Croyances, émotions, rationalisations

croyances, émotions, rationalisationsNos croyances sont des idées toutes faites, conscientes ou inconscientes, que nous n’avons jamais remises en question.

Elles peuvent être en contradiction les unes avec les autres, ce qui crée un tiraillement, un blocage émotionnel. Elles peuvent aussi être en contradiction avec nos Désirs profonds.

Exemple : Quelqu’un souhaite profondément voyager. Mais d’autres parties de lui-même ont des croyances qui s’y opposent :

Croyances

Croyance 1 : l’état « normal », c’est de fonder une famille.

Croyance 2 : pour fonder une famille, il faut un métier bien payé, et sédentaire ; peu importe que le métier nous plaise vraiment ou non.

Croyance 3 : les gens « bien », « sérieux », s’investissent complètement dans leur travail, contents ou pas.

Ce mélange de croyances engendre des émotions contradictoires :

Emotions

– amour pour son conjoint et de ses enfants, mais en même temps colère refoulée vis-à-vis d’eux, puisque leur présence l’empêche de réaliser son Rêve de voyage ; en plus, cette colère est aggravée par la culpabilité. La personne va alors justifier, rationaliser sa colère par des jugements de valeur contre eux, elle va leur inventer des défauts, interpréter négativement leurs attitudes.

– surinvestissement de son travail, ce surinvestissement va être rationalisé («Je fais tout ça pour vous»), ce qui aggravera encore la colère refoulée.

– un mépris déclaré des gens qui vivent plus librement, en particulier de ceux qui voyagent beaucoup : normal, leur simple existence « retourne le fer dans la plaie ». Les traiter de marginaux, d’égoïstes et autres « noms d’oiseaux » est encore une rationalisation.

Cette liste est loin d’être exhaustive, bien sûr…

En résumé : croyances => émotions => rationalisations (qui peuvent être vues comme d’autres croyances).

Rationalisations

Les rationalisations sont des façons de se cacher ce qui se passe vraiment en nous. Elles donnent l’impression d’expliquer ce qui nous arrive, et de justifier le fait qu’on ne peut rien y changer :

  • Je suis comme ça, je n’y peux rien.
  • C’est à cause de mon enfance malheureuse
  • C’est la crise
  • C’est de la faute à la société
  • Les gens sont méchants.
  • Si mon conjoint, mes enfants, mes voisins, etc. étaient différents, tout serait plus simple pour moi.
  • La vie est dure, c’est comme ça.

En effet, comme peu de gens connaissent encore la Loi d’Attraction, ils cherchent la plupart du temps des causes extérieures à ce qui leur pose problème. Les accusés sont :

  • les autres :  des proches ou la société.
  • la vie
  • ou eux-mêmes, mais sur le mode « Je n’y peux rien. »

Les rationalisations sont surtout une façon d’éviter les « questions qui fâchent », avec des arguments tellement douteux qu’ils ne trompent que nous.

Pourtant, on peut quand même les faire accepter par les autres : en recourant à des jeux de pouvoir (généralement inconscients des deux côtés). L’autre sent alors qu’il ne faut pas s’aventurer sur ce terrain miné; et finit par avaler les couleuvres que nous lui servons … parce que ces jeux de pouvoir touchent en lui des peurs inconscientes. (Voir : Peur de dire non, et peurs archaïques).

Cet article vous a plu ?

Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien

recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 

et un schéma des points EFT imprimable.

Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez