Convois de la Liberté, Gilets Jaunes et risques de manipulation

Convois de la Liberté

Selon certains, les Convois de la Liberté sont « télécommandés »,  un peu comme les BlackLivesMater et les Antiffa. Et aussi comme les Gilets Jaunes. Ou utilisés, récupérés, détournés, pas du tout dans l’intérêt des peuples.

En tout cas, quels que soient la durée et l’aboutissement de ce mouvement, le schéma qui s’en dégage, semble pouvoir se retrouver très souvent : plus on le repère vite, moins on tombera dans le piège de la violence. Et ce sera le manipulateur « manipulé », ou « l’arroseur arrosé » 😉 .

 

L'arroseur arrosé

 

Attention : risque de dérapage contrôlé (pas par le peuple)

Si le « mouvement des camionneurs » s’était limité aux camionneurs et durait longtemps… 
– si ce n’était plus un mouvement populaire, mais qu’il y ait des meneurs violents, payés pour l’être :

– la plupart des gens n’auraient plus rien à manger,
– il y aurait aussi beaucoup d’autres difficultés d’approvisionnement pour les entreprises.
– il y aurait donc une énorme crise économique, doublée possiblement d’une guerre civile.
– Il deviendrait alors facile d’instaurer des dictatures encore pires que les dictatures actuelles : en « venant au secours du bon peuple », tellement en situation d’urgence que les gens ne pourraient qu’accepter pour ne pas mourir de faim.  (cette partie de mon analyse m’a été beaucoup inspirée par celles des DéQodeurs)

 

Admettons même que ce mouvement soit spontané : il pourrait aussi être discrédité comme l’ont été les GJ, au début du mouvement :

– Des blac-bloks cassent tout sur leur passage
– La télé diffuse les pires moments de violence
– Les GJ passent pour des brutes sans cerveau
– Pendant un moment, beaucoup de GJ réellement pacifistes sont écœurés et ne viennent plus aux manifs. (moi entre autres, pendant plusieurs mois)
– Donc un certain nombre de ceux qui restent sont beaucoup moins pacifistes : ils n’ont même plus besoin des « services » des blac-bloks pour faire de la casse, ils la font eux-mêmes.

J’en arriverai presque à remercier les con-finements, « grâce » auxquels les manifestations en France sont reparties sur des bases plus saines.

 

Quelles sont mes sources ? A quel titre j’écris cet article ?

Je ne suis ni spécialiste d’histoire contemporaine, ni de politique. Pas grave, les « spécialistes » ne sont pas souvent d’accord entre eux.

Je me suis seulement  intéressée à l’actualité de ces deux dernières années, surtout à travers les live des DéQodeurs, d’Antoine de l’Alliance Humaine, et de beaucoup d’autres personnes et groupes compétents et honnêtes.  Et je participe souvent aux manifestations antimasques, antipass, antivaxin, etc, avec des Gilets Jaunes. (important : en fait, je n’aime pas définir ma participation comme étant « anti quelque chose » : l’idée est d’y affirmer notre Souveraineté d’Êtres Vivants, contribuant à la construction d’un monde heureux et bienveillant).

Donc, le fait d’écrire me permet de mieux réfléchir, de mettre ensemble des pièces du puzzle, tout en n’énonçant que ma vérité du moment : et si cela peut inspirer la réflexion d’autres personnes, c’est bien… même si elles arrivent à des conclusions opposées.

 

Certains éléments amènent à se s’interroger sur les Convois de la Liberté, les symboles ci-dessous par exemple. (attention : « s’interroger » ne signifie pas dire que « c’est tout mauvais » : rien n’est « tout blanc » ou « tout noir »).

 

Des images peu engageantes

Comment ressentez-vous cette image, que se passe-t-il dans votre corps quand vous la regardez ?

 

Convois de la Liberté

 

D’un point de vue rationnel, tout est en place : un camion qui avance, la feuille d’érable qui symbolise le Canada, et même pour une fois les Indiens n’ont pas été oubliés : deux plumes d’aigle forment la base du camion.

Mais les tripes, cette image vous fait quoi, sincèrement ? Elle fait monter votre énergie, ou elle la fait baisser ? Elle vous évoque la joie de la liberté, la détente, la perspective d’un monde plus beau ?

J’ai essayé de la voir ainsi : je n’ai pas tenu 3 secondes. Quoi que je fasse, elle m’évoquait un camion sorti des flammes de l’enfer.

 

Autre image, où la symbolique est moins visible :

(l’image est extraite d’un post de Magali Robin)

Vous voyez les volutes (discrètes) qui entourent le camion ?  Il faut peut-être de l’imagination pour y voir un 666, mais ajouté aux autres bizarreries, cela suscite beaucoup de questions.

Et l’oiseau rouge, en bas à droite, placé devant le camion comme s’il lui barrait la route ? Pas rassurant non plus, je trouve. J’aurais préféré une colombe.

Et ces couleurs (rouge sombre, noir, blanc),  sur les deux symboles :  cela vous fait penser à la joie et à la liberté ? Quelles couleurs et quels motifs auriez-vous choisies, vous, pour évoquer les convois de la Liberté ?

Convois de la Liberté

Heureusement que le badge des camionneurs français est plus sympathique :

 

Convois de la Liberté

 

Donc, les « Convois de la Liberté » … il faut les laisser rouler tous seuls ?

Surtout pas, c’est plus complexe.

En fait, tout est « yin yang », rien n’est tout blanc ni tout noir. Et si l’Ombre obscurcit volontiers les zones lumineuses, le contraire peut se produire aussi. Un mouvement peut avoir été lancé par le Deep State, mais repris par la population, d’une façon globalement saine et pacifique.

C’est le cas des Gilets Jaunes d’après confinement. Avant, ils s’étaient bien fait avoir (ce qui était probablement prévu).  Qu’ils aient repris le flambeau après n’était sans doute pas planifié.

 

Yin Yang et partie d’échecs

 

Yin Yang

 

A chaque étape de l’histoire des Gilets Jaunes,  j’imagine le symbole du Yin Yang comme mobile, fluctuant :

  • d’abord plus de Noir (Ombre) : le mouvement des Gilets Jaunes est organisé dans le cadre des Révolutions Colorées, téléguidées par George Soros.
  • du Blanc (Lumière) : des manifestants sincères et pacifistes se joignent à eux.
  • du Noir : ils sont infiltrés par les Blak-bloks, le mouvement dégénère.
  • encore plus de Noir : les confinements, la terreur et l’hypnose collectives de 2020.  Mais c’est tellement gros que certains commencent à comprendre les enjeux, et les manifs recommencent.
  • Cette fois, c’est de nouveau le Blanc qui l’emporte : les manifestations clament un désir de Liberté, et de Vérité; elles redeviennent pacifistes, et le restent, la majorité du temps. D’autant plus que de nombreuses « petites » manifs sont beaucoup moins infiltrées qu’une grande manifestation unique comme en 2019.

On peut se demander si les Convois de la Liberté ne suivent pas en définitive la même logique…

 

Dans les convois de la Liberté : qui infiltre qui ?

Heureusement :

Ce mouvement semble fédérer des milliers de gens autres que les camionneurs eux-mêmes. Et ces gens ne sont pas là QUE pour soutenir les camionneurs : ils ne seraient pas si nombreux. Beaucoup d’entre eux veulent simplement la liberté et un monde plus juste, et retrouver des contacts entre humains sincères et bienveillants.

 

C’est un peu ce qui s’est passé pour les manifs des Gilets Jaunes, qui ont repris après les confinements : de ce que j’en ai observé à Paris, elles sont redevenues pacifistes, et sont un lieu d’échanges d’information et de contact humain, un vrai plaisir surtout dans un contexte où tout est fait pour nous isoler et nous séparer.

J’espère que le mouvement des camionneurs (plus exactement : dont les camionneurs sont le point de départ) aboutira de façon durable à ces relations bienveillantes, de plus en plus nombreuses.

Même s’il a été organisé au départ pour créer des conflits. Il semble que cela ait été le cas pour les Gilets Jaunes. Et cela a tourné autrement, en manifestations pacifiques.

 

De toute façon, de mon point de vue, une révolution réelle ne peut être que pacifique, et être issue d’un véritable changement d’état de conscience, individuel et collectif : autrement, on ne fera que de changer de « Grand Timonier ».
C’est essentiel de se rappeler que qu’après avoir guillotiné un roi, nous avons eu 2 empereurs.

 

Plus inspirant, en matière de changement de société :

Mes deux phrases préférées sur ce sujet :

Dans mon groupe Facebook : « EFT, CNV, et autres SOLUTIONS individuelles et collectives« , on peut partager de nombreuses solutions qui permettent de « démoder le Système » et de construire, concrètement, un monde plus beau ; et aussi, l’EFT, la CNV, des phrases philosophiques inspirantes, contribuent à faire de nous « le changement que nous voulons voir dans le monde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez