Rester solide quoi qu’il arrive (Dr Raoult)

Nouvelle charge contre le Dr Raoult de la part de BFM TV. Ils font sûrement des paris pour savoir qui va réussir à le faire craquer. Et pourtant, il tient le choc, imperturbablement, face à la bassesse des attaques. (interview avec JJ Bourdin, fin juin 2020)

 

J’avais fait cette vidéo suite à l’interview du grand médecin par deux journalistes, où j’avais été impressionnée par son calme, sa capacité de rester inébranlable face aux questions qui étaient toutes des variantes de « Que pensez-vous du gouvernement ? », « Est-ce que vous êtes mégalo ? « ,  et « Plein de gens vous critiquent, qu’est-ce que ça vous fait ? » Sa réponse était que ça ne lui faisait rien du tout. C’était quelquefois dit plus brièvement : « Je m’en fous ! ».

 

 

Malgré le titre de ma vidéo, je n’y signifie pas que le Dr Raoult ait pratiqué la CNV selon ses principes; mais j’analyse le comportement des uns et des autres en tentant d’observer leurs émotions et leurs besoins. Et il est clair qu’il réussit à ne pas se mettre en colère dans des situations où presque tous auraient hurlé.

 

Analyse du langage du corps du professeur Raoult

L’analyse que fait le mentaliste Fabien Olicard est passionnante. Elle confirme l’impression que j’en ai eu, en écoutant ces deux interviews de BFM TV :

  • il est absolument sincère
  • il prend des vrais moments de réflexion avant de répondre, contrairement à tant de gens qui répondent le plus vite possible, en automatique.
  • il a de très rares micro-mouvements de mépris ou de colère dans les pires pires pires moments, mouvements presque imperceptibles, plutôt un léger agacement (voir à 8 minutes) : franchement, face à la volée de bois vert qu’il prend dans ces interviews, la grande majorité des gens s’énerverait à moins ! Par contre, si vous voulez voir des expressions de mépris (vis-à-vis de lui), regardez à 11 minutes.
  • Même dans les moments où il dit « Taisez-vous », Fabien Olicard ne décèle aucune colère dans ses attitudes et expressions; juste la volonté de pouvoir répondre à la question qu’on vient de lui poser : normal, tout de même !

 

 

 

Didier Raoult « malmène-t-il » les journalistes ? !!! (ou : qui veut malmener qui ?!!!)

– Oh mon Dieu ! Il ose leur dire « Taisez-vous ! » Mais comment peut-on dire une horreur pareille ?
– En général, on dit « taisez-vous » quand on a essayé des dizaines de fois de répondre à une question qu’on vous a posé, et qu’on est sans cesse interrompu. J’ai mis plus haut les liens vers ces deux interviews, voyez dans quel contexte se déroulent les soi-disant moments d' »arrogance » du professeur.

Et pourquoi aurait-il voulu s’en aller, si l’interview de Bourdin avait été faite dans un but de dialogue constructif ?

 

Je suis indignée par une telle mauvaise foi… et pourtant je voudrais ne pas « bouillir » comme ça.  Mais quand des gens soutiennent que 2+2 font 5, et tentent de démolir celui qui dit que ça fait 4, alors que les  vies et le bonheur des gens sont en jeu… je n’arrive pas encore à le voir avec sérénité !

– c’est normal, quand même : il y a de quoi être en colère ! 
– l’ennui, c’est que ça ne sert à rien et que ça ne fait qu’aggraver les choses. Mais comment se dépêtrer de cette colère ? Je vais bien finir par y arriver, ça me fait sacrément travailler sur moi, toutes ces histoires de « bestiole couronnée » et surtout leurs conséquences. Après tout, l’intérêt de tous les événements difficiles, c’est de nous faire explorer nos zones d’ombre… là, je suis servie.

 

Autre article du même acabit : « «Calmez-vous !» : le Pr Didier Raoult s’agace face aux questions de Jean-Jacques Bourdin »

 

Dans l’article comme dans la vidéo, on relève les quelques secondes où il fronce un sourcil, ou même, dit « Taisez-vous » avec autorité, sans énervement. Quelques secondes extraites difficilement de 3 ou 4 heures d’interviews ne semblant pas avoir d’autre objectif que de le pousser à la faute … alors que cela apporterait tant au monde qu’on s’intéresse sérieusement à son travail.

Ce que font d’autres pays, en particulier les pays d’Afrique, qui utilisent largement l’hydroxychloroquine (et l’Artémisia)  avec succès.

 

Quelques éléments biographiques sur Didier Raoult

Ce médecin, considéré comme l’un des meilleurs épidémiologistes du monde pendant toute sa carrière, est diabolisé par ceux qui n’écoutent que la « bonne parole » des médias. C’est intéressant de pouvoir leur rappeler quelques faits objectifs :

  • la longue liste de ses diplômes et de ses publications
  • le fait qu’au début du « coronacircus » l’HCQ était considérée comme efficace même par le gouvernement français. Pourtant utilisée depuis 70 ans, elle est devenue tout d’un coup « dangereuse », accusée de ne pas avoir été suffisamment testée. Pourquoi ??? Il y a de quoi se poser des questions, quand même…

 

Une vidéo de 4 minutes, sur FB : https://www.facebook.com/chabanfafa/videos/3017482611..

Et bientôt, j’espère, une autre vidéo sur lui qui date d’il y a 10 ans, très élogieuse bien sûr. Je ne suis pas encore arrivé à la retrouver.

 

Une liste des diplômes, actions, etc. du Pr Raoult

-CURSUS UNIVERSITAIRE ET DIPLOMES
-Doctorat en Médecine (25 Mars 1981)
-Diplôme d’Université de Médecine Tropicale, Marseille, 1980-1881
-C.E.S. Bactériologie-Virologie clinique, 1981
-C.E.S. Diagnostic biologique parasitaire, 1982
-Cours de Bactériologie systématique de l’Institut Pasteur, 1983-1984
-Diplômes de l’U.S. Department of Health and Human Service (Center for Disease Control – Atlanta
U.S.A.) : Principles of Epidemiology, 1983
-Communicable Disease Control, 1984
-Spécialiste de Médecine interne, 1984
-Cycle de Biologie Humaine
-Certificat-Bactériologie-Virologie générale, 1981
-Certificat de Pharmacologie générale, 1983
-Equivalence de Maîtrise, 1981
-AEA de Bactériologie, (Montpellier 1982)
-DERBH Montpellier, 1983 (Etude épidémiologique et sérologique de la Fièvre Boutonneuse Méditerranéenne)
-Doctorat d’Etat en Biologie Humaine : Nouveaux aspects cliniques, biologiques, physiopathologiques et épidémiologiques de la Fièvre Boutonneuse Méditerranéenne. Mise au point et
applications de nouvelles techniques sérologiques (Montpellier 21 Mai 1985).
TITRES ET FONCTIONS UNIVERSITAIRES
-Assistant des Universités, 01 Avril 1984,
-Maître de Conférence des Universités : 1986,
-Professeur des Universités : 1988,
-Professeur de première classe : 1995,
-Professeur Classe exceptionnelle 1er échelon : 2000,
-Professeur Classe exceptionnelle 2ème échelon : 2003
FONCTIONS HOSPITALIERES
-Interne des Hôpitaux de Marseille : 1er Octobre 1978, 1er Avril 1984.
-Assistant des Hôpitaux : 1er Avril 1984.
-Praticien Hospitalier, de Bactériologie-Virologie, 1986.
-Chef de Service : Laboratoire de Bactériologie-Sérologie Hôpital de la Conception, Marseille, 1989.
-Chef de Service : Laboratoire de Bactériologie-Virologie, Hôpital de la Timone, Marseille, 1991.
PRIX ET DISTINCTIONS NATIONAUX
-Prix Léon Isemein, (Marseille), 1983.
-Prix Nourri – Lemarié, (Médecine Tropicale France), 1985.
-Prix de l’Association des Chefs de Travaux, ( Marseille), 1986.
-Prix Science et Défense, (France), 1996.
-Prix Piraud, (fondation médicale de France), 1997.
-Prix Jean Valade, (Fondation pour la Recherche), 2003
-Prix du Rayonnement international (Festival des Sciences) (Marseille), 2003.
-Lauréat régional des trophées INPI de l’innovation, France, 2006
-Prix de l’Académie Nationale de Médecine, Eloi Collery, 2009
INTERNATIONAUX
-Dénomination d’un genre (Raoultella) de bactéries pathogènes pour l’homme et les plantes, 2002.
-Prix des Sciences Médicales d’Outre Mer, (Académie Royale de Belgique), 2002.
-Prix d’excellence de l’European Society for Clinical Microbiology and Infectious Diseases, (Europeen), 2002.
-E. Gardner King Memorial lecture Edmonton, (Canada), 2002..
Joseph E. Smadel lecture, Infectious Diseases Society of America, (San Diégo), (USA), 2003.
-Fred Soper Lecture (American Society for Trop Med Hyg) Washington, 2005.
-Medical Grand rounds, 6 th International Conférence Northwesteren Memorial Hospital in Chicago, (USA) octobre 2005
-Medical Grand Rounds, Medical School, Standfort, (USA) septembre 2006
-Medical Grand Rounds, Massachussets General hospital , Boston (Massachussets,USA), 2006
-Distinguished lecture at Washington State University “genomic of rickettsia”, Pullman (Washington,USA), 2006 Introduction lecture (Société Américaine de microbiologie) ICAAC, Chicago, 2007
-Sackler Lecturer award, University of Tel Aviv, Israel, 2007-2008
Khwarizmi International Award (KIA), Téhéran, IRAN, 2009
DECORATIONS
-Chevalier de l’Ordre National du Mérite. 8.5.1995.
-Médaille d’argent du Service de Santé des Armées : 12.1997.
-Médaille d’honneur de la ville de Marseille : 7-2000.
-Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur. 1.1.2001.
-Chevalier des Palmes Académiques : 14.07.2003
-Médaille d’argent du Ministère de la Jeunesse et des Sports (2005)
-2008. Découverte d’un virus géant : Mamavirus, classée 33ième sur 100 au top de l’histoire de la science (revue Discover : Science, Technology and the Future) janvier 2009.
STAGES ET MISSIONS
-Stage au Center for Disease Control. Atlanta U.S.A., Branche des zoonoses (Dr. J.E. Mc DADE) 1 mois, Octobre 1986.
-Stage au Naval Medical Research Institute. Bethesda U.S.A., Rickettsial Branch, (Dr. G.A. DASCH) 6 mois, du 01.09.1985 au 01.03.1986.
-Mission au Brésil (organisée par la Ville de Marseille) Diagnostic biologique des Leptospiroses au cours de l’inondation de Rio de Janeiro (Février 1988). Isolement de 16 souches de Leptospires.
-Mission en U.R.S.S. (organisée par l’Académie des Sciences d’ U.R.S.S.), Mai 1990. Exploration d’une nouvelle maladie (Astrakhan fever), isolement postérieur d’une nouvelle espèce de rickettsie.
-Mission à Goma (Zaïre) organisée par l’OMS, en Août 1994. Recherche d’une épidémie de typhus,
(isolement d’une nouvelle espèce de Stenotrophomonas).
-Mission au Burundi organisée par l’OMS, en Février 1997. Investigation d’une épidémie de typhus,
identification de la plus grande épidémie de typhus dans le monde depuis 50 ans.
-Mission au Pérou en Mars 1998, organisée avec les services de santé du Pérou, investigation d’un
nouveau foyer de Verruga peruana et d’une épidémie de typhus.
-Mission à Genève (OMS) organisation de la lutte contre les filarioses par le traitement des symbiontes
(Wolbachia). Décembre 1999.
INSCRIPTION A DES SOCIETES SAVANTES
-Société de Pathologie exotique, 1978.
-Société de Pathologie infectieuse de Langue Française, 1981.
-Société Française de Microbiologie, 1984.
-American Society for Rickettsiology, 1984.
-American Society for Microbiology, 1984.
-American Society for Infectious Diseases, 1990.
-European Society for Clinical Microbiology & Infectious Diseases, (ESCMID) 1992.
International Society for Infectious Diseases, (ISID), 1995.
-American Academy of Microbiology, 2004 Etc…

Mes questions, mes petits éléments de réponse, face à tout cela.

  • Pourquoi toutes ces manipulations, tous ces mensonges, quand des vies humaines sont en jeu ? Au niveau financier, les réponses sont claires, mais au niveau émotionnel, que se passe-t-il, pour les bourreaux et leurs victimes ? en termes de Loi d’Attraction, d’objectifs inconscients, de besoins non satisfaits ?
  • Comment résister à de telles tentatives de manipulation, sans être déstabilisé, et sans détester, mépriser, les grands manipulateurs qui posent des fausses questions, en essayant (en vain) d’obtenir des fausses réponses ? Je pense une fois de plus à l’histoire vraie que raconte le Dalaï-lama dans « Savoir pardonner » : un lama tibétain avait passé 30 ans dans les prisons chinoises, en étant torturé, affamé, injurié… Le Dalaï-lama lui a demandé ce qui lui avait fait le plus peur. Le moine a répondu : « Ce qui me faisait peur, c’est les moments où je risquais de détester les chinois. » Respect total, je n’en suis pas encore là… Mais j’essaie, j’essaie.

 

Ce n’est pas faute d’avoir réfléchi à ces sujets. Voici quelques éléments de réponse, mais visiblement, il me faut chercher encore plus loin…

 

« Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle »

Comme il n’y a pas de hasard, juste après avoir écrit ces dernières lignes, je reçois en message Facebook les « Quatre accords Toltèques ». « Le deuxième me parle particulièrement :

« Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.
Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur propre rêve.
Lorsque vous êtes immunisé contre les opinions et les actes d’autrui,
vous n’êtes plus la victime de souffrances inutiles ».

Ce message est tombé à pic : merci Catherine J, et merci l’Univers pour cette superbe synchronicité !

 

Dr Raoult

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez