J'aime l'EFT

Responsable, mais non coupable

Il est important de préciser la différence fondamentale entre ces deux mots.

 

112

1. Responsable

« Responsable » d’une situation signifie qu’on est capable de la changer, ou au moins de changer notre façon de la percevoir, de la vivre.

 

 

 

 

Le contraire de « responsable », c’est « victime impuissante ». Or, la Loi d’Attraction indique qu’on crée notre vie : chacune des parties de nous, conscientes et inconscientes, agit comme un aimant qui crée un champ magnétique, qui entre en résonnance avec les champs magnétiques des autres.

Donc, il n’existe pas de « victime impuissante », il existe seulement des gens qui croient être des victimes impuissantes.

 

Un exemple : Deux entrepreneurs font faillite, dans des conditions très proches. Pour tous les deux, c’est un coup très dur.

L’un d’eux analyse sa situation, il la vit comme une expérience. Il tire la leçon de ses erreurs, sans se les reprocher, et recrée une entreprise florissante, qui elle, subsiste.

L’autre se sent coupable, se reproche sans cesse ce qu’il appelle son « échec », et plonge progressivement dans l’alcoolisme.

 

Le premier s’est senti responsable, capable de changer sa situation ; le second s’est senti coupable.

 

 

despair-513529_12802. Coupable

La culpabilité est un sentiment terrible. Elle consiste à croire que « parce que » on a fait ceci ou cela, on n’a plus le droit d’être heureux. Suite à cela, on n’a plus envie de vivre, et on n’est plus en état de rebondir, d’améliorer la situation, de corriger ses erreurs s’il y a réellement eu des erreurs (elles sont souvent imaginaire).

 

Pire on donne inconsciemment aux autres le droit de vous « punir », en d’autres termes de vous faire souffrir.

 

Dans quel but ? ça sert à qui, à quoi ? à ce que des gens se défoulent sur le « coupable », qui tend le fouet pour se faire battre.  Est-ce que ceux qui se défoulent ainsi s’imaginent vraiment qu’ils  « l’aident » à ne plus recommencer son erreur, si tant est qu’il y est une erreur réelle ? Est-ce qu’ils ne se posent pas de questions sur ce qui les pousse à faire cela ?

 

A propos, si il ne s’agit pas d’erreur, mais d’avoir « fait souffrir » quelqu’un : je traite largement ce sujet dans les articles de « Pardonner, se pardonner ».

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

 

6 reflexions sur “Responsable, mais non coupable

    1. Claude Auteur de l'article

      Je n’ai pas parlé dans cet article de la « bonne culpabilité », qui est beaucoup moins fréquente que l’autre : c’est quand on a le sentiment qu’on a blessé quelqu’un récemment, et qu’on y peut encore quelque chose; donc, il est logique de tenter de réparer, bien sûr.

      Par contre, quand on ne peut plus rien faire, il n’y a plus, comme tu dis, qu’à se pardonner notre inconscience, et passer à autre chose, en essayant seulement d’éprouver de plus en plus d’Amour pour tous les êtres.

      ça me rappelle la phrase stoïcienne : « Change ce que tu peux changer, accepte ce que tu ne peux pas changer, et essaie de savoir distinguer l’un de l’autre. »

  1. karim

    bonsoir Claude c’est difficile d’être responsable et de changer

    par contre coupable c’est de pardonner et de ne jamais retourner a la faute c’est comme repentir

    1. Claude Auteur de l'article

      Se sentir responsable devant un événement, c’est seulement se rappeler que c’est nous qui créons notre vie, et d’en tirer les conséquences : on peut y changer quelque chose, ou au moins changer notre façon de percevoir l’événement.

      Après, comme pour la culpabilité, il y a beaucoup de « ménage à faire » dans le cerveau émotionnel, pour qu’il ne nous ramène pas une fois de plus dans les comportements qui ont créé le problème.

      Je viens d’apprendre que l’étymologie du mot « repentir » signifiait tout simplement « faire demi-tour »… ce qui n’est pas toujours une manoeuvre facile; mais au moins ce mot n’implique pas une idée de punition.

      1. karim

        bonjour Claude et merci pour la réponse pour cet article pour responsable il faut changer la vision de percevoir l’événement

        pour la culpabilité c’est difficile de changer le comportement et comment faire de ménages pour ne plus avoir de culpabilité ?

        pour repentir c’est avoir des regrets et ne plus refaire ces comportements oui c’est vrais il n’implique d’idées pas de punitions

        merci Claude et prenez soins de vous

        bonne soirée

        karim

        1. Claude Auteur de l'article

          Oui, dans les idées de responsabilité et de repentir (au sens étymologique de « faire demi-tour »), il n’y a pas de notion de punition, seulement de prendre la décision de changer quelque chose dans sa vie.

          Pour « faire le ménage » afin d’avoir de moins en moins de sentiments de culpabilité, j’ai retrouvé cet article : https://www.jaime-left.com/2014/10/06/protocole-eft-les-galeres-une-punition-divine-ou-une-opportunite-guerir-de-la-culpabilite/. Je viens de faire un audio à partir de ce texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez14
Tweetez
Partagez
+1
14 Partages