Pour ou contre l’IA ? 

« Pour ou contre l’IA ? »

C’est juste un titre, qui suggère en peu de mots le contenu de l’article. En réalité, je préfère réfléchir de façon plus nuancée, c’est ce qu’on va faire ici.

J’ai commencé à écrire cet article en prenant part à un petit débat sur l’IA, suite à une traduction en vidéo de prévisions de Dolorès Cannon pour 2024.

C’est un logiciel d’IA qui a fait cette traduction : elle n’est pas encore très au point, plutôt pénible à écouter.
Voilà le dialogue, extrait des commentaires sur cette vidéo :

– Ne trouvez vous pas paradoxal que ces textes, traitant de ce qu’il y a de fondamental et de plus profond dans l’humain et de ce qu’est l’humain, soit récités par une voix synthetique d’intelligence artificielle (sans parler des changements débiles d’accent sans aucune raison sur beaucoup de videos)

– Ne vous arrêtez pas à ce détail…la peur vous fait dire ces choses..

Cette remarque m’a vraiment interpellée.

 

On a peur, quand on est allergique à l’IA ?

Cette remarque m’a fait me demander : « si cette voix artificielle m’agace à ce point, c’est peut-être parce que j’ai peur de quelque chose ? mais de quoi ? ».

Effectivement, j’ai peur d’un monde de plus en plus déshumanisé, plein de robots sans émotions, qui peuvent dire le meilleur comme le pire. Mais en fait, ce n’est pas nouveau : je SAIS depuis longtemps, avec ma logique et mon intuition, que je ne souhaite pas un monde comme ça.

Alors je n’ai pas besoin de patauger EMOTIONNELLEMENT dans cette peur, ni même de la fuir en écoutant autre chose. Que j’écoute ou non cette vidéo, J’AI cette peur, pour le moment. Je ferais donc mieux de ne plus l’avoir, consciemment ET inconsciemment.

– en effet, si j’écoute cette vidéo en râlant mentalement contre cette voix mécanique : je me prive en partie de ce que la vidéo pourrait m’apporter.  Mais pire encore, je mets de l’énergie sur des égrégores de peur, et particulièrement sur ceux qui sont liés aux aspects (réellement) terrifiants de l’IA. C’est la LOI D’ATTRACTION.

– si je l’écoute pas, mais que je reste dans le même état d’esprit, j’ai toujours ces ruminations émotionnelles toxiques ; elles se passent simplement hors de ma conscience du moment, donc dans différents « sous-sols » de mon inconscient.

Donc, en tournant en boucle (consciemment ET inconsciemment) sur les défauts de l’IA, je renforce les possibilités que cet outil soit mal utilisé : précisément de la manière qui me fait le plus peur, en rendant le monde encore plus inhumain.

 

Et si on voyait les choses autrement ?

On peut changer de point de vue en se rappelant que l’IA n’est qu’un outil (comme Internet, qui était déjà une forme d’IA). Grâce à cet outil, on peut traduire le texte de Dolorès Cannon en français et en plein d’autres langues, beaucoup plus rapidement qu’avant.

En conséquence, le message de Dolorès et de tant d’autres peut se répandre encore bien plus ! Comme Internet a permis au monde de s’éveiller à la spiritualité et à une foule de connaissances essentielles (même s’il n’a certainement pas été inventé pour ça au départ, je sais).

TOUS les outils peuvent servir au pire et au meilleur. A nous d’utiliser l’IA comme on l’a fait pour Internet : pour transmettre ce qui aidera à construire un monde qui va bien. « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».
Et TOUT est une question de Conscience.

 

 

Pour chercher des illustrations, l’IA c’est génial ! 

Mai 2024 : J’adore écrire, mais j’avoue : jusqu’à présent, chercher des images pour illustrer mes articles, ce n’était pas du tout un plaisir. C’était long, compliqué, rarement satisfaisant.

Mais maintenant que beaucoup d’illustrateurs s’amusent bien avec l’IA, on trouve plein d’images gratuites, fantaisistes, jolies, sympa (je cherche surtout sur Pixabay). J’y prends enfin plaisir, et mon blog sera plus agréable pour vous, génial ! 😘

 


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez