La petite Âme et le Soleil, d’après Conversations avec Dieu

 

Une histoire que j’adore, parce qu’elle nous aide vraiment à voir nos « ennemis » avec Amour. Elle est résumée à partir de « Conversation avec Dieu » (je crois que c’est le tome 3), de Neale Donald Walsch.

 

Je la cite tellement souvent dans mon blog, que j’en ai fait ce petit article. Et je n’ai pas sûrement pas fini d’y faire référence !

Voilà l’histoire :

« Une Petite Âme dit à Dieu :  » Je sais qui je suis ! Je suis la Lumière ! Maintenant, je veux sentir  ce que ça fait d’être la Lumière !

Oui, dit Dieu. Mais il n’existe rien d’autre que la Lumière.

Puisque tu ne peux pas te reconnaître en tant que Lumière quand tu es dans la Lumière, nous allons t’entourer d’obscurité; et je te propose de t’incarner sur Terre. Quelle expérience voudras-tu y vivre ?  »

 

 » Je sais ! annonça la Petite Âme toute excitée. Je veux être celui qui pardonne. Je veux faire cette expérience. »

 

L’expérience du Pardon… sacré défi ! (et défi sacré)

A ce moment-là, une Âme Amicale s’avança.

–  » Ne t’inquiète pas, Petite Âme,  » dit l’Âme Amicale,  » je vais t’aider.  »  » Je peux te donner quelqu’un à qui pardonner. Je peux venir dans ta prochaine vie et faire quelque chose d’absolument horrible, pour que tu puisses  me pardonner.  »

–  » Pourquoi ferais-tu cela ?  » demanda la Petite Âme.

–  » C’est simple,  » dit l’Âme Amicale,  » je le ferais parce que je t’aime ». 

« Mais j’ai une faveur à te demander. Au moment où je ferai la pire chose que tu puisses imaginer – à ce moment précis … Souviens-toi de Qui Nous Sommes Réellement. « . 

 

 

Souviens-toi de Qui Nous Sommes Réellement

 » Parce que,  » dit l’Âme Amicale,  » je risque de faire semblant tellement fort, que j’aurai  oublié Qui Nous Sommes. Et peut-être que toi aussi.  Alors, nous aurons besoin qu’une autre âme s’en vienne et nous le rappelle à tous les deux.

Alors, la Petite Âme attendit de pouvoir faire l’expérience d’être Celui Qui Pardonne, et de remercier l’Âme qui le lui permettrait.

Et Elle pensait toujours à ce que Dieu avait dit :  » Souviens-toi toujours, je ne t’ai jamais envoyé que des anges. « 

 

– Ooooh… donc chaque fois qu’on a à faire avec des « affreux », en réalité, il s’agit d' »Âmes amicales », sans blague !?

– Je relis le récit ci-dessus : « J’ai une faveur à te demander, implora l’Âme amicale. Au moment où je ferai la pire chose que tu puisses imaginer – à ce moment précis … Souviens-toi de Qui Nous Sommes Réellement.   » Parce que, «  reprit l’Âme Amicale, « je risque de faire semblant tellement fort, que j’aurai  oublié Qui Nous Sommes. Et peut-être que toi aussi.  

Alors, nous aurons besoin qu’une autre âme s’en vienne et nous le rappelle à tous les deux ». »

 

Une approche complémentaire, c’est, plus prosaïquement, l’idée que l’Ame joue à une sorte de  jeu vidéo : il ne peut pas lui faire de mal, à elle, puisqu’elle est é-ternelle (= au-delà du temps), invulnérable. Par contre, ce qui nous fait souffrir, pauvres Terriens amnésiques que nous sommes souvent, c’est de nous identifier à notre personnage. En d’autres termes, comme le dit l’Âme Amicale,  d’avoir encore oublié Qui Nous Sommes.

 


Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez