) vis-à-vis de ces personnes. Il y aurait fort à parier qu’une part d’eux-mêmes a ces caractéristiques qu’ils détestent ; s’ils faisaient sa connaissance, plutôt que de la faire taire violemment, chaque fois qu’elle montre le bout de son nez ? Elle aurait peut-être beaucoup à leur apporter.

 

D’autres questions plus spécifiques aux critiques des Noeud sud en Cancer :

  • pourquoi je déteste autant ce que je perçois comme de la faiblesse ? Qu’est-ce que la faiblesse, d’abord ? Est-ce que pour X raisons, on ne m’a pas persuadé que l’expression de ses émotions était de la faiblesse ?
  • Un nouveau-né, une personne âgée pas en forme, un malade, un convalescent, sont “faibles”. Est-ce qu’ils “méritent des claques” ?
  • Et si ce terme de “faible” n’avait aucun sens réel ? De même que les mots “méchant, stupide, c… ” et tant d’autres ?

Ces mots terribles ne recouvrent aucune réalité, mais ils ont une fonction précise : celle de “justifier” le mépris aux yeux de ceux qui emploient ces mots. Non seulement le mépris, mais le droit de maltraiter ceux qu’on n’aime pas, tout simplement !
Ho, les “baffeurs de Noeud sud en Cancer”, on se calme ! Ceci dit, je ne parle pas de VOUS en tant qu’Être humain, mais de votre comportement, réel ou fantasmé.

Pas que je le juge “méchant, stupide, ou c… ” : je viens de dire que ces mots n’avaient aucun sens.

 

Mais je vois quelques-unes des conséquences de cette attitude (ou ressenti : nous sommes tous des champs magnétiques; donc ce ressenti est capté par l’inconscient de l’autre; comme l’illustre l’histoire racontée plus haut). Ces conséquences sont, entre autres :

  • envenimer les blessures de personnes, exactement là où elles ont mal, au niveau de leur estime d’eux-mêmes et de leurs relations
  • envenimer les blessures des parts de vous qui leur ressemblent, au lieu de les guérir de plus en plus.
  • rendre encore plus lourd l’égrégore des émotions négatives des Noeud sud en Cancer et de tous les êtres qui leur ressemblent à ce niveau.

Ceci dit, je ne pointe personne du doigt, quelle que soit son comportement et ses émotions ! On a tous, très souvent, des comportements et des émotions qui ont plein de conséquences douloureuses… L’évolution consiste juste à en avoir de moins en moins.

 

 

Les besoins fondamentaux des Noeud Sud en Cancer, leurs stratégies “dramatiques” et leurs conséquences

 

Un besoin fondamental : la sécurité affective.

La sécurité affective n’est pas n’importe quelle forme de sécurité. Ce n’est pas, par exemple, celle du signe de la Vierge, où tout devrait idéalement être prévu, calculé, pensé.  Ni celle de celui qui ne se sent en sécurité que s’il a accumulé suffisamment d’argent, de biens matériels. Ni celle de celui qui a une peur panique de la maladie. Ni la sécurité de celui qui va vérifier 3 fois si sa porte est bien fermée, par peur d’être cambriolé (Ou assassiné. Ou violé. Ou quoi encore ? Il y a tant de motivations différentes en dessous de chaque comportement : autant que d’êtres humains, en fait. Et en plus, ça change tout le temps 😐 ).

Bien sûr, personne n’a envie d’être en mauvaise santé, ni physique, ni financière, et personne ne souhaite que sa vie parte dans tous les sens sans la moindre cohérence. Mais certains ont des sujets d’inquiétude nettement plus prégnants que d’autres. Et pour les Noeud Sud en Cancer, c’est majoritairement la terreur  de ne pas être aimé, et celle de ne pas avoir de valeur, ces deux peurs étant étroitement liées. 

Il est plus facile pour commencer, de parler d’INsécurité affective. Comment se manifeste-t-elle ? Quelles croyances / imprégnations la sous-tendent ?

On en parle au paragraphe ci-dessous.

 

Les croyances des Noeud Sud en Cancer, leurs conséquences, et les contrepoisons

Avant de parler de leurs croyances, on va regarder des perceptions du Capricorne :

  • certaines franchement peu attirantes (surtout vues du Noeud Sud)
  • et d’autres beaucoup plus joyeuses, épanouissantes.

Le signe du Capricorne, “à l’envers et à l’endroit”

Puisque le yin et le yang sont indissociables, de même que le “positif” et le “négatif”, j’aime bien parler d’envers et d’endroit, ou de côté à l’ombre et de côté en lumière; ça évite les jugements de valeur, donc les culpabilités.

Capricorne à l’envers

L’image qui m’est venue longtemps à propos du signe du Capricorne : une chèvre monte péniblement une montagne, seule, dans le froid…

Cette représentation ne vend pas du rêve ! On peut admirer la persévérance de la chèvre-Capricorne, mais de loin ! Je la lui laisse volontiers.  Si les seules options possibles avaient été ce destin et celui d’une vie sur un canapé avec une couette, j’aurais encore préféré le canapé.

Mais ce n’est pas le seul choix, heureusement !

 

Capricorne à l’endroit

J’ai réalisé – enfin – que les chèvres, chamois, et mouflons escaladaient facilement, rapidement, en se jouant des obstacles. Et que leur fourrure les protégeait du froid.
Et si l’archétype du Capricorne n’était pas un vieux ronchon solitaire, fixé sur ses obsessions, et qui ne démord pas de ses croyances psychorigides ?

Mais quelqu’un qui se joue des difficultés, qui les maîtrise facilement. Aussi facilement et joyeusement qu’un chamois qui saute les obstacles dans sa montagne, en s’élevant vers les sommets quand il veut, mais sans obligation. Ni obligation  extérieure ni contrainte due à un conditionnement absurde.

 

Les croyances des Noeud Sud en Cancer

On a vu l’image que je me faisais des caractéristiques que j’étais supposée acquérir : se fixer un objectif unique, beaucoup souffrir pour l’atteindre (ou pas), être seule, psychorigide, obsessionnelle, monomaniaque … pas plus joyeuse que l’image caricaturale du Noeud Sud en Cancer.

Mais, cela donne une idée des croyances plus ou moins inconscientes des NS Cancer. Croyances qui donnent juste envie d’aller chercher des pantoufles plus chaudes et une couette supplémentaire pour rester sur le canapé.

Et si elles étaient fausses ?

Une liste, non exhaustive, évidemment :

  • L’action est pénible, dangereuse, trop difficile pour moi
    • Conséquences de comportement : je fuis, je procrastine, je délègue (trop) donc je suis vite dépendante, je change d’objectif à la moindre difficulté. J’ai un métier “pépère”, sans nécessité de prendre des initiatives, mais pas épanouissant.
    • Conséquences karmiques : se retrouver dans des situations où on est obligée d’être autonome; se faire trahir (ou simplement décevoir) par des collaborateurs.
    • Rationalisations : ce n’est pas le moment, je ne peux pas, j’ai essayé mais finalement ça n’est pas mon truc.
    • Contrepoison : Et si j’étais plus capable que je ne le pense ? Et si c’était cette croyance qui me rendait les choses difficiles, voire impossible ? Nous avons tous un potentiel infini. Et si c’était possible pour moi de réussir ça ? Est-ce que j’en ai vraiment envie, au fond ? (là, je parle du désir de notre Sagesse Intérieure, de notre Projet de Vie, de notre “en Vie”).
  • La solitude est très pénible, il faut tout faire pour la fuir.
    • Conséquences de comportement : je m’attache à n’importe qui, je m’incruste, je me porte candidate pour être Victime du premier manipulateur qui passe par là, je n’arrive pas à sortir de relations qui ne me conviennent pas, et même je m’encombre d’objets inutiles, mais qui me protègent symboliquement.
      Ou en version soft : je vais me construire une prison dorée, entourée de gens assez bienveillants mais que je n’ose surtout pas contrarier : pour ne pas me confronter à leurs limites et aux miennes.
    • Conséquences karmiques : bien sûr qu’on va attirer des gens qui ne nous conviennent pas, pour nous obliger à découvrir qu’on peut être autonome.
    • Rationalisations : idéalisation de relations toxiques et croyance qu’on peut faire changer ses Persécuteurs favoris. Justification du “surtout pas de vagues”.
    • Contrepoisons : techniques de communication comme la CNV, où on apprend à considérer nos besoins à égalité avec ceux de l’autre, où on apprend à dire non avec bienveillance, mais fermeté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez