J'aime l'EFT

Mal au dos ? Mal aux jambes ? (protocole EFT +audio )

Man suffering for a backache full lengthLe protocole EFT ci-dessous peut s’adapter à toutes sortes de douleurs, graves ou pas, et en particulier aux problèmes de mal au dos, tellement fréquents. Il y sera question de nos tendances à dramatiser, et à celles à nous conformer aux croyances de notre entourage, même à notre détriment immédiat.

 

 

Je reviens d’une marche à pied  et j’ai mal à une jambe. Ça  m’est arrivé souvent, ces derniers jours.

 

Physiquement, rien d’étonnant : j’ai marché plusieurs fois assez longtemps avec des chaussures sans doute pas très adaptées.

 

Mon cerveau rationnel se dit que ça devrait passer rapidement ; mais mon cerveau émotionnel, lui, est en panique et c’est certainement lui qui maintient la douleur. Je vais donc regarder tout cela de plus près au cours d’un protocole EFT.

 

 

Protocole EFT :  ce mal aux jambes, il va forcément durer ?

 

 

Même si j’ai ce mal aux jambes, je m’aime et je m’accepte complètement, totalement.

Même si j’ai ce mal aux jambes j’envisage qu’il puisse guérir très vite ou au moins plutôt rapidement.

Même si j’ai ce mal aux jambes, je m’ouvre à l’idée qu’il puisse guérir très rapidement et même aujourd’hui. (0’30)

 

 

Au secours ! Guérir, ce n’est pas possible ! Surtout à mon âge…

  • Guérir aujourd’hui ?
  • non mais c’est pas possible
  • c’est complètement impossible
  • c’est complètement de l’utopie
  • On ne guérit pas comme ça d’un mal aux jambes !
  • Non, c’est sûrement très grave
  • et puis d’abord à mon âge,
  •  rien ne va normalement ;
  •  tout est signe que ça va s’aggraver
  •  ça doit être un début d’arthrose d’arthrite ou de je ne sais quoi encore
  • mais c’est forcément très grave
  • N’importe quel problème de santé à mon âge
  • c’est très très très mauvais signe.
  • Peut-être que ça serait des programmations, quand même :
  • avoir un rhume à 60 ans,
  • ça veut pas dire qu’on va mourir du cancer du poumon
  • avoir mal aux jambes … pareil. (2’10)

 

 

Et si je voyais les choses autrement ? … ou pas.

  • Peut-être que je peux voir les choses autrement…
  • Peut-être que je peux envisager que ça guérisse vite…
  • Oh, non… en plus j’ai un peu mal au dos
  • Ce n’est pas possible que ça guérisse aussi vite ;
  • c’est sûrement en train de s’aggraver …

 

Quand on a mal quelque part, surtout si on ne sait pas pourquoi, l’amygdale  décide souvent qu’on est en danger. Donc, elle fait appel à tous nos anciens schémas, aux idées reçues les plus absurdes.

 

Le contact avec le cerveau rationnel est alors coupé : nous avons donc du mal à  retrouver nos connaissances plus récentes (je veux dire : acquises après la petite enfance, celles dont nous ne sommes pas complètement imprégnées).

 

Mais l’EFT permet de recréer ce contact très rapidement.

 

  • Peut-être quand même que tout ça c’est des croyances…
  • Je me rappelle vaguement savoir que le physique reflète l’émotionnel ;
  • j’ai déjà entendu dire ça quelque part…
  • oui, mais ça, c’est vrai seulement quand c’est pas trop grave ;
  • quand c’est grave,
  • ce n’est plus vrai du tout !
  • On ne peut pas croire des choses pareilles !
  • D’accord, je l’ai dit tout le temps ici,  dans ce blog.
  • Mais enfin quand même…
  •  je ne suis pas sûre,  on sait jamais…

 

  • Mais si j’envisageais sérieusement qu’il y ait des causes émotionnelles …
  • on ne sait pas, ça ne mange pas de pain, d’essayer …
  • Peut-être qu’il y en a, même si je ne vois pas lesquelles. (4’13)

 

 

Des causes émotionnelles

Même si je ne sais pas du tout quelles causes émotionnelles me donnent ce mal aux jambes, je m’ouvre à l’idée qu’il y en a, et qu’une partie de moi les connaît.

 

Même si je ne sais pas du tout consciemment quelles sont les causes émotionnelles de ce mal aux jambes, je prends pour hypothèse qu’il y a des causes émotionnelles, une cause, ou plusieurs ; et je demande à ma Sagesse intérieure, ou de me dire lesquelles, ou de les guérir tout simplement, que ça passe ou non par ma conscience.

  • Ces causes émotionnelles…
  •  je ne vois pas du tout de quoi il s’agit.
  • Certainement il y a des causes émotionnelles,
  • mais je ne vois pas du tout de quoi il s’agit
  • Peut-être qu’elles me font tellement mal qu’elles sont au 36e sous-sol,
  • peut-être que je crois tellement peu à ma guérison,
  • que je ne veux même pas savoir de quoi il s’agit.
  • Peut-être que je me crois devant un problème insoluble ?

 

  •  Aucun problème n’est réellement insoluble :.
  • au pire il me faut élargir ma vision du monde
  • et je demande à ma Sagesse intérieure de m’aider à faire ça.
  • Il est envisageable que je guérisse et que je guérisse vite. (7’10)

 

« Faire plaisir » aux proches en gardant une douleur

  • j’ai du mal à l’imaginer
  • et puis mon entourage n’y croit pas à tout ça…
  • quand ils vont voir que j’ai fait de l’EFT et que j’ai encore mal,
  • ils vont dire que ça ne marche pas.
  • j’en ai marre qu’ils ne me fassent pas confiance…
  • Alors, comme j’ai envie de leur faire plaisir :
  • je vais garder le mal aux jambes !
  • je ne voudrais pas qu’ils croient que je ne respecte pas leur point de vue…
  • Oui, ils sont convaincus que je vais garder le mal aux jambes.
  • Je ne vais quand même pas les contrarier pour si peu !
  • bon, je le garde.
  • Tant pis pour moi.

 

  • Je veux respecter leur point de vue
  •  peut-être que là, ils ne respecteraient pas le mien…
  • Peut-être que je m’imagine qu’ils ne le respectent pas ?
  • Peut-être qu’ils seraient quand même très contents que j’aille mieux.
  • Peut-être qu’ils diraient que je vais mieux par hasard,
  • que c’était pas si grave,
  • sinon ça n’aurait pas guéri si vite…
  • Mais ils peuvent dire ce s’ils veulent !
  • L’essentiel, c’est peut-être quand même que je n’ai plus mal !

 

  • ça serait bien, quand même…
  • ça serait vraiment bien …que je n’ai plus mal
  • je pourrais recommencer à marcher pendant des kilomètres,
  • aussi peut-être avec des meilleures chaussures.
  • Mais je pourrais recommencer à faire le tour de Paris à pied
  • et ça serait tellement bien… (10’)

 

Afformations : pourquoi j’ai guéri si vite ?

  • Pourquoi maintenant ça c’est guéri si vite ?
  • pourquoi je me sens tellement bien ?
  • et pourquoi mon entourage en est content ?
  • pourquoi on peut faire des supers balades ensemble ?
  • pourquoi je peux de nouveau faire des tas de kilomètres à pied ?
  • pourquoi je me sens tellement bien dans mon corps ?
  • pourquoi je me sens tellement fière d’avoir encore réussi cette guérison ?
  • pourquoi je me sentais tellement rassurée
  • par rapport au fait que nous sommes des Êtres d’énergie
  • et donc que je peux guérir tout ce qui me dérange,
  • guérir tout ce que je veux ? (11’10)

 

C’est être mégalo, de croire que tout peut être guéri ?

Même si on me dit que je suis complètement mégalo de croire que tout peut être guéri, moi et mes « allumés du Nouvel Âge »…  complètement secoués, tous ces gens … je m’ouvre à l’idée réellement tout peut être guéri.

 

 

Même si on me dit que on est tous en plein délire, que les gens disent n’importent quoi, se font croire ce qui leur fait plaisir, je sais très bien que j’ai vécu beaucoup d’histoires de guérison avec l’EFT ou avec d’autres techniques, et vraiment beaucoup avec l’EFT …

  • alors ça fait partie de MON expérience
  • que ça fasse ou non partie de la leur.
  • je suis très bien placée pour ME croire,
  • concernant MON expérience
  • ils disent que c’est de la mégalo.
  • On « sait » très bien que c’est impossible de guérir ça ;
  • « tout le monde » le sait ;
  • Alors pourquoi je m’obstine ?
  • c’est vraiment un entêtement puéril,
  • de l’obstination stupide (13’20)

 

 

Mais il s’agit de MA vie

  • Oui, mais peut-être quand même qu’il s’agit de moi et de ma peau
  • et de mes super balades  dans Paris.
  • Alors, JE fais mon expérience, et ILS font la leur.
  • Moi, j’ai déjà expérimenté plein de guérisons avec l’EFT,
  • et ça a marché.
  • et ceux qui ne disent ça ne les ont pas expérimentés.
  • Alors : pourquoi je m’arrêterais
  • et pourquoi je me priverais de supers balades dans Paris
  •  juste pour faire ou penser comme tout le monde ?
  • OK je recommence les afformations. (14’30)

 

pont, Paris

 

Afformations : Pourquoi je me sens si bien ?

  • pourquoi je me sens maintenant si bien ?
  • pourquoi je suis si fière d’avoir guéri tout cela ?
  • et pourquoi j’ai tellement confiance, maintenant, dans notre capacité de guérison à TOUS ?
  • Et pourquoi c’est encore une expérience positive ?
  • pourquoi je me sens maintenant aussi bien ? (15’10)

 

 

Et le résultat ?

Le soir même, juste après le protocole, le résultat n’était pas spectaculaire : la douleur avait seulement baissé un peu, elle était passée de 6 à 5. Par contre, un début de prise de conscience : que voulait dire ce mal aux jambes, qui se déclenchait systématiquement au bout d’une heure ou deux de marche, jamais au début ? Peut-être quelque chose comme : « Tu as marché un moment, c’est bon; maintenant, retourne bosser ! »  (j’aime bien mon ordinateur, mais enfin, quand même…)

 

Le lendemain, plus rien : j’ai testé en descendant puis remontant 6 étages à pied, test satisfaisant, je pense.

 

Puis, de nouveau marche à pied (avec d’autres chaussures), et de nouveau le même symptôme, un peu moins vite, nettement moins fort; et la quasi-certitude qu’il signifiait : « allez, arrête de jouer, au boulot ! ».

J’ai refait une fois le protocole ci-dessus, mais cette simple prise de conscience a certainement suffi à améliorer les choses : plus de douleur depuis. (J’ai écrit ce protocole il y a environ deux mois, le temps de vérifier que la douleur n’était pas revenue).

 

Pour ceux qui souffrent de douleurs graves, je préfère préciser la chose suivante : même si je suis convaincue que tout démarre dans nos pensées, je ne minimise pas l’importance d’un suivi médical, surtout pour les radios qui permettent de suivre l’évolution de la guérison…. L’idéal, c’est un médecin suffisamment à l’écoute pour comprendre le travail que vous faites en parallèle sur votre psychisme, et l’accompagner avec ses connaissances en anatomie et physiologie. 

 

Peut-être que vous n’avez pas encore cet « oiseau rare » dans votre entourage… Mais vous connaissez le contrepoison devant les prédictions apocalyptiques du genre « vous aurez toujours des séquelles, et ça va s’aggraver avec l’âge ! ». Non ? …

Mais si, bien sûr : « Même si mon médecin a momentanément imprégné mon cerveau émotionnel de prédictions catastrophiques, ma Sagesse Intérieure sait très bien d’une part, effacer ces croyances, et d’autre part … me guérir ! ». 

 

Bonne guérison !

 

Important : Même si de très nombreux témoignages montrent des résultats spectaculaires suite à l’utilisation de l’EFT, il n’y a aucune garantie que chaque personne obtiendra le même type de résultats.

D’autre part, l’EFT ne prétend en rien remplacer un traitement médical, mais elle peut en être un complément appréciable.



Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l'EFT au quotidien
recevez "10 astuces pour faire de l'EFT n'importe où et n'importe quand", 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.




7 reflexions sur “Mal au dos ? Mal aux jambes ? (protocole EFT +audio )

  1. ansel michele

    Merci claude pour ton travail partagé , qu’elle belle évolution

    ça me réjouit toujours autant de te voir t épanouir sur ton chemin

    de lumière.

    bisous Michèle

  2. Claude Auteur de l'article

    Je viens de penser à une autre histoire de mal au dos, impressionnante. Je la remets en commentaire plutôt que de refaire mon article

    J’avais fait un soin énergétique que à une personne : en le faisant, j’avais « vu » qu’elle portait sur son dos des dizaines de sacs de blé, j’avais dû imaginer un énorme camion pour les enlever, avant de les transformer en Lumière Blanche.

    Le mal au dos est parti aussitôt.

    Pourquoi les sacs de blé ? Parce qu’elle prenait en charge toute sa famille, elle les « nourrissait » d’une façon qui pesait très lourd sur elle.

    Elle était alors séparée de son conjoint, depuis peu. Puis elle est retournée avec, sans doute sans avoir changé sa façon de le prendre en charge : le mal de dos est revenu aussitôt.

    Dire qu’il y a encore des gens qui croient que les problèmes de santé arrivent par hasard !

  3. Claude Auteur de l'article

    Bonsoir Karim.

    L’efficacité de l’EFT (et aussi de la technique que j’avais utilisée ci-dessus) est vraiment extraordinaire.

    En même temps, c’est normal : on reprogramme le niveau émotionnel, et le niveau physique s’harmonise en conséquence.

    Merci pour tes commentaires 🙂

    1. Claude Auteur de l'article

      Karim, tu dis souvent que tu as mal au dos. Refais peut-être plusieurs fois les passages qui te parlent plus : les causes émotionnelles ? Ne pas « contrarier » les préjugés des proches en guérissant « trop facilement » ?

      Quand j’ai fait de l’EFT les premières fois sur le mal aux jambes dont je parle dans cet article, je ne savais pas vraiment d’où il venait. C’est en le faisant que la prise de conscience s’est renforcée, et que j’ai pu me dire : « ah oui, je m’en doutais un peu, finalement » (on sait toujours le pourquoi de nos difficultés, mais on a peur de l’entendre).

      Une approche complémentaire, c’est de regarder les expressions qui contiennent le mot « dos », et de les appliquer à soi : par exemple, de quoi en as-tu « plein le dos » dans ta vie ? J’ai tapé « expressions avec le mot DOS » sur Google, j’ai trouvé entre autres https://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/expression/dos/2/, très intéressant. Et toi qui parles plusieurs langues, tu peux faire le même travail pour toutes (sur Google et / ou dans ta tête). En réfléchissant à tout ça, vois ce qui te parle émotionnellement et aussi physiquement : quelles expressions modifient ta respiration, tes sensations ?

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez25
Tweetez
Partagez
+1
25 Partages