J'aime l'EFT

Mes points d’appui : une base de discussion (bilan 2018)

Il y a quelques années (2013, 2014), je faisais sur ce blog un bilan de ce qui me semblait fondamental :

  • de mes axiomes (ou postulats, ou points d’appui, ou : affirmations qui sous-tendent l’ensemble de mon raisonnement),
  • et ce que j’en faisais ou souhaitais en faire (mes stratégies).

 

Suite à une discussion sur Facebook à propos des manifestations de fin 2018, je me suis aperçue que je venais de faire à peu près la même chose : d’où cet article. Mais tout d’abord : à quoi sert cette réflexion sur mes postulats ?

 

 

Pourquoi cette réflexion sur « mes postulats » ?

Elle me sert à moi, pour faire le point sur ce qui me semble essentiel. J’enrichirai cet article chaque fois que j’aurai de nouvelles idées.

 

Mais elle a surtout pour but de faciliter la communication, en ayant une base de discussion claire : souvent, les gens se disputent :

  • parce qu’ils ne donnent pas le même sens aux mots
  • et parce qu’ils n’ont pas les mêmes points de vue,
  • ce qui les amène à avoir des postulats différents

 

Pourtant, rien dans cela n’est un problème en lui-même. Le noeud du problème, c’est que chacun croit que l’autre donne le même sens que lui aux mots, et a les mêmes postulats. C’est comme si l’un jouait au bridge, et l’autre à la canasta, et que personne ne s’aperçoit qu’ils ne jouent pas au même jeu.

Dans ces conditions, on finit vite par jouer tous les deux « à la bataille », mais plus avec des cartes… 😉

 

Quatre aveugles et un éléphant : des perceptions différentes

Cela rappelle aussi l’histoire des aveugles et de l’éléphant :

Quatre aveugles discutent sur la place d’un village en Inde; soudain, ils perçoivent une présence mystérieuse, qu’ils tentent d’identifier.
L’un des aveugles dit « c’est un plumeau », l’autre « non : un tuyau d’arrosage », le troisième « non : une colonne. Le dernier ajoute : « bien sûr que non, puisque j’ai un plafond au dessus de ma tête. »

Et… c’est la bagarre. Jusqu’au moment où une autre personne leur fait remarquer que chacun touchait une partie différente d’un éléphant.

Encore un problème de points de vue non clarifiés. (points de vue ?! … Oups, on parle d’aveugles !  Perceptions différentes, alors).

 

Donc, je résous ici une moitié du problème : en énonçant le plus clairement possible mes postulats du moment, et en quoi ils se basent sur mon expérience (mon point de vue, peut-être aussi réduit que celui de ces quatre aveugles).

 

En cas de désaccord dans une discussion, il sera plus facile à mon interlocuteur de préciser : « je suis d’accord avec ceci, mais pas avec cela ».

 

Le problème se résumera alors à quelques points bien précis, qu’on pourra traiter à raison d’un à la fois. Et là, ce sera constructif pour les deux.

 

J’en reviens à mon dialogue sur Facebook. Le début est réel, il y a réellement eu un débat assez long, mais ma dernière (tentative de) réponse s’est tellement étoffée que je ne l’ai pas publiée sur Facebook, j’ai continué à y réfléchir pendant plusieurs jours. Là voici maintenant.

 

 

Ma publication initiale : « Qui méprise qui ? »

« Depuis le début des « Gilets Jaunes », j’ai vu sur Facebook, et surtout reçu en message privé pas mal de chansons, poèmes, sketchs se moquant de Macron et de sa femme.

 

Ça semble quelquefois assez créatif (je ne les écoute jamais jusqu’au bout), mais je n’apprécie plus du tout qu’on se moque de quelqu’un, même de Macron, des ministres, et de quelque personnalité politique que ce soit. En tout cas, pas pour leur physique, leur âge, leur nom (avec des rimes peu sympathiques), rien de tout cela.

 

Si on leur reproche de nous mépriser, on ne peut pas les mépriser en retour, sinon c’est contradictoire. (voir l’article « Sentiment d’être méprisé; effet miroir« .)

 

On peut désapprouver beaucoup de leurs actes, c’est évident que je les désapprouve, mais il est essentiel de se rappeler qu’ils sont des êtres humains avant tout. Si on l’oublie, on se comporte exactement comme eux vis-à-vis de nous. En disant cela, j’essaie juste d’être cohérente avec moi-même : n’avoir de haine ni de mépris pour PERSONNE, quels que soient ses actes. Tout est UN.

 

Par contre, il ne s’agit pas de refouler sa colère non plus : l’EFT est un moyen génial de l’exprimer un maximum… sans faire de mal à personne. »

 

 

Ce que j’ai compris de certaines réponses

Suite à vos réponses, j’essaie de nouveau d’exprimer mon point de vue de façon plus claire, en distinguant bien :

  • Les actes que je désapprouve autant que vous. Nous sommes d’accord là-dessus.
  • Et la partie divine qui imprègne TOUT ce qui existe : donc entre autres, des gens pas angéliques du tout dans leur comportement.
    Reconnaître cette divinité dans TOUT, DONC AUSSI dans ces personnes, ne veut pas dire : considérer qu’il n’est pas grave qu’ils continuent à écraser les autres.

 

Votre point de vue, vos postulats, vos stratégies

Maintenant, je m’efforce de mieux comprendre votre point de vue, d’autant plus qu’il me semble partagé par énormément de gens :

Je vais essayer de redire ce que vous exprimez dans mes propres mots, en espérant que je ne déforme pas vos propos.

  • Vous êtes indignés devant les injustices dans notre société, et devant le mépris que les dirigeants ont pour nous tous, tous ceux qui ne font pas partie de leur « caste ». Cette injustice et ce mépris sont vraiment très douloureux pour vous (pour moi aussi).
  • Vous souhaitez davantage de justice et de bienveillance dans la société, et vous cherchez des moyens pour obtenir ces résultats.

J’espère que jusque là, ce que je dis reflète bien votre ressenti et vos souhaits. En ce qui me concerne, bien sûr que je souhaite aussi plus de justice et plus de bienveillance dans la société.

 

Nous divergeons probablement sur nos POSTULATS, et sur les STRATEGIES pour que l’humanité réalise un jour cette société plus juste et plus bienveillante.

 

J’espère aussi que j’ai bien compris vos postulats et les stratégies que vous envisagez; je tenterai d’exprimer clairement les miens plus bas.

Mais pendant tout dialogue de cet ordre, il est utile d’avoir en tête la citation de Bernard Werber :

« Entre : 

  • ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis,
  • ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez,
  • ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez,

il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. Mais essayons tout de même »

 

Vos postulats  :

  • Il y a un Bien et un Mal absolu ; tout le monde devrait se conformer au Bien.
  • Ceux qui ne le font pas sont des criminels, ils vendent leur âme pour de l’argent (entre autres).
  • Les honnêtes gens ont le droit de se moquer d’eux, de les mépriser, peut-être bien pire, en d’autres termes de les faire souffrir.

 

Les stratégies que vous proposez : Punir les criminels, je ne sais pas de quelle manière.

 

 

Mes postulats

  • Tous les êtres sont des fractales de l’Univers, donc faits de tout ce qui existe dans l’Univers, simplement dans des proportions différentes. Des parties de nous sont Zen, d’autres en colère, d’autres tristes, etc.
    Et nous sommes TOUS Connectés à l’Univers ; c’est cette Connexion que j’appelle « divinité en nous », comme une connexion à un Internet géant, mais une connexion qui bugge très souvent : dans certains domaines pour des personnes, dans d’autres domaines pour d’autres.

 

 

  • Si les punitions, les prisons et les guerres civiles fonctionnaient bien pour établir la paix dans le monde, depuis des millénaires qu’on les pratique, la terre serait un endroit merveilleux à vivre. Visiblement, ça ne marche pas. Donc, il est vital de chercher d’autres solutions. J’en parle de quelques-unes, vraiment puissantes, dans cet article.
    D’autre part, Marshall Rosenberg, le créateur de la CNV (Communication Non Violente) a aussi réussi des négociations incroyables entre des Hutus et des Tutsi, des Israéliens et des Palestiniens, et dans bien d’autres situations très complexes. Isabelle Padovani en raconte une dans la vidéo « Vengeance et pardon ».

 

    • On peut se représenter tous les êtres comme des champs magnétiques (c’est une autre formulation de la Loi d’Attraction), donc il est important de faire évoluer le champ magnétique global de l’humanité : d’où l’utilité des méditations pour la paix et du travail sur soi (pour assainir son propre champ magnétique, donc, un peu, celui de l’humanité). Démonstration scientifique de l’efficacité des méditations ici .
      De même : chaque fois que quelqu’un efface en lui des réflexes de haine, et / ou de peur, il contribue à la paix du monde.
      De mon expérience, l’EFT et la CNV aident beaucoup à cela.

 

    • Nous sommes « programmés à l’envers », d’une façon extrêmement toxique : pour nous-même et pour le monde. Réflexes de peur, de haine, de jugements de nous-même et des autres, tout cela provenant des bugs de notre Connexion à l’Univers, de l’oubli même de son existence.

 

    • La Loi d’Attraction implique de : mettre nos pensées et notre énergie en direction de ce qu’on souhaite pour le monde, plutôt que de critiquer ce qui ne va pas ; ce qui rajoute de la haine à la haine.
      D’où l’importance du développement personnel, à la fois pour soi et pour le monde : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde » (Gandhi) ; « Tout être qui se libère contribue à libérer les autres » (inspiré de « Notre peur la plus profonde », de Marianne Williamson).

 

Je récapitule quelques formes que prend la Loi d’Attraction :

  • effet miroir => la haine n’a pas de sens; l’autre et les événements extérieurs reflète des parties de nous. Donc, c’est bien plus efficace (pour nous !) d’utiliser les informations qu’ils nous renvoient, dans le but de guérir nos blessures.
  • champ magnétiqueTout ce qui modifie notre champ magnétique modifie dans une certaine mesure celui de l’humanité; et réciproquement.
  • nous pouvons réaliser nos Rêves, dans la mesure où nous faisons « les bons réglages » dans notre champ magnétique : ce qui se ramène à grandir intérieurement, à nous Connecter de plus en plus au meilleur de nous-mêmes.

 

 

Les « stratégies » que je propose

A la fois ce que je fais et tente de faire (ma « part de colibri »); et ce que je souhaiterais qui soit fait collectivement.

 

Ma « part de colibri » pour que le monde soit plus heureux

Continuer à travailler sur moi, et apprendre tout ce que je peux de façon à déprogrammer mes conditionnements, pour me reConnecter de plus en plus au Meilleur de moi-même, et donc avoir un « champ magnétique » de plus en plus bénéfique pour moi et pour tous les êtres.

 

  • Transmettre ce que j’apprends dans ce travail, à travers mon blog « J’aime l’EFT », et mon métier de thérapeute, qui est vraiment mon Projet de Vie.Transmettre en particulier, dans la mesure où c’est entendu, l’idée de Loi d’Attraction sous toutes ses formes :
    • effet miroir, pour diminuer la haine
    • champ magnétique, pour que nous ayons conscience que notre champ individuel influe sur le champ collectif et réciproquement, avec toutes les conséquences que cela entraîne
    •  possibilité de réaliser nos Rêves : en modifiant nos croyances inconscientes, donc notre champ magnétique : on peut attirer ce qui nous rend heureux plutôt que le contraire. Ce qui évite d’attendre / exiger une solution venant du monde extérieur.
  • Transmettre les magnifiques outils de développement individuel et collectif que j’ai appris ces dernières années : l’EFT, la CNV et bien d’autres.

 

  • Et transmettre ce que j’apprends d’utile, qui aide à la préservation de la planète et à la paix dans le monde, dans mon groupe Facebook « EFT, CNV, et autres SOLUTIONS individuelles et collectives ». Et qu’il soit un espace où chacun peut transmettre ce qu’il souhaite, pourvu que ce soit dans ce but.

 

Plus il y aura de thérapeutes au sens le plus large qui soit (« thérapeute » : quelqu’un qui prend soin d’un autre), plus le monde ira bien : il commence à prendre conscience de l’importance de se reConnecter à sa Sagesse Intérieure, on ne sera jamais trop nombreux (en ce moment) pour contribuer à cette reConnexion.

 

Mon souhait

Et mon espoir, c’est que PLUS L’ELEVATION DE LA CONSCIENCE COLLECTIVE PRENDRA DE L’AMPLEUR, PLUS L’ANCIEN MONDE (du « 1% », des banquiers, des guerres, etc) SE FLETRIRA DE LUI-MÊME.
Après pas mal de soubresauts, probablement.
D’où l’importance de maintenir le cap de l’Amour Universel.

 


Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1