J'aime l'EFT

Déprogrammer nos croyances sur la mort (tapping)

Dans l’article précédent « Les peurs absurdes liées à  la mort  », on évoque un certain nombre de conditionnements souvent contradictoires, et presque toujours terrifiants : ils bloquent notre énergie, nous empêchent de penser logiquement, et de chercher à nous informer objectivement sur ce qui se passe dans les autres Plans d’existence.

 

Devant la multitude de peurs associées à l’idée de la mort, la pensée se recroqueville, et se cache derrière les croyances de l’entourage : « dans ma religion, on dit que la mort, c’est comme ceci, comme cela ; alors, puisqu’ils le disent, c’est vrai. ». Mais dans les religions, il est souvent question de Châtiment, de Punitions horribles et éternelles.

Alors, pour fuir la terreur qu’elles inspirent, on a inventé l’athéisme. Pas de « Dieu », pas de Jugement dernier ni de chaudrons bouillants, c’est toujours ça de gagné.

Mais, tout de même, les vieilles peurs se cachent, en dessous de nos rationalisations. Alors, il faut faire un peu de « ménage » dans tout cela, débusquer les croyances contradictoires qui s’entrechoquent dans notre cerveau émotionnel.

 

Tapping : même si j’ai toutes ces croyances terrifiantes …

Même si j’ai ces croyances terrifiantes sur la mort, et en même temps sur la vie, je m’aime et je me respecte complètement.

Même si j’ai toutes ces croyances terrifiantes sur la mort, sur la vie, sur moi, sur l’Univers, je m’aime et je m’accepte, avec toutes ces croyances, et je m’ouvre à l’idée que, justement, il ne s’agit que de croyances, pas de certitudes.

  • Des croyances, pas des certitudes.
  • Des conditionnements, pas des certitudes
  • Des habitudes de pensée, pas des certitudes.
  • Pas des certitudes….
  • Vraiment, pas des certitudes ?
  • Pourtant on me l’a toujours dit, c’est la preuve que c’est vrai….
  • Enfin, euh…
  • Oui, bon, c’est pas sûr.

 

  • Et si je ne connaissais rien, de tout ça ?
  • Oh la la, mais c’est encore pire…
  • Je ne veux pas y penser, à tout ça, ça fait trop peur…

 

Est-ce que « tout le monde » a peur de la mort ?

  • Et si cette peur elle-même était une habitude ?
  • Juste un ressenti habituel, devenu un automatisme…
  • « Tout le monde » a peur de la mort, j’en ai peur aussi, c’est normal.
  • Mais … si « tout le monde » croit quelque chose, est-ce nécessairement vrai ?
  • Mmmh, oui, mais pour la mort, c’est pas pareil…
  • C’est « tout le monde », quand même, alors c’est vrai.
  • « tout le monde », quand même, a peur de la mort, non ?
  • Tout le monde ? ho…

 

  • Pas les yogis, pas les médiums,
  • pas ceux qui font de l’accompagnement aux mourants,
  • pas les médecins et les infirmières, enfin… pas trop.
  • Pas les secouristes, les pompiers, qui ramassent les morts en petits morceaux,
  • Pas les militaires, non plus, ils en ont l’habitude.
  • Pas non plus ceux qui travaillent aux pompes funèbres.
  • Ils ont peut-être peur de la mort, eux aussi,
  • mais certainement pas de la même manière,
  • ça, c’est indéniable.
  • Et d’autres peuples ne réagissent pas du tout de la même manière qu’en Occident,
  • Ils ne voient pas du tout la mort de la même manière.
  • Alors « tout le monde » a peur de la mort ?
  • Euh, … non.

 

  • Peut-être simplement ma Maman et mon Papa.
  • Et ma grand-mère peut-être.
  • Et ma voisine de palier
  • Ou d’autres gens de mon entourage.
  • Mais « tout le monde », non.
  • Franchement, non.
  • Ça me contrarie, ça m’ennuie,
  • mais je suis obligée de l’avouer,
  • ce n’est pas « tout le monde ».

 

 

Et si je laissais tomber cette peur ?

  • Alors….
  • Je peux peut-être laisser tomber cette peur ?
  • Au moins un tout petit peu…
  • Je me sentirai tellement mieux,
  • sans cette peur…
  • Elle va enfin arrêter de régir ma vie.
  • Je la laisse tomber, comme un vieux vêtement, comme un vieux cauchemar.
  • Ou je l’enlève de mes yeux, comme je jetterais des lunettes grises
  • qui déformaient ma vision du monde,
  • ma vision de la Vie.

 

Et si je voyais les choses autrement ?

  • ça donnerait quoi, de ne plus avoir peur de la mort ?
  • la voir comme un passage dans une autre pièce de notre Palais à tous,
  • un autre lieu de l’Univers…
  • Et perdre l’habitude de faire tant d’histoires,
  • Et de s’encourager mutuellement à être tristes et effrayés.

 

  • Les bébés ont peur quand leur mère passe dans une autre pièce,
  • et qu’ils ne la voient plus ;
  •  juste parce qu’ils ne savent pas qu’elle est à côté.
  • Ils ne savent pas encore marcher pour aller la rejoindre.
  • Et quand ils savent, ils n’ont plus peur.

 

  • Peut-être que c’est pareil avec l’idée de la mort …
  • Que certains savent passer « d’une pièce dans l’autre » sans problème.

 

Voir « Autobiographie d’un Yogi », de Parahamsa Yogananda.

 

  • Plein de Yogis, de Sages dans toutes les civilisations, semblent savoir le faire.
  • C’est même sans doute ce que Jésus a essayé de nous montrer,
  • mais son message a été instantanément déformé :
  • Comment pourrait-on commander des peuples qui n’ont pas peur de la mort ?
  • Ni de la mort, ni de la souffrance physique,
  • parce qu’ils auraient intériorisé à 100% qu’on était tous guérisseurs ?
  • qu’on était tous des êtres d’Energie, qui créons notre vie à partir de nos pensées ?

 

Peur de la mort, et dictatures

  • Il n’y aurait plus de moyen de pression.
  • Tu imagines : un dictateur fait fusiller quelqu’un,
  • Mais il guérit instantanément son corps physique,
  • et dit : « Nananèreu, je suis toujours là, heu…
  • hé, le dictateur, tu fais quoi, maintenant ? . »
  • Le dictateur ne peut plus lui faire faire ce qu’il veut…
  • Bien embêté, le dictateur 😀

 

  • C’est certainement pour ça, que la peur de la mort est si répandue,
  • parce qu’elle permet des prises de pouvoir.

 

  • – Oui, mais moi je ne sais pas faire ça…
  • Donc, ce n’est pas possible.
  • – Tu ne sais peut-être pas : faire du trapèze volant,
  • conduire un avion, être contorsionniste, parler chinois :
  • mais il y a des gens qui savent le faire.
  • Et pour passer d’un Plan à un autre, c’est peut-être pareil…
  • Simplement, on parle moins des gens qui savent le faire,
  • justement parce que ça dérange nos « certitudes ».

 

Afformations

  • Alors… si je commençais vraiment à m’ouvrir à ce point de vue nouveau ?
  • Et si, du coup, je me sentais beaucoup mieux ?

 

  • Pourquoi je me sens allégé(e) d’un tel poids ?
  • Pourquoi je regarde maintenant la Vie autrement ?
  • Pourquoi je peux regarder chaque expérience de la Vie, avec de moins en moins d’appréhension ?
  • Avec une saine curiosité, avec un grand désir de découvertes ?

 

  • Comment c’est, « Ailleurs », et est-ce que c’est si « Ailleurs » que ça, d’abord ?
  • Est-ce que ce n’est pas simplement de l’inconnu pour moi, mais pas pour tout le monde ?
  • Et l’intérêt de l’inconnu, c’est d’être de plus en plus connu …
  • Pourquoi j’ai de plus en plus conscience que ce que je connais,
  • ce n’est qu’une toute petite partie de l’Univers ?
  • Du « fini », par rapport à l’infini ?
  • Mais pourquoi ça ne m’inquiète plus, au contraire ?
  • Pourquoi je commence à voir l’Univers comme un immense terrain de jeux,
  • de découvertes sans fin, d’émerveillements et de surprises ?
  • Pourquoi ça ne m’inquiète plus, plus du tout ?
  • Et même, pourquoi ça se met à m’amuser ?
  • Pourquoi j’ai de plus en plus conscience que nous sommes tous Reliés,
  • Dans ce Plan, dans d’Autres ?
  • Pourquoi j’ai de plus en plus conscience de l’Amour qui nous unit,
  • tous, à ceux qui le ressentent, et à ceux qui ne le ressentent pas ?
  • Pourquoi cela me réjouit-il de plus en plus, vraiment, sincèrement, dans tout mon être ?
  • Pourquoi j’ai de plus en plus conscience que Tout est Un,
  • Au-delà des formes et des Plans d’existence ?

 

Namasté. 🙂

 

Un changement dans votre vision du monde ?

 

Depuis que j’ai écrit ce texte, il me semble que j’ouvre les yeux plus grands, que j’ai davantage envie de regarder autour de moi… 

Quel poids ça représente, pour tant de personnes, cette peur latente des mondes inconnus, cette quasi-certitude qu’ils sont bien pires que le monde connu, enfin, qu’on croit connu, parce qu’on en perçoit si peu. Ce qui entraîne l’idée que l’avenir est « encore pire » que le présent… ça n’aide pas à être heureux ! 

 

Je nous souhaite plein de merveilleuses découvertes, et d’Aimer la Vie de plus en plus. 

 

Et l’EFT en musique ?

Maintenant que vous avez « dépoussiéré » quelques croyances, avez-vous envie de recommencer ce protocole en musique ? Un peu de musique classique spéciale films d’horreur… J’ai testé : ça fait remonter quelques peurs supplémentaires… pour mieux les déprogrammer, bien sûr.

Best of Dark Classical Music: Classical Music for Horror Atmosphere

 

 

Et si la musique classique vous paraît trop douce, vous pouvez trouver bien pire : il ne manque pas de musiques de films d’horreur, sur Internet.

 

 

Pour aller plus loin…

On a vu plus haut, ainsi que dans l’article « Les peurs absurdes liées à la mort » à quel point notre Cerveau émotionnel est rempli de croyances effrayantes, et qui plus est, sont très éloignées de la réalité.

 

Ce tapping aborde certains aspects, mais pas tous (il y en a tellement…).

 

Si ce tapping vous a aidé, mais que certains aspects douloureux demeurent vivaces en vous, un accompagnement individualisé pourrait vous être très bénéfique.

 

Mieux: j’offre 5 séances découverte (gratuites) par mois; il en reste peut-être encore maintenant ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

2 reflexions sur “Déprogrammer nos croyances sur la mort (tapping)

  1. Minouchette

    Merci beaucoup pour ce protocole EFT que je fais régulièrement. Je vois beaucoup d’amélioration de ma vision de la mort depuis que je le pratique. Merci 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *