J'aime l'EFT

Pensées positives, visualisations, et EFT

14.12.. 5. lever du soleilOn me demande quelquefois : « Pensez-vous que l’EFT peut marcher pour moi ? J’ai fait beaucoup de pensées positives et de visualisations, mais ça va toujours mal… »

 

 

Ma réponse :

 

En fait, c’est un peu ce qui s’est passé pour moi : j’étais quelqu’un de triste et pessimiste avant de connaître l’EFT, j’appelais ça mon « vieux fond de déprime ».
J’avais fait pourtant beaucoup, beaucoup de tentatives de visualisation, pensée positive, etc, et j’avais vraiment contribué au mieux être d’autres personnes à travers des soins énergétiques (voir ici)… mais pas beaucoup au mien.

 

Tout cela m’a certainement évité de plonger dans la dépression. Mais, quand j’ai rencontré l’EFT, ce moyen de ruminer mes idées noires d’une façon qui me permettait d’en sortir enfin, j’ai adoré ! Et depuis, j’en fais au moindre problème, et je suis vraiment bien plus heureuse qu’avant.

 

 

Alors, les affirmations positives, ça ne marche jamais ?

Si,bien sûr, elles peuvent marcher.

 

Mais de mon point de vue, les affirmations positives ne marchent que dans les moments où on va déjà plutôt bien; dans ce cas, elles amplifient un bien-être déjà existant.  Autrement à chaque affirmation, des parties de l’inconscient hurlent : « Mais non, c’est faux ! »; ce qui suffit à générer des blocages supplémentaires.

 

J’explique davantage tout cela dans l’article : « La pensée positive, ça marche vraiment ?« , et dans les deux suivants de la même série, sur la pensée « presque positive ».

 

Si malgré tout, vous avez envie de faire de la pensée positive, que ça correspond vraiment à votre ressenti,  faites-la en tapotant : ça apaisera (un peu) ces « hurlements de l’inconscient ».
,

 

Déprimez tant que vous voulez, mais TAPOTEZ en même temps ! (surtout mentalement)

L’EFT « classique » part habituellement du négatif, même du très très négatif, pour déprogrammer les émotions douloureuses en rapport avec notre vécu. En cela, elle est particulièrement efficace dans les moments où on se sent en-dessous de zéro.

 

Je dis souvent : « Dites (presque) toutes les absurdités et les horreurs que vous voulez, mais tapotez en même temps ! ».
Si vous ne tapotez pas, vos pensées négatives se renforcent, si vous tapotez, elles s’effacent progressivement ». Important de savoir qu’on peut faire de l’EFT mentalement, donc absolument n’importe quand.

 

Je suggérerais des phrases comme : « Même si j’ai vécu tel événement (en prenant de préférence un exemple précis), je suis quelqu’un de bien, j’ai pleinement le droit d’être heureux dès aujourd’hui, et une partie de moi sait comment cicatriser toutes ces blessures. ». (en vous aidant au début de phrases « presque positives ». : il est peut-être envisageable que , un jour peut-être… ».

 

Mais une aide plus personnalisée, peut être utile, vous en trouverez ici.

 

Cet article vous a plu ?
Pour pratiquer facilement l’EFT au quotidien
recevez « 10 astuces pour faire de l’EFT n’importe où et n’importe quand », 
et un schéma des points EFT imprimable.
Il vous suffit de vous inscrire ici :

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez66
Tweetez
Partagez
+1
66 Partages