Phrases inspirantes : divers

Old classic library with books on tableA la question suivante…

Qu’est-ce qui vous surprend le plus dans l’humanité ?

Le Dalai Lama répondait ceci :

« Les hommes…

Parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent… ensuite ils perdent cet argent pour retrouver la santé !

De plus, ils pensent anxieusement au futur et en oublient le présent… de telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur !

Enfin, ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir… et finalement meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu ! » 

        

Rien ne sert de briller, si tu n’éclaires personne » (Dominique Benassi)

 

Une petite fille a dit un jour à une personne âgée : « C’est pas toi qu’est vieille, c’est ton âge qu’est vieux ! » 40 ans plus tard, quand je repense à cette phrase : …. tout va mieux !  

Ne pas honorer la vieillesse, c’est démolir la maison où l’on doit coucher le soir. (Alphonse Karr)

À vrai dire, on n’a que deux solutions : ou mourir jeune, ou vivre vieux (en âge, pas nécessairement dans sa tête !) 

 

Le hasard est le nom donné à une Loi que l’on ne connaît pas. (la Table d’Emeraude).

 

Entre
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d’entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer.
Mais essayons quand même…

Bernard Werber Esra (Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu).

 

Au lieu de vous demander quand seront vos prochaines vacances, peut-être vous devriez construire une vie dans laquelle vous n’avez pas besoin de vous échapper (Seth Godin)

 

« Je ne veux pas protéger la nature, je veux contribuer à créer un monde où la nature n’a pas besoin d’être protégée » (groupe FB Envie de Nature).

Certains contes africains ont pour leitmotiv : « Celui qui comprend le message caché du conte, veille jusqu’au matin »

« Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » (Albert Einstein)

 

« J’aime les gens qui, pour briller, n’éteignent pas les autres ».

 

« Nous sommes tous victimes de victimes ; nos parents ne pouvaient nous enseigner ce qu’ils ignoraient » (Louise Hay)

 

« Tu attends l’éléphant rose devant ton chemin, mais tu ne vois pas le papillon bleu sur ton épaule » (?)

« Ne laisse entrer dans le jardin de ton existence que ceux qui ont des arbres à planter » (anonyme)
.

« Pour comprendre comment fonctionne cette Terre, il faut d’abord se regarder soi-même : vous avez un esprit en vous; et si vous comprenez que toutes ces choses ont un esprit, exactement comme vous, vous comprenez que tout est sacré. » (Ernie Lapointe, arrière-petit-fils du chef Sitting Bull.)

 

« Si tout ce qui est sacré pour vous c’est l’argent, vous allez devenir un fantôme, qui hante son compte en banque ; Posséder plus de richesses matérielles que n’importe qui n’est pas la réponse : la richesse spirituelle est la réponse ». (Ernie Lapointe, arrière-petit-fils du chef Sitting Bull.)

 

“Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l’homme, mais pas assez pour assouvir son avidité.” (Gandhi)

« L’échec est simplement un jugement placé sur un résultat. La vraie question, c’est que PENSONS-NOUS et RESSENTONS-NOUS à propos de l’échec (David Neagle).

« Si le bambou met tant de temps avant de sortir de terre, c’est qu’il est en train de fortifier ses racines ». (légende La fougère et le bambou).

« L’humour, c’est de l’Amour à l’échelle humaine ».

« La science a fait de nous des dieux, avant même que nous méritions d’être des hommes. » (Jean Rostand)

 

« L’âme est la partie de soi qui s’élève du champ créatif universel (champ quantique) pour se matérialiser en même temps qu’elle reste immatérielle ». (Sophie Merle)

« L’humanité tisse la toile où elle se prend » (un poète soufi)

 

« Je crois le moment venu pour une nouvelle révolution mondiale, la plus grande des révolutions. Nous n’avons pas besoin de révolutions d’ordre politique, économique ou technologique. Ce dont nous avons besoin, c’est d’une révolution de l’amour. » (Joyce Meyer)

 

« Encore s’il suffisait de quelques hécatombes
Pour qu’enfin tout changeât, qu’enfin tout s’arrangeât !
Depuis tant de « grands soirs » que tant de têtes tombent,
Au paradis sur terre on y serait déjà » (Brassens)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez