D’INCROYABLES OUTILS pour apaiser des douleurs physiques

apaiser des douleurs physiques : ça marche !

Je n’écris pas cet article à partir de simples lectures, mais d’une expérience vécue (fortes douleurs dentaires / névralgie faciale ;  je parle dans cet article de ce que j’ai appris à travers cela).
Deux jours et 100% de la nuit entre les deux à avoir très très mal, entre 8 et 10 sur 10 presque tout le temps.

Il y avait donc urgence à trouver des solutions efficaces.

 

– Je parie que tu as fait de l’EFT… 😅😉

– Eh bien, pour une fois, non. Parce que le fait même d’y penser faisait remonter la douleur. (ce qui prouve une fois de plus la relation entre le physique et le psychique).  Mon inconscient disait sans doute “Non, pitié, ne touche pas là, “ça” me ferait encore plus mal que la douleur physique”.

Puis ma situation s’est améliorée dans la semaine qui a suivi, avec encore pas mal de moments pas drôles : entre 8 et 5, mais qui baissaient assez  vite, grâce aux moyens dont je vous parle ci-dessous. (et aussi à l’EFT, dès que j’ai pu en faire : voir plus bas quelques tappings).

 

Quand le cerveau émotionnel est en grève…

Le corps est le tableau de bord de l’organisme.
La solution idéale est donc de comprendre / intégrer le message que les symptômes expriment, que “le mal a dit” ; et de faire dans notre vie les changements nécessaires.

Dans les moments où mon inconscient ne criait pas trop fort, je pouvais : écrire cet article, et faire des recherches sur internet. En résumé, je pouvais utiliser mon cerveau rationnel.
Le cerveau émotionnel, lui, était en grève : “Me touche pas, j’ai mal !”.

 

Il fallait donc le contourner, en utilisant des “béquilles”. Comme quand on a trop mal aux jambes pour avancer, mais qu’il est nécessaire d’avancer quand même.

 

Les “béquilles émotionnelles”sont souvent indispensables

Elles ne résolvent peut-être pas le problème aussi profondément que le décodage biologique accompagné d’EFT ou d’autres outils de déprogrammation / reprogrammation.
Mais elles ont l’énorme avantage d’apaiser des douleurs physiques, suffisamment pour être en état de réfléchir à leur signification. Et aussi, dans une certaine mesure, d‘effectuer des actions réellement nécessaires.

Je dis bien : les actions réellement nécessaires. Si une mal-a-dit vous envoie au lit, ce n’est pas pour que vous retourniez dès que possible faire les mêmes bêtises que d’habitude 😉.  La mal-a-dit exige qu’on l’écoute, et qu’on se remette en question.

Voici les deux sortes de “béquilles” que j’ai découvertes “grâce à” ce mal de dents : l’argile, les sons binauraux +musique subliminale.

 

L’argile verte

L’argile verte, ça sert à tout, ça guérit tout ou presque. En boisson (boire tout, argile compris), ou en cataplasme.  Voir les travaux de Jade Allègre : elle a voyagé dans les pays les plus pauvres du monde, et a soigné les gens en grande partie avec de l’argile. Parce que cet incroyable minéral est accessible à tous, même dans les pires conditions.

 

argile verte, pour apaiser des douleurs physiques

Encore un des miracles de l’argile : la névralgie faciale provoque des douleurs qui changent de place ; une heure sur une dent, une autre heure sur une autre dent, une heure sur tout le côté de la bouche …  Eh bien, quand je tartine la zone douloureuse  avec une pâte d’argile, ça va mieux aussitôt ! ça ne donne pas le plus beau sourire du monde, mais ça fait du bien. 😉
La pâte d’argile : c’est de l’argile verte additionnée de quelques gouttes d’eau. Elle peut aussi être utilisée comme un excellent dentifrice.

 

Je précise que je ne suis pas du tout une experte de l’argile,  je ne l’expérimente que depuis environ 3 mois (beaucoup, quand même).  Je vous partage simplement mes découvertes et auto-expérimentations récentes, en souhaitant qu’elles soient utiles à vous ou votre entourage. Au moindre doute, consultez le site de Jade Allègre ou d’autres spécialistes de l’argile.

 

Les musiques qui guérissent (sons binauraux, musiques subliminales)

En relisant mon article, je m’aperçois je que n’avais pas commencé par l’essentiel : je n’avais même pas dit à quel point cette “Musique 258 Hz contre la douleur – fréquences de guérison (solfeggio) – binaural music”  avait été efficace ! Je suis passée d’une douleur de 8 à une douleur de 1 sur 10 en moins d’une heure d’écoute.

Donc, avant d’en dire plus sur ces musiques “magiques”, je vous raconte rapidement comment j’y suis arrivée.

 

Mon expérience personnelle

J’avais un peu essayé des sons binauraux sur des sujets divers (abondance, entre autres). Comme il ne s’est pas produit de miracle dans les 10 minutes qui suivaient 😅🙃 , j’ai vite laissé tomber. Sûrement, des parties de moi s’attendaient à ce que des billets pleuvent à partir du plafond !
En plus, je n’aime pas porter un casque.

Mais là, l’Univers a dit : “Si si, tu vas écouter ça, pas le choix !”.
Le mal aux dents est une motivation très puissante. J’ai donc écouté cette musique : comme je vous l’ai dit plus haut, la douleur est passée de 8 à 1 sur 10. Gratitude !
🙏🙏🙏

 

Si on y réfléchit, quelles circonstances auraient pu m’amener vers ces musiques, qui ne m’attiraient pas à priori ? A part une très forte douleur, je ne vois pas.
Les insomnies, peut-être ? Ce n’est pas mon problème n°1. Un insomniaque chronique peut voir la différence : plusieurs nuits paisibles de suite quand c’est inhabituel pour lui, OK.
Mais tout le reste ? pour l’Abondance, pour la confiance en soi, ils conseillent de répéter l’écoute pendant 50 jours !

La douleur (que je préfère appeler “l’indicateur”) est revenue de temps en temps, moins fort. Selon les circonstances, c’est “argile”, ou “sons binauraux”, ou les deux.
Elle a laissé place à beaucoup de fatigue : ce qui me permet d’expérimenter les sons binauraux sur d’autres sujets. Et maintenant, j’ai bien l’intention de continuer ! 

J’avoue : lors de mes premières écoutes, j’avais pris les sons binauraux pour une simple “béquille” antidouleur. Maintenant que j’ai écouté de nombreuses musiques portant sur des sujets différents (abondance, confiance en soi, énergie, …),  je suis de plus en plus convaincue que ça va bien plus loin.

 

Mais d’abord, les sons binauraux et les musiques subliminales, qu’est-ce que c’est ?

 

Les sons binauraux

Extrait de l‘article de Wikipédia : Le battement binaural ou son binaural est un son apparent dont la perception apparaît dans le cerveau en raison d’un stimulus physique spécifique.

Deux sons de fréquences légèrement différentes sont présentés indépendamment à chaque oreille du sujet (par exemple à l’aide d’un casque stéréo). Si la différence entre les deux fréquences est de 4 hertz, le sujet entendra 4 battements par seconde.

casque audio. Sons binauraux pour apaiser des douleurs physiques

Le battement est le même que celui qui serait perçu si les deux sons se mélangeaient naturellement dans l’air avant de parvenir aux oreilles.

Pour expérimenter l’illusion des battements binauraux, il est préférable d’utiliser des écouteurs (volume modéré à bas, aisément audible, pas fort). Notez que le son semble pulser. Ôtez un écouteur : la pulsation disparaît totalement. Répétez avec l’autre écouteur. L’effet peut être obtenu avec un ordinateur de bureau ou portable en faisant varier le volume de chaque haut-parleur.

 

La musique subliminale

La musique subliminale contient des messages qui s’adressent directement au subconscient. Vos oreilles ne peuvent pas entendre le message formulé de façon consciente.
Ces messages contournent ainsi les barrières du mental, pour le meilleur et pour le pire.

  • Pour le meilleur : Si vous répétez “Je suis heureuse”, des parts de vous risquent de se manifester pour vous dire à quel point vous ne l’êtes pas. Avec le subliminal, super : elles n’entendent pas le message, donc ne s’y opposent pas, ouf ! ☺😅
  • Pour le pire : Pas besoin de vous expliquer. Vous connaissez sûrement les images subliminales “totalement inappropriées” qui parsèment les films de Disney. Et sans doute l’expérience d’images subliminales faites pour donner soif, pendant un film : les ventes de boissons ont été beaucoup plus élevées que d’habitude. 

Il est évident qu’il faut se méfier : qui écoute-t-on, et que sait-on de lui. Je préfère les messages subliminaux venant de thérapeutes que ceux qui doivent fleurir dans certains concerts, de plus en plus violents et déjantés.

En même temps, on ressent l’effet : apaisement et optimisme après les super musiques que j’ai écoutées cette semaine, et nervosité / agressivité pendant et après la prestation de certains “artistes“.

 

 

Quand ça va (un peu) mieux

J’ai dit plus haut qu’au début, penser seulement à faire de l’EFT faisait remonter la douleur : c’était la première fois que ça m’arrivait. Les outils ci-dessus m’ont aidée, et maintenant, je peux enfin les combiner à ma chère EFT !
J’ai refait les tappings ci-dessous ; maintenant ils me sont très utiles (et à vous aussi j’espère, si votre corps physique s’exprime trop fort à votre goût 😉  ).

 

 

 

Important : Même si de très nombreux témoignages montrent des résultats spectaculaires suite à l’utilisation de l’EFT, de l’argile verte, et des sons binauraux, il n’y a aucune garantie que chaque personne obtiendra le même type de résultats.

D’autre part, ces techniques ne prétendent en rien remplacer un traitement médical, mais elles peuvent en être un complément appréciable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez