Une absurdité « olympique » pour semer la zizanie ?

Une absurdité olympique ? Laquelle ? On n’en est plus à une près. 

***

JAPONAISE ? BD D’ABIDJAN ? OU OCCASION DE SE DISPUTER ?

Vous voyez peut-être à qui je fais allusion…

Je suis tellement convaincue que les folies actuelles sont les derniers soubresauts de l’Ancien Monde qu’elles ne m’inquiètent plus, et me font plutôt rire.

En particulier les « exploits olympiens » de Na-kamou-ra et de ceux qui font sa promotion.

 

Une japonaise qui chante aux J.O. ? Non

La première fois que j’ai (vaguement) entendu son nom, j’ai cru qu’elle était japonaise (un peu comme Yamamoto Kadératé, garagiste spécialisé dans les 2 roues 😉 )

Une Japonaise qui chante aux Jeux Olympiques de France ? J’ai cru ne pas avoir tout compris, et je suis passée à autre chose.

 

Une bande dessinée ivoirienne ? Non

Plus tard, quelqu’un a dit « Y a pas moyen Djadja ». Je n’ai pas compris non plus, mais ça m’a rappelé une BD sympa de Côte d’Ivoire, « les aventures d’Adou » (pas sûre du titre exact : quelqu’un le connaît, SVP ?). Cette bande dessinée raconte avec humour la vie d’un gamin d’Abidjan,  qui parlait un peu comme ça.

La personne a continué : ah non, c’est beaucoup moins rigolo. Regarde les paroles.
Ce que j’ai fait.

Ah oui… comme on dit, « y a du texte ! ». La nouvelle idole reproche à un certain Djadja d’avoir raconté partout qu’elle était sa cat… (« péripatéticienne », on va dire… pas au sens de « disciple d’Aristote »). Et elle le fait en termes extrêmement « fleuris ».

Cette « brave dame » va chanter du Piaf, paraît-il.

 

Une occasion de se disputer ? OUI

Il me semble que, comme toujours, ce genre d’absurdité va susciter des discussions enflammées (« Tu l’aimes pas, DONC tu es raciste » ; ou « Mac-rond est fou, il faut le virer »).

Et que c’est bien le but de la manœuvre : diviser pour régner, occuper le « bas peuple » avec des sujets absurdes ; pendant ce temps-là, il ne réfléchit à rien d’important, et il se laisse toujours aussi bien manœuvrer.
Autre but : renforcer l’égrégore de colère qui nous pollue déjà tant.

Bon, je viens déjà de tomber dans le piège : j’ai perdu une heure au moins à parler de ces bêtises.

Garder une vision spirituelle quoi qu’il arrive

Ce que j’ai écrit était « un peu » jugeant : je rappelle qu’on ne peut juger que des actes, pas des personnes. Juger des actes en fonction des conséquences que l’on en prévoit : c’est ce que j’ai rapidement analysé au paragraphe ci-dessus.  Les conséquences peuvent être graves … ou provoquer des prises de conscience des dysfonctionnements de la société et de nos conditionnements. 

Beaucoup de « célébrités » ont avant tout tenté de sortir de la misère où leurs congénères sont restés enlisés. Ils ont fait preuve de courage et de tenacité, mais pas toujours pour le bien : c’est le cas des mafiosos et autres gangsters, des traffiquants d’armes comme dans le film Lord of War, et de tant d’autres.

Je tente de voir en eux tous des gens qui ont fait preuve de beaucoup de compétences (un cambrioleur a à peu près les mêmes compétences qu’un pompier ; mais pas le même but !). Tout cela n’excuse rien, évidemment ! J’essaie seulement, toujours, de voir l’humain derrière ses actes. 

A prendre en compte, aussi, dans toutes les folies de notre société : les programmations Monarch et MK-ultra. Après avoir lu cet article, vous n’aurez plus envie de dire « heureux comme un roi » ! 

Rire quand même

Ce qui m’a surtout fait rire, c’est le décalage entre ce qui m’intéresse et ce dont  nous abreuvent les médias de grand chemin.
J’en suis à « C’est qui, déjà,  N’a qu’à mou-ra ? » alors que la télé ne parle que d’elle, comme s’il n’y avait rien de plus intéressant sur Terre.

 

A part ça, au niveau du texte : Piaf, Brassens, Brel, revenez ! Ils sont devenus fous. 🙃🙃🙃

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez